Arbutin – Extrait de feuilles de Busserole

On trouve la molécule d’arbutine dans les feuilles de myrtille, de canneberge ou encore de bruyère cendrée, mais c’est de la busserole qu’il est extrait.

C’ est un arbrisseau des montagnes, appelé aussi raisin d’ours, à fruits rouges comestibles. Son nom scientifique est Arctostaphylos uva-ursi (Arbutus uva-ursi). Parmi les principaux constituants de la busserole on peut citer l’arbutoside  (arbutine) un glucoside de l’hydroquinone, qui agit sur les mélanocytes qui effectuent une synthèse excessive de la mélanine (taches de grossesse, vieillissement de la peau etc.….). L’arbutoside inhibe donc l’activité de la tyrosinase à des concentrations non cytotoxiques et donc diminue la production de mélanine, Sa grande force est non seulement d’éclaircir la peau, mais aussi de l’éclaircir uniformément.

Très populaire au Japon et en Asie, cette plante est utilisée pour blanchir la peau, atténuer les masques de grossesse, les mélasmas, les marques liées aux coups de soleil ou pour réguler la mélanogénese. 

Elle favorise donc l’éclaircissement de la peau en donnant un teint uniforme, réduit l’apparence des taches et de l’hyperpigmentation. La peau est claire, lumineuse et éclatante.

Propriétés

  • INCI : Alpha-Arbutin
  • agent éclaircissant et blanchissant d’origine végétale
  • bloque la synthèse épidermique de mélanine
  • réduit l’apparence des taches et de l’hyperpigmentation
  • aide à minimiser l’apparence des taches hépatiques
  • prévient la formation de taches de rousseur dues a l’exposition solaire
  • présente une activité antioxydante

Utilisation

  • Dosage de 0,2% à2%
  • Application : produits anti-âge, traitements localisés, crèmes, lotions, sérums,  BB & CC crèmes , produits de maquillage
  • Ajouter à la phase aqueuse de la formule
  • Stable dans la gamme de pH de 3,5 à 6,5

Sources

Inhibitory effect of arbutin on melanogenesis : Biochemical study in cultured B16 melanoma cells and effet on UV-induced
pigmentation in human skin. Akiu S et al. Proc Jpn Soc Dermatol, 12:138-139. 1988.
Efficiency ellagic acid and arbutin in melasma: a randomized, prospective, open-label study. Ertam I et al. Journal of Dermalotogy,
35(9): 570-574. 2008.
 n vitro effectiveness of several whitening cosmetic components in human melanocytes. Maeda K and Fukada M. J Soc Cosmet
Chem, 42(6):361-368. 1991.
Effect of arbutin on melanogenic Proteins in Human Melanocytes. Chakraborty AK et al. Pigment cell Res, 11(4):206-212. 1998.
 nhibitory Effects of α-arbutine on Melanin Synthesis in Cultrured Human melanom Cells and a three-Dimensional Human Skin
Model. Sugimoto K et al. Biol Pharm Bull, 27(4):510-514. 2004.
 Arbutin: mechanisme of its depigmentating action in human melanocytes culture. Maeda K and Fukuda M. J Pharmacol Exp Ther.
276(2):765-769. 1996.
DeoxyArbutin : a novel reversible tyrosinase inhibitor with effective in vivo skin lightening potency. Boissy RE et al. Exp dermatol,
14(8): 601-608. 2005.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.