Savon Solide l’Ultra Soft à la potasse et au sel

Formule

 Ingrédients % gram
Phase Huileuse    
Huile de coco – Cocos nucifera oil 21 151,2
Graisse de canard – Goose fat 28 201,6
Suif – Tallow 21 151,2
Acide stéarique – Stearic Acid 3 21,6
Beurre de karité – Butyrospermum parkii 27 194,4
Total 100    720
Potasse – KOH a calculer to calculate
Sel de table fin – Potassium Sorbate 10 72
A la trace    
Lait de coco en poudre- Cocos Nucifera powder 10 72
Huile d’argan – Argania spinosa 10 72
Lait de vache en poudre – Cow milk powder 5 36
Lécithine de soja – lecithin liquid 3 21,6
Colorants pour le marbrage    

Procédé

Suivre le tuto de Savon à la Potasse au bain marie

Verdict

J’ai sorti cette recette de mon grimoire mais elle remonte déjà a plus d’un an ! J’avais besoin de temps pour étudier l’évolution de ce savon particulier. Normalement les savons solides sont obtenus grace à la soude et non à la potasse.
Mais je trouve que les savons à la potasse ont une douceur incomparable et inégalable. J’avais vu les tests de Colchique  et j’avais envie de tenter le coup en me basant sur l’intégration de 10% de sel pour cette aventure.
Ces savons sont restés souples au toucher de nombreux mois… il a bien fallu en attendre 6 pour avoir une barre bien solide.
Le prochain essaie sera donc avec un pourcentage supérieur pour accélérer la prise 😉
En terme de douceur je n’ai pas été déçue. C’est tres certainement un des savons les plus doux que j’ai pu utiliser.

23

 

Process

Follow the tutorial KOH Soap

Verdict

This is a quite on recipe one year old … I needed time to study the evolution of this particular soap. 
I love potash that gives incomparable and unsurpassed smoothness soaps. I saw in Colchique website that she gave a give with salt to get a solid soap.
My soaps remain soft for many months … it was necessary to wait 6 months to have a good solid bar. For my next try I will use a higher percentage of salt to accelerate the process.
In terms of sweetness I have not been disappointed. This is  certainly one of the most sweet bar I never used.

15 réflexions au sujet de « Savon Solide l’Ultra Soft à la potasse et au sel »

  1. cyrielle

    Bonjour !
    Je déterre cet article très inspirant avec une question :

    Est-il possible de réduire la liste d’ingrédients pour n’avoir plus que quelques huiles végétales, rien d’animal, une ou plusieurs huiles essentielles, des colorants (ou pas), la potasse et le sel ; et arriver tout de même à un résultat similaire ?
    D’ailleurs, tu disais dans ton dernier commentaire que tu pensais doubler le dosage initial, je n’ai pas vu d’autres articles sur le blog parlant de ces expériences..?
    Je commence à mettre sérieusement le nez dans ces histoires de savons, mais je suis complètement nouvelle dans le domaine, je me suis cantonnée à la création de shampoings au shikakai et dentifrices à l’argile, alors, désolée si ma 1ère question est « simple » 🙂

    En tous cas, ca m’intéresse vachement, et si tu veux bien me répondre mais ne veux pas trop remuer ce post qui commence à dater, une correspondance par mail m’irait parfaitement !

    Pour finir, non seulement tu as redonné confiance en mes recherches de réalisation de savon solide à la potasse, mais en plus, les tiens ont de sublimes couleurs !!

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Coucou Cyrielle

      Oui tu peux tout a fait utiliser du 100% végétale si tu préfères 🙂
      Pour ce qui est colorant et fragrance, c’est de toute façon facultatif… on peut avoir un savon brut qui ne sente rien. C’est affaire de gout.
      Je n’ai pas poussé les expériences en effet, c’est pour cela que tu n’as pas vu de 2eme article.
      Mais en effet je te conseille de doubler le dosage si tu veux tenter l’expérience.

      Je réponds a toutes les questions cosmétiques toujours dans les commentaires peut importe la date du post !
      Je suis contente si cet article et mes démarches t’inspirent.
      N’hésite pas a aller voir les tutos vidéos sur le savon a la potasse et a la soude. Si tu débutes, tu auras ainsi les bonnes bases 😉

      Répondre
  2. mikamika

    Oups g oublié de te demander si tu pensais que ces méthodes fonctionnent avec ton savon dur à la potasse car cela m’intéresse vraiment hihi

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Pour le savon solide je te conseille de suivre précisément ce que je recommande 🙂

      Répondre
  3. mikamika

    Slt merci pour ce tuto très bien fait ;p
    Par contre j’ai entendu parler d’un methode dite « à froid pour la potasse » par Thomaelle (http://secretsdefee.canalblog.com/archives/2006/11/11/3034214.html) ainsi que certaines vidéos espagnoles sur YouTube (https://www.youtube.com/watch?v=RoNUtPNd1-c)ce qui me plairai bien car je n’ai pas envie de trop chauffer mes huiles ou de passer des heures devant mes plaques et bain marie ;p
    et en regardant des vidéos sur YouTube j’ai vu encore plus bluffant une réaction phase gel ultra rapide (https://www.youtube.com/watch?v=o6brP–yQpU&list=WL173340EBE813CF5D et https://www.youtube.com/watch?v=3VUGV_H7bZU&list=WL173340EBE813CF5D) à base de glycérine en liquide de dilution.
    Pourrai tu me donner ton avis sur ces infos.
    Merci par avance
    Mika

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Mikamika a chacun sa façon de procédé… la chauffe est de toute façon diffuse et assez douce, elle ne peut altérer les huiles a moins que leurs températures critiques soient vraiment tres tres basses (ce qui est rare). L’utilisation d’une grosse part de glycérine permet d’obtenir des savons transparents. J’en parle dans mon article ici http://www.calybeauty.com/post/Tuto-savon-a-la-potasse.aspx
      Tous les savons a la potasse passent par ce que tu appelles la phase de gel 😉

      Répondre
  4. Bérengère

    Merci les filles pour ces tests et ce retour d’expérience.
    Ca me donne bien envie d’essayer… Je n’aurai pas eu l’idée de faire un savon dur à la potasse.

    Répondre
  5. Ahelya

    Ah tiens, une nouvelle idée pour recycler ma potasse qui dort et mon acide stéarique ^^
    Merci pour ton retour d’expérience, j’avoue avoir eu une crainte de me lancer dans un tel savon.
    J’ignore pourquoi, ça semble vraiment extra.
    Ne me reste plus qu’à coucher petit bonhomme et réfléchir à une formule!

    Répondre
  6. Colchique

    Caly, super magnifiques savons ! Bravo !

    Oui, je suis complètement d’accord avec toi pour dire que les savons solides à la potasse c’est le top au niveau douceur.

    Oui, en rajoutant du sel tu auras un savon qui va durcir aussi vite qu’un savon à la soude.

    Oui, tu as bien fait d’utiliser le sel de table dépourvu de minéraux pour faire des savons marbrės, car les sels minėralisés influent sur les colorants. Pour les sels que j’ai testés, celui de Guérande a tendance à ternir les couleurs et celui rose du Pakistan a tendance à les rosir.

    Répondre
  7. sonia

    incroyable ! et les couleurs ne se sont pas altérées avec la cure ? et donc tu conseilles de mettre 15% de sel du poids total des huiles ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.