Sodium PCA

Le sodium PCA est un sel de sodium de l’acide pyroglutamique. C’est un acide aminé que l’on trouve naturellement dans de nombreuses protéines. Il fait partie des NMF (natural moisturizing factor), c’est-à-dire des composés qui permettent le maintien naturel de l’hydratation de la peau.

Il est utilisé en cosmétique en tant qu’hydratant, humectant. Il a été démontré qu’il avait un pouvoir hydratant plus fort que celui de la glycérine, du sorbitol ou encore du propanediol.  C’est un excellent agent bien connu comme activateur de pénétration cutanée, humectant et hygroscopique. Il hydrate les cheveux et la peau et réduit l’électricité statique.

Ce composé naturel agit comme une barrière protectrice pour la peau et les cheveux : il empêche la perte d’eau de façon à maintenir la peau,  le cuir chevelu et la chevelure bien hydratés et protégés par les agressions extérieurs ou les inflammations.

Propriétés

  • INCI: Sodium PCA
  • Antistatique : Réduit l’électricité statique en neutralisant la charge électrique sur une surface
  • Conditionneur capillaire : Laisse les cheveux faciles à coiffer, souples, doux et brillants et / ou confèrent volume, légèreté et brillance
  • Humectant : Maintient la teneur en eau d’un cosmétique dans son emballage et sur la peau

Utilisation

  • Dosage : 0,5-5% en phase aqueuse
  • Solubilité : eau
  • Application : soins de la peau et des cheveux, toners, gels, crèmes, lotions, shampooings, revitalisants, sprays capillaires, apres shampooing …
  • Peaux sèches et déshydratées 
  • Cheveux secs

4 réflexions sur « Sodium PCA »

  1. violette

    je sais pas depuis le temps quand même peut être que les nouvelles cosmeteuses ont changé et sont moins dans l’assemblage de matières premières

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Je pense qu’il y a toujours eu différentes catégories de cosméteuses effectivement, plus ou moins passionnée, et aussi plus moins investie 🙂

      Répondre
  2. violette

    coucou Caly je vois que cet ingrédients est toujours autant galère à trouver mais c’était déjà le cas il y a quelques années en arrière on ne le trouve qu’en version déjà combinée comme le complexe hydratation je ne comprends pas que les fournisseurs français ne le proposent pas que ce soit en liquide ou en poudre dommage c’est une chouette matière

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Coucou Violette

      A force d’en parler on va peut etre le voir s’imposer plus largement 😉
      Il ne faut pas hésiter à mentionner aux fournisseurs des « wishlist » de matière première … d’autant qu’en plus, c’est un ingrédient relativement basique et peu couteux, donc plutôt intéressant de ce point de vue 🙂

      Répondre

Répondre à Caly Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.