[Vidéo] Baume Cicatrisant pour tatouage

Je te propose un baume pour aider à la cicatrisation, protéger et apaiser la peau après les séances de tatouage et dans ses premiers temps de vie.

Il peut être utilisé en couche épaisse, sous une gaze, 48 heures après le tatouage et en couche plus légère pendant les 8 à 10 jours suivants. A appliquer toujours sur une peau propre et sèche avec des mains elles-aussi propres 🙂 Sois particulièrement vigilant à l’hygiène pour tout ce qui est afférent aux tatouages et piercing.  Tu peux l’utiliser aussi pour nourrir la peau et hydrater des tatouages déjà cicatrisés.

La recette mentionnée dans la vidéo

 Ingrédients % gram
Huile de ricin – Ricinus communis oil 10.95.45
Beurre de karité nilotica – Vitellaria Paradoxa Sp. Nilotica 6934,5
Beurre de Kombo – Pycnanthus angolensis 52,5
Myristate d’isopropyl – Isopropyl myristate 52,5
Alcool cetearylique- Cetearyl Alcohol 105
Vitamine E – Tocopherols (mixed), helianthus annuus seed oil 0.10.05
Total Amount10050

6 réflexions sur « [Vidéo] Baume Cicatrisant pour tatouage »

  1. Camille

    Il me semble que tu en avais déjà fait un dans le passé, non? Moi je fais le mien depuis des années mais sans émulsifiant… Les ajoutes-tu pour la sensorialité ou penses-tu qu’il y a un effet protecteur? Penses-tu que la lécithine de soja pourrait être un émulsifiant plus pertinent (pour le coup, il me semble qu’il a des propriétés protectricees…)
    J’aime bien aussi ajouter des HE, (sauf si c’est un gros tatouage…pour ne pas surdoser)

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Camille non je ne crois pas … tu as de nombreuses recettes de baume que j’ai déjà réalisées mais pas pour cette thématique.
      Ici il n’y a pas émulsifiant mais de l’alcool cetearylique qui permet d’avoir la texture désirée.
      Oui la lécithine est aussi un très bon émollient donc cela a du sens de l’utiliser dans des soins cicatrisants.

      Répondre
      1. Camille

        D’accord ! Merci pour les précisions
        Je n’ai pas d’alcool cetearylique sous la main, et n’en ai jamais utilisé, la texture « baume » que je fais pur mes tattoos me convient…. après oui, ça pourrait être plus « sensoriel » ou enveloppant (??)…
        Je pense eesayer ta recette, mais sans ! (je sais que tu n’aimes pas qu’on modifie tes recettes mais j’ai envie de tester le beurre de kombo en cicatrisant tatouage et il se trouve que j’en ai mais n’ai jamais pensé à l’incorporer dans la recette que je fais d’ordinaire ! 😉

        Répondre
        1. Caly Auteur de l’article

          Hello Camille,
          C’est surtout que j’étudie les formulations autant au niveau du fond que de la forme que ce soit donc pour apporter certaines caractéristiques et propriétés aux soins que pour optimiser la pénétration des actifs, la sensorialité du cosmétique etc…
          Sans alcool cetearylique ici tu vas avoir une préparation « trop liquide » et tres peu d’effet protecteur.
          Je donne des recettes et des conseils mais ensuite chacun fait comme il l’entend 😉

          Répondre

Répondre à Camille Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.