Réaliser un Baume de A à Z

Qu’est ce qu’un baume

Literallement, un baume (du latin balsamum, plante sédative) est une préparation aromatique ayant un effet apaisant sur la douleur.

Elle se compose uniquement de corps gras : c’est a dire d’huile et de beurre végétaux.

Ces préparations sont parmis les plus simples à réaliser et sont aussi très stables.

Comme il n’y a pas d’eau, c’est-à-dire pas de phase aqueuse, il n’y a aucun probleme de conservation !

Il est donc inutile d’ajouter de conservateur mais simplement de la vitamine E pour son excellent pouvoir anti oxydant qui évitera le rancissement des huiles et des beurres.

On peut aussi jouer sur l’appellation  » baume », comme le font les industriels de la cosmétologie, et inclure dans la préparation un pourcentage d’eau pour rendre le produit plus crémeux ou plus léger. Mais dans ce cas là, on fait absolument ajouter un conservateur pour assurer la stabilité !

L’Utilisation

Les baumes sont souvent destinés a calmer des maux (migraines, rhume…etc) ou bien a apaiser les épidermes fragilisés (cicatrisant, réparateur…etc), ou pour des applications plus esthétique (baume pour les ongles…).

La composition pour 50 ml

  • 44 ml beurre végétal ou d’huile végétal (ou d’un mélange des deux)
  • 6 g de cire d’abeille
  • 0.5 ml de vitamine E
  • Ajouts :  huile essentielle, teinture, arrow root, extrait C02, glycérine, miel, gelée royale…

Le choix des huiles essentielles, teintures et extraits à incorporer est déterminé en fonction de ce que vous voulez traiter et soigner.

L’arrow root permet d’obtenir une texture moins grasse et un toucher plus sec, on peut ajouter environ 5 grammes pour cette recette.

On peut aussi ajouter des actifs comme la glycérine, le miel, la gelée royale, des extraits moux de propolis etc…

Astuce de Caly

Si la consistance de votre baume ne vous convient pas, n’hésitez pas à le refondre au bain-marie. Ajoutez un peu de cire pour le solidifier ou une cuillere d’huile végétale pour le liquéfier et donc le rendre plus souple.

Procédé

  • Faire fondre au bain-marie la cire d’abeille et, selon la recette, le beurre ainsi que l’huile si elle n’est pas trop fragile.

Si l’huile que vous incorporez ne supporte pas d’être chauffée sous peine de perdre ses propriétés, vous pouvez l’ajouter telle que au mélange fondu (cire d’abeille et beurre) en fouettant energiquement.

  • Retirer du bain-marie et  battre énergiquement le mélange en incorporant vos ajouts ainsi que vos actifs éventuels.
  • Lorsque le mélange est de texture épaisse, c’est prêt.

Verdict

J’aime beaucoup les baumes à propriétés thérapeutiques d’une part parcequ’ils soignent efficacement mais aussi parcequ’ils sont très faciles a utiliser, et que l’on peut les transporter ou les offrir facilement.

J’utilise aussi des « baumes » revus et corrigés contenant une part de phase aqueuse … ils ont un pouvoir nutritif et réparateur iremplacable à mon sens !

 

 

22 thoughts on “Réaliser un Baume de A à Z

  1. music star

    Hi. this is kind of an "unconventional" question , but have other visitors asked you how get the menu bar to look like you’ve got it? I also have a blog and am really looking to alter around the theme, however am scared to death to mess with it for fear of the search engines punishing me. I am very new to all of this …so i am just not positive exactly how to try to to it all yet. I’ll just keep working on it one day at a time.

    Reply
  2. Ivy

    Salut Caly!

    Ayé, suis passé dans le camp des cosméteuses (nettement plus satisfaisant que d’acheter et au moins on a ce qu’on veut ^^), merci à tes super kit! ca evite de se prendre la tete pour trouverles bons ingrédients.
    J’ai trouvé un recette de baume a levre adaptée après plusieurs essais ratés, mais justement… ces essais ratés, est ce que je peux les refondre pour les modifier? (les rendre moins liquides et les mettres en stick plutot qu’en pot) ou ce n’est vraiment pas conseillé du tout… Autre question, si je les refonds pour les rendre moins liquide, qu’est ce que je peux ajouter, de la cire?
    c’est tjs un peu galère de savoir quoi faire quand on fait au pif au début….

    Merci encore pour tes merveilleux kit et tes recettes!

    Bisous

    Reply
  3. caly

    Ivy : bonsoir 😉 bienvenue chez les tambouilleuses alors, je te félicite !!!
    c’est tout a fait le genre de choses que j’explique dans mon livre Cosmétique Naturelle.
    tu ne rate jamais rien en fait, tout peut se rattraper 🙂

    Si ta préparation est trop liquide, ajoute un peu de cire… à l’inverse si elle se trop compacte, tu refonds en ajoutant plus d’huile et le tour est joué.

    Bonne tambouille & bisous

    Reply
  4. cannella

    Bonsoir Caly ou plutôt bonjour !

    Je voudrais faire deux baumes pour mes filles anti-cellulite, anti-vergétures, raffermissant, très hydratant (ma seconde fille a la peau très sèche) et qui pénètre rapidement ! Je rêve d’une texture aérienne…le rêve !
    Alors voilà j’ai fait plusieurs macérats :
    Dans huile chanvre et macadamia : prêle, vigne rouge, fucus, reine des près, thé vert, verveine et badiane + écorces d’orange et de citron pour l’odeur.
    Un autre de frangipanier dans pépin de raisin
    Un autre encore huile coco + tiaré
    Et enfin urucum dans pépins raisin
    J’ai du beurre de karité, du beurre de cacao. He d’hélichryse, he géranium, he palmarosa, he bois de rose, he lavande fine, cire d’abeille, lécithine de soja, arrow root, esther de sucre et aussi huile végétale bourrache et onagre. De la vitamine E et du ppe. J’ai de la centella et du tepezcohuite mais pas sûr que ce soit utile dans mon baume.
    Voilà tout ce que j’ai à ma disposition. Moi je voudrai utiliser mes macérats (surtout le premier) mais je ne sais pas dans quelle quantité…et s’il faut tous les mettre. Et si j’utilise bk et bcacao (et/ou les deux), ‘est-ce pas trop gras ?
    Enfin, ce sera ma toute toute première crème..
    Je voudrai trouver la meilleure synergie possible… et je voudrais une crème facile à faire..Il faudra bien tout me détailler car je débute !
    Merci Caly pour l’aide que tu pourras m’apporter !
    Bisous et bon week-end

    Reply
  5. caly

    Cannella : Bonjour et sois la bienvenue ici 🙂

    Ce que je te conseille si tu veux une résultat non gras c’est de faire une chantilly améliorée comportant une petite part de phase aqueuse.

    Les ingrédients
    3 parts de beurre de karité
    1 part de beurre de cacao
    1/2 part d’arrow root
    2 parts de macérât huile chanvre et macadamia
    2 parts d’hydrolat ou d’eau
    2% d’un mélange d’huile essentielle d’hélichryse, de géranium, de bois de rose
    conservateur

    Le procédé

    Faire fondre le beurre de cacao avec l’arrow root au bain marie, et pendant ce temps, écraser au pilon de le beurre de karité. Il faut obtenir une texture crémeuse…. Incorporer le beurre de cacao fondu, et bien mélanger au pilon puis incorporer en filet l’huile.
    Ajouter petit a petit l’hydrolat toujours en mélangeant bien.
    Incorporer ensuite huile essentielle, et conservateur.

    Je te donne une recette en part ce qui veut dire que tu choisis ce que tu préfères en fonction de la quantité à réaliser, par exemple cuillère a soupe ;-).
    N’oublie pas de tout désinfecter et reporte toi aux conseils que je donne pour bien débuter.

    Tu peux garder cette recette et jouer sur les h.e en fonction de ce que tu veux.
    Par exemple h.e de camomille, et lavande pour un baume adoucissant et réparateur 🙂

    Biz & bon weekend, moi je pars en vacances !!!

    Reply
  6. biovanille

    merçi mille fois, pour tes recettes pour debutantes,,,
    elle son facile et tres comprehensibles,,,en plus on peux ajouter des ingredient  »’perso »’a notre sauce ,,,

    bisss,,,,,,bonne soiree

    Reply
  7. valou

    j’aime beaucoup les baumes également.
    surtout quand ils sont réparateurs !
    et en plus, ils sont faciles à réaliser !

    bisous et bon lundi ! 🙂

    Reply
  8. elekhtre

    Hello!
    J’ai rarement le temps de mettre un commentaire mais je tiens à te préciser que je te lis quasiment tous les jours et avant grand plaisir et intérêt.
    Merci de la mine d’informations et des recettes que tu nous transmets.
    Bonne journée à toi.

    Reply
  9. Pamela

    Moi aussi j’adore les baumes! Et si je n’ai pas le temps de me fabriquer un baume pour les lèvres, j’utilise du beurre de karité pur, c’est parfait en ce moment 🙂

    Reply
  10. caly

    elekhtre : merci 😉 beaucoup, cela fait plaisir de lire cela !

    N’hésite surtout pas intervenir si tu as la moindre question et merci de ta fidélité.

    Valou : oui c’est super facile 😉 alors tu tambouilles beaucoup en ce moment ?

    Létis : j’aime beaucoup ton idée de grand pansement, c’est exactement cela je trouve 😉

    De grosses biz" à toutes

    Reply
  11. valou

    j’aurais voulu tambouiller ce w-e, j’avais prévu de faire du savon d’ailleurs… mais on a eu de la visite, et le babylou a demandé pas mal d’attention.
    donc je te le donne en mille : rien eu le temps de faire ! 🙁
    tssss…. moi qui suis prise d’une savonnite aigüe, je suis frustréééée ! lol

    tiens, m’en vais engloutir un mon chéri pour la peine…

    😉

    Reply
  12. seaturtle

    Encore une fois des explications claires, j’adore les baumes et avec toi je sens que je faire en faire pleins
    Biz

    Reply
  13. Sapphire

    J’aime beaucoup les baumes à bobo! Genre pour faire passer les migraines, ou le mal des transports.. Merci Caly!

    Reply
  14. caly

    Valou : miam pour le mon chéri ;-)…. va falloir rattraper cela cette semaine alors !

    Biz

    Reply
  15. Funky BathrOOm !!!

    hannnnnnnnnnn et il a quelle consistance ce baume?
    merci pour ta viste je t’ai répindu directemnt sur mon blog ^^

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *