Lait Démaquillant Légèreté d’Ete

Lait Démaquillant Légèreté d'Ete 

Ingrédients

  • 180 g de décoction de vanille et de fleurs de Mauve
  • 2 g de glycérine
  • 30 ml de macérat de vanille
  • 13 g de cire émulsifiante
  • 4 g d'acide stéarique
  • Ajout : conservateur, mica brillant, arome vanille et coco.

Procédé

Emulsion Huile dans Eau

Voir ici le procédé pour réaliser une émulsion

Verdict

Une recette tres simple pour les tambouilleuses en herbe !

Une texture idéal pour la saison quand on veut du léger.

Aucun besoin de rincer apres le démaquillage.

Ce lait peut parfaitement convenir au peau mixte au quotidien.

Doux et léger avec un parfum vanillé pour un démaquillage "light"

(moi qui aime le mascara waterproof, j'ai insiste un peu au niveau des yeux)

15 thoughts on “Lait Démaquillant Légèreté d’Ete

  1. caly

    Christine pour ta ptite peau ajoute un peu plus de phase huileuse, sinon je pense que tu vas manquer de confort 🙂

    Reply
  2. Mélanie

    Comme ça doit sentir bon et être tout doux pour la peau… Tu déteinds sur moi je me suis mise à faire des décoctions, en suivant tes instructions bien sur ;-);
    J’ai question (à cette heure-ci j’exagère…) mais au niveau des propriètés une décoction et un hydrolat, c’est à peu près la même chose?
    Bonne nuit 😉

    Reply
  3. caly

    Mel moi je suis addict aux décoctions par contre ce n’est pas tout a fait pareil que les hydrolats :-);
    C’est moins concentré mais en meme temps nettement plus économique :-);
    Et comme je mets toujours pleins d’ajouts tres actifs… je prefére me rattrapper la dessus!

    Les hydrolats sont obtenus lors de la distillation par entraînement à la vapeur d’eau des fleurs, feuilles ou rameaux des plantes.
    Lors de la distillation, la vapeur d’eau traverse les plantes, puis est recondensée. On obtient alors une huile essentielle et l’eau florale ou hydrolat. L’huile essentielle est plus légère que l’eau florale donc elle surnage au dessus de l’eau florale. Cette eau florale contient en petite quantité (moins de 5%) des composants volatils semblables à ceux de l’huile essentielle plus des composants solubles dans l’eau.
    La décoction consiste à chauffer l’élement avec de l’eau, jusqu’à ce que cette dernière soit bouillante (frémissante), pour en extraire les principes actifs. Plusieurs plantes, feuilles, fleurs, racines etc… trouvées en herboristerie pour leur vertus thérapeutiques s’utilisent, entre autre, sous forme de décoctions.
    La décoction permet une extraction des principes actifs plus complète que l’infusion mais ne s’applique pas partout, la température modifiant ou dégradant certains principes.

    La décoction dure en moyenne quelques minutes.

    La plupart des principes olfactifs ou à vertus étant volatile, toujours laisser mijoter à couvert. La volatilité des principes est bien mise en évidence dans le remède de nos grands mères consistant à faire bouillir du thym dans une pièce pour la désinfecter et aider un enrhumé à respirer (travailler à découvert dans ce cas là).

    Regarde dans les "bonnes pratiques cosméto" et "les recettes naturelles" Melanie, je parle beaucoup des différents type de préparation…

    Bon aller demain je me lève tot, j’y vais mes poulettes 🙂

    Vous faites compet" avec moi pour voir qui se couche le plus tard lol ???

    Reply
  4. christine

    OK, j’ai fait booster le macérat de mauve que tu m’avais conseillé, je vais l’utiliser, une vraie douceur. Merci Caly

    Reply
  5. Elisa

    Quelle belle recette, et simple en plus!!! Je n’ai encore jamais essayé de fabriquer un démaquillant! je crois que je vais me lancer 🙂 Merci pour la belle recette!
    Bizz

    Reply
  6. sev

    bonne idée!
    merci pour la recette caly!!
    je ne me maquille pas la peau duy visage et me contente de me le nettoyer au savon d’alep. peux pas faire autrement c’est ma drogue ;-);

    Reply
  7. caly

    Génial Chrisitine pour le macérat a la mauve, tu vas m’en donner des nouvelles :-);

    Sev, tu ne trouves que c’est assechant à la longue ? tu as quelle nature de peau ?

    Elisa apres tout ce make up que tu as fait… vas bien falloir se démaquiller hein !:-)

    Reply
  8. christine

    Tu avais raison, pas assez "gras" pour moi, fille n°1 va en profiter, dommage, la texture était très agréable, onctueuse et douce…

    Reply
  9. christine

    J’ai pas envie de me soigner, Docteur Caly, gardez vos potions pour les tambouilles lol!!

    Reply
  10. caly

    Euh lol je dirai que tu atteintes de "Calynite tambouillite aigue" mais je ne sais pas comment te soigner… remarque avec les vacances, tu vas connaitre une période de sevrage forcée… quoi que y’a toujours moyen de se faire un ptit lait de bain ou un baume simple (un chaudron et 2 ou 3 ingrédients :-)) ahahaha !!!! le tour est joué.

    Reply
  11. christine

    Ben oui,mais je peux pas m’empêcher de tout tester…. J’suis malade, non ?

    Reply
  12. caly

    Ben alors faut m’écouter Christine lol, bon c’est pas grave une de tes filles est contente !!! Je commence a connaitre ta ptite peau et ce qu’elle apprécie…

    Reply
  13. Mélanie

    Merci pour ses précisions Caly ;-), je note, je note… C’est vrai que les décoctions au niveau économique y’a pas mieux, j’utiliserai un peu des deux, mais quand les temps sont plus durs c’est bien de savoir que l’on peut compter sur la décoction ;-);
    Moi ça me chiffone de mettre de l’eau toute simple dans mes préparations!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *