Plaidoyer pour la Cosmétique Home Made

Avant de commencer, sachez que je ne souhaite aucunement attaquer qui que ce soit à travers ce billet d’humeur, ni même lancer de polémique. Je relève ici simplement des idées qui circulent parfois bien ancrées dans les esprits et qui de mon point de vue ne sont pas justifiées. J’éprouve donc le besoin de m’exprimer dans mon « antre » de tambouilleuse à ce sujet.

 La cosméto maison devenue un business ?

Une entete de chapitre bien racoleuse pour buzzer pourrait-on penser… Il parait que de plus en plus de marques se « servent » voir manipulent des bloggeuses ou des youtubeuses Home Made et contraignent scandaleusement ces dernières à recevoir des produits gratuits en échange d’articles sponsorisés complètement biaisées ! Il semblerait que cela soit vraiment un phénomène isolé et rare sur la toile et que de ce fait réaliser ses propres cosmétiques soit devenu dépourvu d’intérêt.

Alors phénomène rare ? Non !!! Vraiment ce n’est pas une grande nouveauté. Toutes les marques et ce dans des domaines vraiment très différents sont concernées depuis des années. Toutes les bloggeuses sont sollicitées à un moment ou à un autre par diverses entreprises pour tester un produit ou un service. Certains demandent un avis éclairé par retour de mail tout simplement quand d’autres réclament une revue. Certaines marques vous laissent complètement libres de faire une revue négative si tel est votre point de vue, tandis que d’autres vont tenter d’orienter votre opinion.

Mais c’est valable partout ! Pour les gameurs qui testent des jeux, pour les youtubeurs qui passent en revue téléphones portables et tablettes derniers cris, pour les bloggeuses mode qui vont porter une nouvelle collection de vêtements, pour celles qui sont branchées produits de beauté conventionnels et vont tester la dernière palette de maquillage à la mode.
Nous sommes tous sollicités d’une manière ou d’une autre. Nous avons tous une ligne éditoriale, un libre arbitre et une philosophie qui nous est propre. Ainsi à chacun de voir midi à sa porte, de faire ses choix en fonction de ses convictions personnelles et de rester parfaitement honnête et transparent avec ses lecteurs.

 

Les vendeurs d’ingrédients en passe d’être des multi nationales ?

La cométique maison a très certainement un intérêt commercial pour les différents acteurs de ce secteur, cela me semble assez logique !

Mais mince alors faudrait-il donc reprocher aux entreprises de voir en grand et de vouloir ainsi continuer a prospérer plutôt que de fermer leurs portes et de créer encore plus de chômeurs !? Ne faudrait-il pas plutôt interpréter l’expansion de ces dernières comme un signe que finalement le naturel plait aux plus grands nombres. Que de nouveaux consommateurs se tournent vers des produits plus sains ?! Qu’enfin notre mouvement Home Made fait écho et tend à se démocratiser auprès du plus grand nombre ! Que les esprits évoluent et s’ouvrent…
La majorité des entreprises du secteur français (celui que je connais le mieux) sont toutes tenues par des personnes qui elles même sont des passionnées parfois même des familles entières qui n’ont toujours juré à titre personnel que par le fait maison et l’amour des produits naturels.

Je préfère dire bravo à ces sociétés qui ont le mérite d’offrir ces produits et qui se battent souvent contre le lobbying et la pression des groupes de cosmétiques conventionnels. Oui il ne faut pas se leurrer ! Ce n’est pas si simple de vendre des ingrédients pour faire ses propres cosmétiques de nos jours…

 

Des ingrédients de haute dangerosité disponible au public !

Accrochez-vous car en vente libre sur internet se trouvent des ingrédients que certains pensent très toxiques ! Les conservateurs sont plus spécifiquement remis en cause… Bien entendu la réponse est non. Et si vous avez un doute malgrè la clarté des fiches techniques des ingrédients qui sont proposées la plupart du temps chez les vendeurs. N’hésitez pas à demander par email toutes les informations nécessaires à la boutique et ou bien même à faire vos propres recherches notamment en recherchant les MSDS des produits sur internet. L’origine des matières premières est aussi remise en cause car après tout c’est très flou tout cela semble t-il ! Là encore creusons en cas de doute…  
Pourquoi incriminer spécifiquement les boutiques françaises dédiées aux matières premières d’ingrédients ! Ne retrouve t on pas ce phénomène pour tous les produits de la vie courante ?! Le consommateur n’est il pas supposé réfléchir pour être en accord avec ses prérogatives d’achat.
Certaines décident de faire venir de l’autre bout du monde des produits d’I-herb ou de Chine. Là encore à chacun de faire ses choix en fonction de ces convictions profondes ! On peut choisir de n’acheter qu’en local, de n’acheter que bio, de ne prendre que du naturel ou pas etc….

 

Les recettes de grand-mère, c’est de la « bombe bébé » ?

Le « bon home made » consisterait donc à ne mélanger que quelques ingrédients les plus basiques possibles (issus du réfrigérateur et de nos placards de cuisine tant que faire ce peu) !

La dessus mon point de vue est clair, si on peut s’initier avec des ingrédients de cuisine, je pense qu’on en voit rapidement les limites. Et que travailler avec de véritables ingrédients cosmétiques est non seulement plus plaisant, mais surtout donnera davantage de satisfaction à la tambouilleuse quand au cosmétique obtenu. Le produit n’est véritablement pas le même, les résultats et effets bien différents. Bien entendu on n’est pas obligé d’utiliser une cinquantaine d’ingrédients au sein d’une seule recette. C’est un peu comme en cuisine…. On voit vite la différence entre la cuisine d’un chef et celle d’un simple cuisinier ! Apres a chacun de choisir sa toque.  Retournez aussi vos produis cosmétiques conventionnels ou bio et regardez leurs compositions…. Avez-vous vu déjà beaucoup de produits avec 3 ingrédients pour INCI. Et bien non ! Tout simplement parce qu’un cosmétique ce n’est pas cela. C’est la magie d’une alchimie entre différents ingrédients qui opèrent en synergie.

Je crois qu’on oublie que le home made est et reste avant toute autre chose un plaisir ! Et cette notion de plaisir est très importante. (Je sais que toi qui me lis, et est habitué à faire tes produis tu comprends bien pourquoi.) Par ailleurs, il est bon aussi de prendre en considération que certaines ne font « que » du home made.  Oui certaines aiment simplement le faire soi-même mais utilisent sans sourciller des matières synthétiques (parfois controversées) et mêmes minérales pour faire leurs préparations. Et alors ? Chacun n’est-il pas libre d’utiliser ce que bon lui semble en son âme et conscience !  Le Home Made est avant tout autre chose une démarche de création !

Certaines fabriquent toutes leurs préparations de A à Z et n’achetent plus rien de tout prêt dans le commerce, d’autres aiment préparer uniquement les produits d’entretien ménager. Chaque tambouilleuse est animée par un moteur qui lui est propre. Des créatrices cumulent soins complètement naturels fait maison et continuent d’acheter du maquillage « chimique ». Chacun a une démarche propre et évolue à sa façon et à son rythme. Qui sommes nous pour les critiquer ou les pointer du doigt.

 

T’as un gros panier en ligne, et t’exploses le budget : honte sur toi !

J’ai envie de dire qu’une acheteuse compulsive le sera quel que soit le sujet : matières premières cosmétiques, vêtements, bijoux, produits de beauté conventionnels bio ou pas.
Encore une fois, certaines passeront tous leurs budgets dans de nouveaux ingrédients parce qu’elles considèrent la cosmétique comme une passion tout comme d’autres dépenseront leurs budgets en salle de sport, en voyage ou sortie. Devraient-elles être jugées pour autant ? Devriez-vous culpabiliser de vous faire plaisir ? Non ! non sans aucun doute… faites-vous plaisir, la vie est courte !

Si vous suivez les bons conseils que vous pouvez trouver sur les sites sérieux, les groupes d’échange, ou données par des personnes plus expérimentées, vous ne gaspillerez rien. En cosmétique, il y a vraiment 2 règles importantes :

  •  Réfléchissez à vos besoins 

Les produits que vous souhaitez réaliser, les ingrédients dont vous avez besoin et qui sont adaptés a votre type de peau et de cheveux, et passez vos commandes sereinement.

Ne vous laissez pas leurrer avec les détractions habituelles contre la cosméto home made.
« Ben nan ça ne se conserve pas ton truc ?! » Ca me rappelle une autre affaire ou une pseudo journaliste descendait en flèche la cosmétique Home Made il y a quelques années.
J’avais à ce moment publiée une lettre ouverte de mon amie Sylvie Hampikian .
Les cosmétiques maison se conservent parfaitement bien ! Cela fait plus de 16 ans que j’utilise mes propres soins, et je n’ai encore rien eut qui a viré subitement, finit moisi ou bon pour la poubelle… C’est vous dire.

Est-il donc juste de peindre en noir la sphère entière de cosmétique Home Made ?! N’y a-t-il pas moyen d’être plus nuancé et d’aller peut être plus loin sur ces différents points de vue ? Ne serait-ce pas un mode de consommation plus général a remettre en question plus que les tambouilleuses en elle-même ou les entreprises qui vendent des matières premières ?!

Je respecte les opinions de chacun en la matière. Je comprends que tout le monde n’a pas non plus envie ou ne voit pas l’intérêt de préparer ses propres soins. (j’ai quand même envie de vous dire : essayez une fois accompagné par un formulateur, en atelier, pour vous forger une opinion sur le sujet 😉 ) On peut ne pas adhérer au Home Made mais un portrait si noir ne me semble pas sier a la réalité. En cette période difficile, je pense que la tolérance, l’ouverture d’esprit, et le fait de rester mesuré en toute chose est primordiale.

Moi aujourd’hui encore plus qu’hier, j’ai envie de crier mon amour du fait maison, ma passion pour la création, ma reconnaissance aux fournisseurs qui nous permettent de formuler sans devoir passer des commandes aux quatre coins de la terre (car il y a encore moins d’une dizaine d’années, c’était loin d’être le cas, on ne trouvait quasi rien en dehors des USA).
Chacun a et doit se sentir à sa place sur la toile ! J’ai cru comprendre aussi qu’on porte beaucoup de considération aux tambouilleuses quasi pro qui donnent des recettes très élaborées. Mais les cosméteuses moins connues qui produisent des recettes parfois plus simples ne sont pas déméritantes pour autant. Chacune apporte sa pierre à l’édifice du Home Made !

Oui, la qualité de nos préparations est nettement supérieure, aux produits du commerce, aux formules standardisées et réglées au millième de gramme près par les industriels pour des raisons économiques. Oui vous pouvez vous offrir de la qualité et du sur mesure à votre peau !

Tambouilleuses : « Cosmétez » à votre image, comme vous le sentez, pour vous égoïstement, ou pour faire plaisir à votre entourage, mais surtout en parfaite harmonie avec vos aspirations profondes. Ne laissez jamais votre enthousiasme et votre passion être atteintes tant que le plaisir de créer est là…

51 thoughts on “Plaidoyer pour la Cosmétique Home Made

  1. Karity

    Je n’ai pas lu l’article en question, mais j’ai effectivement essuyé quelques réactions négatives lorsque je mentionnais que je faisais du home made, notamment avec un bloggeur en cosmétique. Personnellement, je n’impose rien à personne, je laisse chacun libre de sa pensée. Plus que les mots, ce sont mes produits « maison » qui font changer d’avis mon entourage parfois méfiant et qui font porter un autre regard sur le « home made » souvent considéré comme un simple hobbie. Je ne m’interdis pas d’envoyer un jour à mon fameux bloggeur une de mes crèmes pour qu’il puisse constater qu’elle n’a rien à envier à la plupart des crèmes du commerce.

    Reply
  2. Jinx

    Hello,

    Juste une réponse rapide :

    « certaines passeront tous leurs budgets dans de nouveaux ingrédients parce qu’elles considèrent la cosmétique comme une passion tout comme d’autres dépenseront leurs budgets en salle de sport, en voyage ou sortie. Devraient-elles être jugées pour autant ? »

    OUI, notamment parce que des gens comme Mini se situent visiblement dans une démarche globale : elle mange sainement, essaie autant que possible de vivre sainement et de consommer sainement en réduisant son impact écologique sur la planète.
    Faire du HM juste parce que « ça marche mieux et c’est rigolo », ce n’est pas condamnable, mais vous ne vous situez tout simplement pas au même niveau de raisonnement que Mini, point.

    Le consumérisme est ce qui détruit notre planète, peu importe à quel niveau. Mais bon, vous devez vous en taper, puisque vous avez des beaux cheveux et plus de boutons 🙂

    Reply
    1. Caly Post author

      Jinx je ne sais pas qui désigne le « vous » dans la fin de ton commentaire.
      Le plaidoyer représente toutes les types de cosméteuses qui font partie de la communauté y compris les « slow tambouilleuses » qui n’utilisent que quelques matières premières et sont a un niveau de consommation minimal. Et si d’autres ont envie d’investir dans bon nombre d’ingrédients, ce n’est pas pour autant qu’elles ne mangent pas sainement ou ne font pas attention a leur impact écologique dans les autres domaines de la vie courante. Mais c’est plus facile de faire une pirouette avec des amalgames 😉

      Reply
  3. flora

    coucou CALY,

    Merci pour ce grand coup d’humeur et je dis oui au plaisir de créer ses propres cosmétiques maison, oui au ingrédients naturels t bio, oui aux fournisseurs comme az qui nous permettent d’avoir une sécurité bien réelle pour nos produits, oui pour qu’ils continuent de se développer pour nous offrir toujours plus « de qualité », je n’ai que faire de ceux qui, parce qu’ils ont peur pour leur part de marché qui se rétrécie, nous critique et nous font passer pour des « ménagères »pas sérieuses . Et quand bien même ?
    Nous vivons dans un pays libre que je sache, jusqu’à preuve du contraire !
    Je fais partie avec fierté de toutes celles » nombreuses » qui ont tournées le dos définitivement aux produits conventionnels et qui fabriquent « tout » elles mêmes, n’en déplaise à certains.
    Le home made a encore de très beaux jours devant lui à n’en pas douter.
    Alors vive la tambouille, le respect des autres, le plaisir et le partage ainsi que la convivialité et merci à toi ,et aux autres, pour nous avoir initiées avec tes recettes à cette merveilleuse passion qu’est la cosméto home made!
    FLORA

    Reply
  4. Pingback: Pourquoi j’aime la cosmétique maison ! | Coco & Cacao

  5. elomakeupaddict

    Bonsoir Caly, merci pour cet article très bien argumentés. C’est une très bonne réponse au premier. Etant aussi une tambouilleuse, donc pas du même avis que ce premier article, cela m’a beaucoup dérangé car j’ai trouvé que cela « descendais » vraiment la pratique du home made ainsi que celles qui le pratique, bien que ce n’étais pas le but recherché. On peut ne pas aimé faire du home made, c’est une question de passion, de goût… comme la cuisine. Mais il fallait quand même un juste milieu. Bonne soirée

    Reply
  6. Christine Carpentier

    Bravo pour ce plaidoyer , c’est clair, franc et honnête ! Comme quoi les blondes sont bien intelligentes ! mdr

    Reply
  7. Béatrice

    Hello,

    J’ai lu les deux articles, tous les deux très bien écrit, mais pourquoi vouloir « répondre »? Il n’y avait aucune attaque sur le premier, juste un point de vu, chacun donne le siens, mais on a l’impression d’un « droit de réponse » à une agression, et c’est bien dommage.

    Il n’empêche, que je suis d’accord avec les deux articles, selon la vision que l’on a de la cosmétique, du home made, le but… Et je ne me suis pas sentie jugée d’utiliser du cosgard ou du BTMS dans le premier article 😉

    Personnellement, c’est « savoir ce qu’il y a dedans », et je ne sais pas forcément mieux qu’avec un produit « tout fait », mais dans le cas du home made, je dirais que au moins, je fait le choix de mettre, ou pas, un ingrédient dont je suis plus ou moins sure… J’ai une partie de soins minutes, sans conservateurs… et quelques recettes, toujours faites avec les même cire ou émulsifiant ou TA de manière à ne varier que les huile / beurres / hydrolats / actifs , et toujours les même conservateurs (choisit pour aller partout). Ça me limite dans mes recettes… mais au moins mon budget n’est pas exorbitant et pour autant je fait tout crème, déo stick lèvre, shampoing solide… Et puis de temps en temps, un petit actifs / ingrédients plaisir… des pailletes…

    Et selon sa vision des choses, je comprends que l’on ne trouve pas le home made forcément mieux que le produits acheté en magasin… Les argument sur l’hygiène sont très vrai! J’ai deux efants, et arriver à faire mes recettes dans des conditions d’hygiène optimale est une gageure lol. La conservation des produits, dans le frigo familial… mouais aussi… Le business, interdit d’en parler? C’est pas que ce soit normal ou anormal, c’est juste que ça peut déranger, être mal perçu… je le comprends,

    C’est comme s’affronter sur la nourriture du commerce ou faites maison… selon les ingrédients de l’un ou de l’autre… le temps que ça prends, ce que ça coûte, la provenance des produits… C’est stérile…

    Par contre, intéressant d’avoir un point de vu (dommage les titres accrocheur qui font l’effet « je démonte les arguments de l’autre »…). Dommage qu’on ai l’impression de ne pas pouvoir avoir une vision différente du HM…

    Malgrès tout, bon week-end, et au plaisir de lire de nouveaux articles! Bonne continuation

    Reply
    1. Caly Post author

      Béatrice j’écris ou réponds dans mon espace quand cela me semble opportun. Et je trouve qu’il était bienvenu ici d’avoir des réponses aux différents arguments évoqués raison pour laquelle des titres accrocheurs reprenant les différentes thématiques abordées dans le premier article ont été reprise ici. Merci pour ton témoignage.

      Reply
  8. sangelie

    Merci Caly pour cet article très intéressant!
    Je suis d’accord avec toi sur le sujet.
    Faut pas exagéré, moi je trouve quand meme beaucoup de recettes plutôt simples et avec peu d’ingrédients. Y en pour tous les gouts des recettes des plus simples ou plus compliquées. Et pis on peut substituer des ingrédients par d’autres.

    Reply
    1. Caly Post author

      Merci Sangelie pour ton commentaire. En effet il en faut pour tous les gouts comme dans tous les domaines ! Des choses plus simples pour les débutantes des choses plus complexes pour celles qui ont des années de cosmétique a leur actif 😉

      Reply
  9. miriel

    Je produis toutes tous mes préparations de A à Z et je ne achète n’achetent rien de tout prêt dans le commerce. Je suis très fière de créer mes propres produits moi-même et, comme Delphine, je ne reviendrais pour rien au monde aux produits conventionnels !!! Merci pour cet excellent article, je partage tout à fait ton point de vue, et merci pour ce merveilleux blog !!! 🙂

    Reply
  10. Chlorophylle

    Bravo pour ce « coup de gueule »! Je suis très contente de te lire, de lire ce cri d’amour pour la home-made.
    Le petit truc qui me gêne (oui, il y en a un), c’est que tu nous invites à faire nos propres produits, à définir nos besoins, afin de ne pas nous ruiner. Ça, c’est très bien ; mais je n’y suis pas arrivée, personnellement. Et pourquoi n’y suis-je pas arrivée ? Parce j’aurais aimé faire plusieurs recettes (pour la crème visage, ça va ; j’ai repéré ce que je voulais et j’ai acheté les ingrédients qu’il me fallait : cinq ou six environ). Mais alors ce qui me gêne, c’est certaines de tes recettes : quand je vois, par exemple que pour la recette « Shampooing Solide Creme de douceur pour cheveux secs – Solid Cream Shampoo for dry hair » il faut 18 ingrédients… Là, je baisse les bras!
    Il me semble, si je peux me permettre un conseil, qu’une rubrique (ou des « renvois ») montrant à quoi peuvent servir les ingrédients achetés aideraient celles qui n’osent pas encore aller vers les shampoings ou les après-shampoings (qui semblent nécessiter beaucoup d’ingrédients). Par exemple, pour la recette citée, ce serait bien d’indiquer comment réutiliser les tensioactifs. Un des problèmes que je rencontre (et je ne suis pas la seule), c’est justement, une fois qu’on a fait une recette, comment utiliser ce qui reste des ingrédients. J’imagine une rubrique où seraient sélectionnés (par tes soins) quelques ingrédients basiques, très utiles, indispensables et quelques recettes faites avec ces ingrédients-là.
    Je ne sais pas si c’est une bonne idée, si elle te plaira, si tu la retiendras. Je l’espère. Je pense que cela rendrait service (un grand service) à celles qui, comme moi, ont franchi le seuil du home-made, mais n’arrive pas à dépasser l’entrée! 🙂
    Merci en tout cas pour cet article qui remet un peu « les pendules à l’heure »!
    Très bonne journée.

    Reply
    1. Caly Post author

      Chlorophylle merci pour ton commentaire.
      Oui j’ai toujours invité les débutantes a étudier leurs besoins et a faire toutes les recherches nécessaires avant de passer des commandes. Il y a d’ailleurs plusieurs liens dans l’article en ce sens; sans parler de l’article dédié au Kit de départ de la tambouilleuse débutante.
      Comme je l’explique chacun cosmete a sa façon et en adéquation avec ses aspirations. Tu trouveras même certaines répliques du commerce qui doivent bien comporter plus de 20 ingrédients sur le site, comme tu trouveras des recettes qui n’en comportent que 6 dans la section dédiée aux débutantes ou au tuto.
      Personne ne t’oblige à te lancer dans les recettes complexes quand d’autres minimalistes sont proposées ici ou ailleurs.
      L’article des ingrédients de substitution est tout de meme là pour aider celles qui souhaiteraient entamer certains changements en fonction des ingrédients qu’elles possèdent.
      Ensuite rien ne remplace la démarche personnelle pour se former ! Les focus sur les ingrédients que je propose ou les fiches techniques dispos chez les fournisseurs permettent de comprendre leurs propriétés et fonctionnements, quand on se souhaite mieux appréhender la formulation.
      Et si cela peut etre utile, il te suffit de taper dans le moteur de recherche le nom d’un ingrédient comme lécithine de soja pour voir dans quelles autres recettes j’ai pu l’employée. Pour ce dit exemple, tu trouveras de nombreuses pages de résultats comportant des dizaines et dizaines de recettes qui je pense peuvent permettre de largement utiliser cet ingrédient ensuite 🙂

      Reply
      1. Chlorophylle

        Bien sûr, j’ai lu ton article sur le « kit de la tambouilleuse débutante » et j’en ai tenu compte.
        Mais une fois que j’ai ces ingrédients, quelles recettes puis-je faire ?
        Je sais faire une émulsion (pour une crème visage ou pour une crème corporelle). Mais après ?
        J’aimerais bien faire un shampoing, un après-shampoing, une crème capillaire (pour cheveux secs) et là, quand je cherche des recettes, ça se complique nettement : rien qu’en ce qui concerne les différents tensioactifs… J’ai acheté du coco silicone qui m’a paru sympathique (mais il manque toujours un ingrédient…) et je continue à éplucher des recettes, espérant en trouver quelques-unes que je puisse réaliser (qui ne soient pas trop difficiles). Je ne suis plus une totale débutante (comme je l’ai dit avec humour, j’ai franchi le seuil mais je n’arrive pas à dépasser l’entrée) mais il y a un saut à franchir pour passer des émulsions (relativement simples) pour élaborer une crème, y compris avec de l’acide hyaluronique ou d’autres actifs et un shampoing, un après-shampoing, une crème capillaire – sans parler des savons.
        Si tu pouvais concocter deux ou trois recettes avec peu d’ingrédients pour réaliser un shampoing, un après-shampoing (qu’on rince au bout de quelques minutes de pause) et une crème capillaire (qu’on garde une heure ou plus avant le shampoing), ce serait magnifique! <3
        Le seul shampoing que je me suis risquée à faire, c'est avec la base pour shampoing de chez Aroma-Zone : il suffit d'y ajouter des actifs et un peu de base consistance. Mais pour un AS ou une crème capillaire, je n'ai pas encore trouvé. J'espère que tu m'aideras (quand tu auras le temps). Merci! 🙂

        Reply
  11. mounse

    Merci pour ce bel article Caly. La liberté d’expression, de choix, de faire soi même ses produits cosmétiques, ses produits ménagers. C’est vraiment dans l’air du temps en ce moment.
    Libres à celles et à ceux de faire ce qu’ils veulent. Qui est on pour juger ????
    Moi, je fais mes produits depuis plus de 3 ans, et j’en suis ravie. Oui au départ, c’est un petit investissement c’est vrai, je ne le nie pas. Mais au fur et à mesure, on connait nos besoins et tel ou tel ingrédient peut servir à faire d’autres produits. Quand on voit le prix de certains produits cosmétiques de grandes marques, et le peu d’actif qu’il y a dedans, on a le droit de s’interroger. Qui a tort, qui raison ? C’est à chacun de faire son choix, mais moi, je sais ce que je mets sur ma peau, sur mes cheveux……. Et ça, ça s’appelle LA LIBERTE

    Reply
    1. Caly Post author

      Mounse merci pour ton intervention. En effet quand on voit le prix de certaines préparations du commerce qui ne sont pourtant vendu qu’en minuscule flacon de 10 ml… il n’y pas de quoi s’interroger 😉

      Reply
  12. Sylvie 13

    Merci Caly pour ce magnifique plaidoyer auquel j’adhère à 200%
    En ce qui me concerne je suis passionnée depuis que j’ai découvert le Home Made, et je fais tout de A à Z à la maison, même mon mari fabrique certains produits car cela lui plait aussi énormément.
    Et nous n’achetons absolument plus rien du commerce, que ce soit pour nous-même ou pour l’entretien et le ménage.
    Et je suis aussi ravie d’avoir pu amener à la cosméto des amies que ne connaissaient pas du tout auparavant et qui maintenant ont bien fait la différence au niveau résultat et financier et ne veulent plus retourner au commerce pour une bonne partie de leurs produits.
    Cela dit, je ne connais pas l’article dont tu parles, mais de toute façon, tu expliques très bien et tu es très tolérante ce qui est tout à ton honneur.
    En tout cas, je ne pense pas que la cosmeto HM soit un phénomène de mode, mais que c’est vraiment un mode de vie qui s’inscrit dans la ligne d’un besoin de renouveau et de naturel.
    Je ressens cela, comme faisant partie, avec d’autres mode de vie naturels, d’un fondement sur lequel les années à venir vont s’appuyer pour évoluer plus sainement.
    En tout cas merci Caly pour cet article très clair.

    Reply
    1. Caly Post author

      Merci Sylvie pour ton témoignage ! Oui c’est un véritable mode de vie, je te rejoins à 100%

      Reply
  13. Chouby

    Je pense savoir a quel article tu réagis je l’ai lu ce matin .
    Je tambouille depuis peu mais il est vrai que je suis vite découragé quand je vois que pour une recette il faut 50 ingrédients parfois certes quelques gouttes ou grammes et du coup quan on mets tout ses articles dans le panier cela revient très cher alors certes certains produits 98% resteront dans le flacon pour de futur recette mais au départ c’est un gros investissement.
    De mon coté autant j’aime faire mes lotions , démaquillants autant les soins visages ou corps j’ai du mal avec les textures que je peux réaliser moi même le toucher est différent. Par contre pour les cheveux c’est le trucs qui me tente le plus à l’heure actuelle alors pourquoi pas.
    Mais de toute façon je compte finir mes produits déjà tout acheté avant de passer commande de matière première. Mais je n’irais jamais vers des recettes trop compliqué et prendre des recettes simples avec peu d’ingrédient 4/5 maxi par recettes. Pour tout ce qui est traçabilité , qualité des produits je suis du genre a être confiante je me dis que si c’était mal la boutique n’en vendrait pas. Et puis de toute façon à la base je ne crois pas au bio donc dans ce cas les produits bio aussi!
    Pareil pour le BTMS certains déteste mais pour ma part je le conseillerais vraiment au personne qui débute et qui comme moi ne jure que par le silicone chimique sur les cheveux c’est une bonne alternative pour obtenir un résultat le plus proche. Après il y a aura toujours des personnes contre le home made c’est vrai que cela commence a être un peu une mode comme la mode des produits de beauté asiatique mais je crois que les femmes ne sont plus dupe et ne sont plus acheteuse compulsive justement et je trouve cela plutôt bien qu’elle prenne conscience et consomme mieux le home made fait parti de cela je pense.

    Reply
  14. AmandineMC

    Et bien figure toi que pour une fois, je suis bien d’accord avec toi chère Caly. Ton article est plutôt bien tourné et ça fait plaisir de voir la mobilisation de plusieurs blogueuses pour le home made des petites et grandes tambouilleuses.

    Reply
    1. Caly Post author

      Ce genre de sujet me tient a cœur Amandine, car je considère le Home Made comme une philosophie de vie et milite pour depuis des années.

      Reply
  15. Océane Coco&Cacao

    Très bon article, je partage tout à fait ton point de vue et oui, moi aussi, j’aime la cosmétique maison =D Fière de créer mes propres produits moi-même et de me faire plaisir avec plein d’ingrédients !

    Reply
    1. Caly Post author

      Merci Océane tu as raison je crois que l’on peut etre fière de notre passion 🙂

      Reply
  16. Delphine

    Merci Caly pour ce super article ! 😀 J’ai découvert le HM il y a 3 ans, ce fut un vrai déclic, et comme tu le dis si bien j’ai très vite vu la limite des ingrédients de la cuisine. Je ne regrette en rien les grosses folies que j’ai fait en commandes car ça me fait vraiment plaisir de tester de nouvelles choses. Certes, je n’ai pas aimé certains ingrédients, ou d’autres m’ont paru pas si utiles que cela, mais après tout c’est en faisant des erreurs qu’on apprend ! Aujourd’hui, je connais très bien mes besoins, j’ai trouvé les ingrédients et les types de soins qui me conviennent, et surtout une chose est claire : je ne reviendrais pour rien au monde aux produits conventionnels ! Merci encore pour cet article, merci pour tes recettes, et longues vies à la cosméto maison ! 😀
    Delphine

    Reply
    1. Caly Post author

      Merci Delphine pour ton partage ! On apprend toujours en effet, et on continue d’apprendre encore des années après… N’est ce pas cela qui aussi interessant et motivant dans notre discipline 😀 Merci à toi de me suivre 😉

      Reply
  17. Djahann

    Très intéressant d’avoir ton point de vue ! J’ai découvert l’autre article ce matin… il faut un juste milieu !

    Reply
  18. Delphine

    Je vois que nous avons lu le même article sur le même blog. Et que celui-ci ne t’a pas plus non plus ! J’aime beaucoup ta réponse claire et précise comme toujours.

    C’est assez énervant de se sentir juger et d’avoir le sentiment de devoir se justifier. Oui j’utilise du cosgard oui j’utilise du BTMS, etc…je vais bien merci !

    Oui j’aime faire mes cosmétiques moi-même, oui j’aime cuisine et oui j’aime les loisirs créatifs et alors…que chacun fasse ce qu’il veut mais dans le respect des autres !

    Merci Caly pour tes recettes et ce blog que je suis depuis mes débuts en cosméto avec toujours autant de plaisir.

    Delphine

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *