Gel douceur protection peau & cheveu

Formule

 Ingrédients % gram
Phase poudre    
Graine de lin –  Linum usitatissimum seed 2 19,2
Racine de guimauve – Althaea Oficinalis 2 19,2
Flocon d’Avoine – Avena sativa (oat) kernel  2 19,2
Phase Aqueuse    
Eau pure – Pure Aqua 94 902,4
Total Amount 100 960

Procédé

Réaliser une infusion puis une décoction et filtrer la préparation. Comme je l’ai utilisé ensuite directement dans des préparations je n’ai pas ajouté de conservateur. Mais si vous souhaitez le conserver, le cosgard dosé a hauteur de 1% est indispensable pour cette préparation.

Verdict

Je dirai que c’est un actif à part entière pour la peau et aussi le soin du cheveu. Vous pouvez l’utiliser tel quel en masque de soin ou l’intégrer en phase aqueuse de vos préparations cosmétiques. Au niveau de ses propriétés, c’est un petit must have pour les types de peau ! Il est à la fois hydratant, réparateur, avec un effet conditionnant, adoucissant et aussi repulplant pour la peau et légèrement gainant pour la fibre capillaire.

Des recettes arrivent… restez connectées 😉

 

21 réflexions au sujet de « Gel douceur protection peau & cheveu »

  1. sandrinelaine

    Coucou Caly 🙂 !!! Hier j’ai réalisé ce gel très complet selon moi de par ces 3 plantes. Résultat du produit fini : texture ni liquide mais pas non plus trés gélifiée, peut être du fait que j’ai utilisé de la poudre d’avoine et non des flocons !? Je l’ai utilisé après avoir rincé ta super recette « henna blonde » que j’adore sur cheveux humides et démêlés et une fois secs, le résultat est : cheveux légers et souples et assez doux mais je pensais encore plus doux et sans effet gras et collant quand j’ai posé sur mes cheveux avec mes mains, aussi bien sur les cheveux que sur les mains, ni effet cartonné quand mes cheveux étaient secs. Donc ce soin fera partie de tous mes soins cheveux, aussi bien hennés que poudres de soins ou seul pour éviter leur côté asséchant. Merci Caly pour ce soin super et indispensable comme tous ceux que tu proposes .) Bon dimanche 😉

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Sandrinelaine

      Je te conseille les flocons effectivement 😉
      Merci pour ton retour détaillé !
      Si tu veux augmenter la viscosité et apporter encre plus de douceur, tu peux ajouter de la carraghénane au moment ou tu prépares ton infusion.
      Bon dimanche ma belle

      Répondre
  2. Corinne et les chats

    Bonsoir. J’adore votre blog, votre YouTube, enfin tout ce que vous faites. Je suis en train de laisser infuser. je me dis que l’on peut aussi peut-être en faire une brûle capillaire. Je me réserve un peu la soirée et je vais faire le lubrajel et l’infusion d’avoine. Et une recette ou deux car il me reste plein d’ingrédients mzis il me manque des produits faits. Merci encore.

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Merci beaucoup Corine 😀 J’espère que les recettes vont te plaire !
      Je n’ai pas saisi la question concernant la brûle capillaire ?
      Je ne la recommande pas en tout cas, il vaut mieux couper quelques centimètres…

      Répondre
      1. Corinne et les chats

        Bonsoir. Je voulais dire brume et non brûle ! Évidemment c’était incompréhensible. Merci.

        Répondre
  3. Vanou

    Bonsoir Caly !

    Ca y est ! J’ai réalisé ta recette ! C’était chaud pour filtrer tout ça, mais j’y suis arrivée quand même ^^
    Je n’ai pas eu le temps de préparer d’autres cosmétiques avec cette recette et j’ai mis 1 % de cosgard.
    Est-ce qu’il faut mettre ensuite la préparation au frais ou à température ambiante ?

    Bisous et bonne soirée !

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Vanou la conservation au frais est nécessaire si vraiment tu vis dans un lieu très humide avec de fortes chaleurs (type climat tropical)

      Répondre
  4. Vanou

    Bonjour Caly !

    Super ta recette !
    J’aimerai savoir à quel pourcentage on peut mettre ce gel douceur dans les préparations s’il te plaît ?
    Si on fait une crème, je suppose qu’il vaut mieux le mettre en ajout, non ?

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Merci Vanou 😀 Contente que cela te plaise ! Comme dit dans le procédé on peut aussi bien l’employer pure donc niveau dosage dans un cosmétique, cela dépend vraiment de la recette et de ce que l’on recherche.
      On peut aussi bien ajouter 2 à 3% comme tu le dis en fin de préparation. Ou par exemple on peut tout aussi bien réaliser une gel hydratant pour l’été et l’employer entre 20 et 90% en l’intégrant au bain marie 😉

      Répondre
      1. Vanou

        Merci Caly !
        Oh oui elle me plaît beaucoup !
        Je tenterai bien de faire une crème visage ou d’en mettre dans un oléogel.
        Y a plus qu’à ^^

        Répondre
  5. Françoise

    Bonjour Caly

    Je ne comprends pas : comment faire une infusion puis une décoction.

    Merci d’avance pour tes éclaircissements.

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Oui Françoise, j’ai trouvé que c’était plus efficace ici 😉 Donc tu fais une infusion en premier et ensuite tu portes au bain marie jusqu’à ébullition et tu suis le process de la décoction 😉

      Répondre
  6. tiffany

    bonsoir caly ,j\’adore ton blog ,je voulais te demander si la recette du gel douceur protection convient pour une peau atopique
    merci

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Merci beaucoup Tiffany 😀 Oui la recette est particulièrement indiqué pour ce type de peau 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.