La Méthode Booster des Macérats Vanille de Caly

 

Pour faire un bon macérat parfumé, il est important de prendre des plantes de qualités, c’est à dire de premier choix.

J’applique cette méthode simple surtout quand je veux avoir des macérats odorants et que juis préssée, c’est une macération à chaud.

Pour un de mes macérats préférés, celui a la Vanille voici comment je procède :

Couper les gousses en longueur et en largeur et ensuite faire de petits troncons.

Plus la gousse est « ouverte », plus l’odeur sera prononcée.

Je laisse macerer de facon traditionnelle quelques jours puis je boost 😉

Placer le macérat au bain marie (l’eau doit vraiment arriver 4 cm en dessous du bouchon) en réglant au plus faible possible la température de la cuisiniere.

Laisser infuser pendant 2 heures.


Sous l’effet de la « douce » chaleur, la macération va s’accélerer… et comme elle est reglée au plus bas, l’huile garde ses propriétés intactes.

A venir un article dédié au méthode de macérations et aux différentes plantes utilisées

25 réflexions sur « La Méthode Booster des Macérats Vanille de Caly »

  1. MARIE-CHANTAL

    Bonjour Mme Caly,

    J’ai une petite question pour vous, concernant les macérations de conssoude doit on utiliser la feuille fraîche ou sèché. Que me conseillez vous? Ordinairement j’utilise la feuille séchée car on m’avait dit que la feuille fraîche contient beaucoup d’humidité et cela peut provoquer de la moisissure dans le macérât. Qu’en pensez-vous?

    Un gros merci pour votre réponse
    Marie-Chantal

    Répondre
  2. Jeanine

    Je recommence, ayant été coupé par WordPress:
    Je viens de lancer ma yaourtière avec un pot de macérât d’urucum dans huile pépins de raisins + sésame parmi les yaourts, méthode Cristine. J’ai oublié la vit. E, je n’ai pas envie de tout graisser en ouvrant maintenant: cela peut-il attendre demain à la fin d’un cycle SVP?

    Répondre
  3. Ping : Réaliser un macérât huileux | Les Marmites Cosméthiques

  4. caly

    [i][b]Moi quel pseudo original…
    Aucune idée ! tu n'as qu'a regardé de quand date sa préparation, mon article est publié depuis juillet 2008; beaucoup de cosméteuses suivent mes méthodes ou s'en inspirent en partie /i][/b]

    Répondre
  5. MOI

    J'aurais une petite question stp Caly, Misstambouille (Blog : la chasse aux produits toxiques) fais d'abords un BM 15mn puis laisse macérer 1 semaine, et toi tu fais le contraire (macération puis BM), pourquoi cette différence ? merci !

    Répondre
  6. Caly

    Myrelyes un article complet est dispo sur le site et récapitule toutes les méthodes de macération. Merci d'utiliser le moteur de recherche 🙂

    Répondre
  7. brin de paille

    J'ai essayé d'en faire un, il y a une petite semaine avant de lire ton article.
    J'ai posé intuitivement mon flacon fermé sur le bord de mon poêle de masse (poêle céramique) quelques jours. La chaleur y est douce puisque l'on peut y poser et laisser la main sans risque.

    J'ai utilisé une partie de l'huile pour des savons mais l'odeur est très discrète. Peut-être que l'huile est trop jeune.

    Répondre
  8. laetitia

    Bonsoir,

    Penses tu que cette technique puisse être employée pour parfumer du beurre de karité, parce que j’ai essayé d’ajouter de la vanille sans le chauffer, mais au bout de 15jours ça sent toujours autant le beurre de karité et pas du tout la vanille…..

    Répondre
  9. caly

    ChrissyChris : moi j’aime beaucoup marrier la vanille avec l’huile de macadamia ou de camélia 😉

    Répondre
  10. christine

    ah ah, on me fait des cachotteries! Mais c’était super important, des macérats, j’en fais des litres!Quand tu dis la température la plus basse de la cuisinière, c’est la plaque ou le four? J’ai lu quelquepart à 40°dans un bain marie au four!!

    Répondre
  11. Sowilo

    Tiens, c’est aussi ce que je fais mais à l’inverse. Je chauffe doucement mes macérâts une heure au bain marie puis je laisse quelque jours macéré sans lumière.
    Tu crois que ça fait une grosse différence?

    Mon prochain à la vanille sera un test. 30% alcool (à 40%) et le reste de glycérine végétale. Comme ça pas besoins de conservateur. Je sais je sais.. en théorie c’est eau+alcool+glycérine mais bon, je ne fais jamais rien comme tout le monde lol.

    Bisous m’dame Caly!
    (posté au québec à 11:44 am) ;D

    Répondre
  12. Naïla

    jsutement je dois enfin recevoir des gousses de vanille dans quelques jours, tu vas pas me croire mais casera la premier fois que je sentirais de la vanille naturel pas en flacon fabriqué dans une usine, je suis impatiente de faire mon macera et ta metode est genial pour une impatiente comme moi

    Répondre
  13. caly

    Christine, s’il y a bien quelqu’un a qui je ne fais de cachotteries, c’est toi ;-);
    Il s’agit des plaques de la cuisiniere réglé au minimum !

    Sev, tu me diras ce que tu en penses :-);

    Naila, tu vas voir tu ne pourras plus t’en passer des macerats en plus a la vanille, ca sent trop bon !!!

    Sowi, non avant apres cela ne fait pas de différence du tout !
    C’est mieux de pas faire tout comme tout le monde je trouve, même si
    les extraits hydro–alcoolique-glycérinés sont sympas aussi.
    En ne mettant pas d’eau, plus besoin de conservateur, c’est pratique.
    Combien de vanille au final dans ta préparation ?

    Grosses bizouille a toutes 😉

    Répondre
  14. Loli

    Super comme méthode!!!! Au moins on a des macérâts rapidement!!!!!! Je vais essayer pour mon prochain macérât!

    Répondre
  15. La Fé Pompadour

    Miam, que ca doit être bon. Pourrais-tu je m’indiquer les proportions d’HV et de gousses de vanille ? Je ne sais jamais quelle est la bonne. Merci d’avance et grosses bises,

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.