Acide salicylique – Salicylic acid

 

L’acide salicylique est naturellement synthétisé par certains végétaux (comme la Reine-des-prés ou le Saule), on le retrouve notamment dans des fruits, sous forme estérifiée de salicylate de méthyle. Il peut agir comme un signal hormonal pouvant déclencher, dans certains cas, une thermogenèse végétale.

Il est utilisé en petite quantité comme conservateur alimentaire et antiseptique.
Les propriétés médicales de l’acide salicylique sont connues depuis longtemps et ont été étudiées à partir du XIXe siècle.
Unna en 1882 a montré qu’en concentration suffisante cette molécule était capable de détacher la couche cornée.  Il est désormais plus utilisé pour son action apaisante (analgésique) et on le retrouve dans de nombreux produits en dermatologie en complément d’un autre principe actif. Il est par exemple utilisé dans le traitement de l’acné, des verrues ou de l’hyperhidrose.


L’action kératolytique de l’acide salicylique est liée à une diminution de la cohésion intercornéocytaire par inhibition de l’activité de la cholestérol sulfotransférase.
Cette action dépend du choix de la concentration et de l’excipient . L’acide salicylique est utilisé en préparations magistrales seul dans la vaseline ou l’onguent, ou en association avec d’autres principes actifs tels que les corticoïdes, l’urée ou l’acide lactique.


Les concentrations de 1 à 10 p. 100 sont principalement utilisées pour le traitement du psoriasis et des ichtyoses.
Au-delà de 20 p. 100 d’acide salicylique, les préparations sont destinées à traiter des états hyperkératosiques localisés, tels que les verrues, ou à exercer un effet peeling dans un but esthétique (correction des rides, des taches pigmentées). Il entre également dans la composition de crèmes et de shampooings revendiquant une activité antiséborrhéique. La nature du véhicule influence fortement l’absorption de l’acide salicylique ainsi que le pH et l’état d’hydratation cutanée. Par ailleurs, à côté de ses propriétés kératolytiques, il a été montré que l’acide salicylique possède des activités bactériostatiques et bactéricides, photoprotectrices et antiprurigineuses.


Les kératolytiques regroupent un ensemble de molécules très utilisées en dermatologie, caractérisées par leur capacité à diminuer la cohésion cornéocytaire et, de ce fait, l’épaisseur de la couche cornée. Les forces de liaisons entre les cornéocytes étant étroitement liées à l’état d’hydratation du stratum corneum, les molécules kératolytiques possèdent par ailleurs des propriétés hydratantes. Les principaux kératolytiques sont représentés par l’acide salicylique, l’urée et les a-hydroxyacides.

Salicylic acid is synthesized naturally by some plants (like the Queen of the meadows or willow), it is found particularly in fruits, esterified form of methyl salicylate. It can act as a hormonal signal that can trigger in some cases, plant thermogenesis.
It is used in small quantities as a food preservative and antiseptic.


The medicinal properties of salicylic acid have long been known and have been studied since the nineteenth century.
 Unna in 1882 showed that sufficient concentration this molecule was able to remove the stratum corneum. It is now used for its calming effect (analgesic) and is found in many dermatology products in addition to another active ingredient. It is for example used in the treatment of acne, warts, or hyperhidrosis.
The keratolytic action of salicylic acid is related to a decrease in cohesion intercorneocyte by inhibiting the activity of cholesterol sulfotransferase.
This action depends on the choice of concentration and the excipient. Salicylic acid is used in compounding alone in Vaseline or ointment, or in combination with other active ingredients such as corticosteroids, urea or lactic acid.


The concentrations of 1 to 10 per 100 are mainly used for the treatment of psoriasis and ichthyosis.
Beyond 20 per 100 of salicylic acid preparations are designed to treat localized hyperkeratotic states, such as warts, or exert a peeling an aesthetic purpose (correction of wrinkles, pigmented spots). It is also used in the composition of creams and shampoos claiming antiseborrheic activity. The nature of the vehicle strongly influences the absorption of salicylic acid and the pH and skin hydration. Moreover, besides its keratolytic properties, it was shown that salicylic acid has bacteriostatic and bactericidal activity, photoprotective and antipruritic.


Keratolytic agents are a group of molecules widely used in dermatology, characterized by their ability to decrease corneocyte cohesion and, therefore, the thickness of the stratum corneum. The bonding forces between corneocytes is closely related to the state of hydration of the stratum corneum, the molecules also have keratolytic moisturizing properties. The main keratolytic are represented by salicylic acid, urea and a-hydroxy acids.

Source www.therapeutique-dermatologique.org

15 thoughts on “Acide salicylique – Salicylic acid

  1. Izaline

    Bonjour Caly !
    J’ai voulu intégré 2% d’acide salicylique dans une lotion pour le visage.
    J’ai essayé de la diluer à chaud dans ma phase aqueuse mais ça ne s’est pas dilué ! Dans le doute j’ai jeté !
    est ce que ça peut s’intégrer dans une lotion ??
    En fait je cherche à reproduire quelque chose qui ressemblerait à « l’eau précieuse » (INCI : Aqua, boric acid, salicylic acid, tannic acid, glycerin, xylenol, sodium oleate, Eucalyptus globulus, alcohol, menthol, eucalyptol)

    Reply
    1. Caly Post author

      Je te confirme qu’il s’agit d’un actif hydrosoluble. Comme pour toutes les poudres, il est préférable de la diluer dans une phase aqueuse chaude à tiède pour faciliter la solubilisation 😉

      Reply
      1. Izaline

        bon alors j’ai pas dû assez chauffer !!
        Dans le doute, j’ai préféré ne pas faire de bêtise.
        je retenterai ! merci !

        Reply
        1. Caly Post author

          En effet il faut prendre des précautions avec ce genre d’actif tres puissant !

          Reply
  2. Sibylle

    Bonjour Caly!

    Merci pour cet article, il est super! Je voudrais me faire une « lotion » pour traiter une folliculite et cet actif me semble tout indiqué!
    Après lecture de ton article, pour cette utilisation, un% de 20 te semble correct? Je peux y associer d’autres actifs (urée,he, oxyde de zinc…)?

    Merci beaucoup!

    Reply
    1. admin Post author

      Sybille je te conseille de commencer avec 8 à 10%
      Cet actif est tres fort et il vaut mieux éviter de faire trop de mélange… couple le avec l’urée éventuellement 😉

      Reply
  3. julia

    Coucou Caly,
    Juste pour dire que j'en ai bien trouvé en pharmacie à 0.30 centimes le sachet de 10g 😀

    Reply
  4. julia

    Merci Caly 🙂
    Je demanderai à ma pharmacie après avoir regardé les prix sur le net 😉
    Y'a d'ailleurs un "article" sur wikipedia qui souligne quelques unes ses nombreuses vertus dont j'étais loin de m'imaginer l'existence ^^
    En out cas, merci à toi pour cette découverte 😀

    Reply
  5. caly

    [i][b]Julia On en trouve en pharmacie sur commande ou sur le net 🙂
    1% à 3% dans un shampooing sera suffisant.
    [/i][/b]

    Reply
  6. julia

    coucou Caly,
    j'ai donc quelques questions au sujet de cet acide salicylique que je connais pour être dans l'aspirine 😉
    Je voulais te demander si je pouvais en trouver en pharmacie et quel pourcentage mettre dans un shampoing anti pelliculaire ?
    Merci 🙂
    Bises

    Reply
  7. caly

    Alia la vaseline est un dérivé pétrolier qui n'est bon qu'a étouffer la peau aucun interet !!!

    Reply
  8. caly

    Chocotine non il n’y a absolument rien de "dangereux", beaucoup de préparations a destination des enfants en contiennent.
    En cosmétique tout est un question de dosage 😉

    Reply
  9. chocotine

    bonsoir, si on l’utilise dans les cosmétiques pour les enfants, est-il dangereux ? merci

    Reply

Laisser un commentaire