Extrait de Pépins de Pamplemousse Home Made

Version avec Alcool

Ingrédients

  • 70 g de glycérine
  • 15 g d’alcool à 40°
  • 20 g de pépins de pamplemousse
  • 5 g de pulpe de pamplemousse
  • 5 g de vitamince C de grade alimentaire

Procédé

Faire sécher la pulpe et les pépins de pamplemousse au four a basse température. Les réduire en poudre puis ajouter la glycérine. Laissez macérer une quinzaie de jours.

Faire tiédir l’alcool au bain marie puis y diluer la vitamine C en fouettant énergiquement et l’incorporer au macérat glycériné. Mettre l’ensemble au bain marie a feu doux pendant 4 heures. Laisser refroidir et répéter encore la meme opération.  Laisser macérer quinze jours. Filtrer et mettre en flacon ambré.

 

Version sans Alcool

Ingrédients

  • 70 g de glycérine
  • 15 g d’eau pure
  • 20 g de pépins de pamplemousse
  • 5 g de pulpe de pamplemousse
  • 5 g de vitamince C de grade alimentaire
  • Ajout : 0,2 % de sorbate de potassium

Ici le procédé est identique a la version précédent en remplacant l’eau par l’alcool, mais il est indispensable d’ajouter un conservateur de grade alimentaire.

Verdict

Voila comment réaliser son propre extrait de pépins de pamplemousse contienant des flavonoides, de l’acide ascorbique, des tocophérols, de l’acide citrique, des limonoides, des stérols.

J’ai simplement étudier le procédé de réalisation industriel et ensuite je l’ai adpaté à nos outils pour pouvoir concocter son EPP version Home Made.

Pour rappel voici quelques une de ses nombreuses propriétés puisque son efficacité est valable dans bien des domaines :

Usage interne 

          L’extrait de pépins de pamplemousse est très efficace comme traitement des dysfonctionnements intestinaux et des rhumes. Angine, candida albicans, candidose, gastrites, infections gastro-intestinales, infections du système digestif, inflammations en général, laryngite, refroidissements, rhumes et grippe, tous problèmes dus à des champignons, toux, ulcères…autant de maux qu’il peut soulager !

Usage externe

          Bouche : maux de bouche aphtes, lèvres gercées, herpès labial, maux de dents, gingivite, désinfection de la brosse à dents, dissoudre le tartre, hallitose (mauvaise haleine).

          Nez – Oreilles – Visage : Rhume, rhinite, sinusite, pharyngite, toux, enrouement, laryngite, maux d’oreille, hygiène des oreilles, inflammation de l’oreille moyenne, acné, boutons, impuretés de la peau, rasage etc.

          Cheveux : Shampooing traitant, pellicules, démangeaisons du cuir chevelu, eczéma et diverses irritations du cuir chevelu, poux de tête etc.

          Peau : Petites coupures, égratignures, petites brûlures, éruptions cutanées, dermatite, piqûre d’insecte. Il participe grandement à la guérison de psoriasis, zona, eczéma sec, urticaire, ulcère variqueux sur les  jambes, verrues, mycose.

          Pieds et ongles : Eczéma des orteils, hyper sudation (transpiration excessive), durillons, cors, cals verrues plantaires, ampoules, onychomycose, panaris.

Alors les filles convaincues ? Commencez par une cure de pamplemousse et récupérez vite les pépins nécessaire à cette recette 😉

34 réflexions sur « Extrait de Pépins de Pamplemousse Home Made »

  1. Adalbert

    Je suis en Afrique et nous avons assez de soleil. Alors on peut sécher pépins et pulpe de pamplemousse au soleil mais pendant combien de jours ?

    Répondre
    1. Caly Auteur de l’article

      Adalbert quand visuellement c’est bien séché… cela dépendra de la température, je ne peux donner de délais !

      Répondre
  2. caly

    [i][b]Bonny Dans le livre il s'agit d'epp du commerce mais le dosage préconisé dans les deux cas est le même /i][/b]

    Répondre
  3. bonny5

    Bonjour Caly,
    J'aimerais faire mon propre extrait pépins de pamplemousse.
    Dans ton livre concernant les bains de bouche, utilises tu ton propre extraits ?
    A quel % doit on utliser ton extrait HM ?
    Merci d'avance pour tes réponses

    Répondre
  4. ancestra

    merci beaucoup pour m avoir répondu aussi vite j avais une derniere question est ce que je peux utiliser la vitC de aroma zone a la place si je ne peux pas que me conseil tu d acheter à la pharmacie car je pense ne pas trouver de la vitc pure merci d avance et surtout merci pour ta recette c est vraiment simpa de tout faire sois meme

    Répondre
  5. ancestra

    bjr Caly,j aurais aimé savoir si l on pouvais remplacer la vitC par de l Acérola merci 🙂

    Ancestra

    Répondre
  6. curie

    bonjour, je m’aperçois que l’on peut faire soi-même plein de réalisation, et avec notre environnement proche…est-ce qu’avec les pépins d’orange, on peut faire de la vitamine C ?

    Répondre
  7. caly

    Curie non je ne pense pas que cela soit réalisable

    Clémate je l’achète sur les boutiques en ligne de matière première 😉

    Répondre
  8. clémate

    bonjour,
    peux-tu me donner le nom de la vitamine C à acheter ?
    et ou l’acheter ? en grandes surfaces ? en magasin bio ?
    merci pour tout

    Répondre
  9. caly

    Emma : les deux existent dans le commerce, c’est pour cela que je donne ces versions : certains n’appréciant pas l’alcool.
    oui l’ascorbique est nécessaire ici 🙂

    Répondre
  10. emma

    Bonjour,
    c trop génial ! Je voulais juste savoir quelle est la différence entre un EPP avec alcool et un EPP sans alcool ? de la même façon, j’ai trouvé des epp avec de l’acide ascorbique en magasin, est-ce à mettre absolument dans la recette ?
    merci d’avance

    Répondre
  11. jane2802

    Bonsoir, Caly j’ai plusieurs questions :
    quand on mets les pépins au four combien degrés le mien commence à 70°
    pour l’usage interne à mélanger avec de l’eau ou miel ?
    merci d’avance

    Répondre
  12. Rainette

    waoh!
    Je trouve ça génial que cette recette soit à notre portée… mais finalement, le four, le bain marie pdt 4heures… ça fait trop d’energie ( electricité, gaz, et mon energie perso) pour qqs ml dEPP.
    Je parle pour moi, hein. Oui je trouve super l’idée d’en faire soi même; mais là, pour moi c’est trop de temps, d’investissement pour une petite quantité.
    Mais quel "démystification" du côté industriel! merci

    Répondre
  13. mamypat

    bravo Caly pour cette réalisation ! une petite question : à quelle température et combien de temps pour sècher la pulpe et les pépins au four ? Bizoux et bonne journée

    Répondre
  14. caly

    Rainette : le procédé est un peu long en terme de temps puisqu’il y a des macérations mais sinon pour te répondre je trouve que ça vaut bien le cout surtout quand tu vois le prix d’un flacon de 50 ml en magasin bio 😉
    Si ta consommation d’énergie te préoccupe, utilise la yaourtière mais dans ce cas deux "cycles" complets, et ton probleme sera résolu.

    Mamypat : pour le four, il faut une chaleur douce cela dépend un peu de fours (chaleur tournante ou non), des que l’ensemble est bien séchée, c’est bon.
    sinon tu peux utiliser un déshydratateur.

    Répondre
  15. marie-neige

    C’est magique. En plus avec çà plus de "panne" d’EPP. Merci. encore une recette à faire très vite.

    Répondre
  16. Rainette

    je note Caly,( j’ai pas de yaourtière! mais ptet un jour), je note! j’espère que tu as compris que je trouvais quand même ça génial… c’est juste que pour le moment,ça ne me parait pas réalisable, à moi..
    ben quoi, faut bien des fénéasses pour faire un monde lol

    Répondre
  17. Framboise

    génial ! justement mon amie prochaine tambouilleuse à qui j’ai parlé de l’EPP me demandait si l’on pouvait le faire à la maison ! Voilà donc une recette qui va bien lui plaire. … et à moi aussi
    merci

    Répondre
  18. lilydine

    Salut Caly, je trouve que c’est vraiment super ce que tu fais. Petites questions, qu’est-ce que tu appelles programme complet pour la yaourtière ? et quelle est la différence entre l’EPP avec de l’alcool et à l’eau (bien sur je te demande au niveau application lol)
    Bisous et porte-toi bien.
    Géraldine

    Répondre
  19. getz

    Super génial ! merci pour cette recette…je m’étais demandé si on pouvait le faire soi-même, tu l’as fait….tu es vraiment une scientifique pro ! Bisous

    Répondre
  20. caly

    Lilydine : bienvenue & merci 😉 je voulais dire par programme complet qu’il faut vraiment l’utiliser comme lorsque l’on prépare des yaourts (la chaleur est douce & diffuse donc demande du temps à opérer)
    il n’y a pas de différence d’application entre les deux versions en fait les deux existes dans le commerce, et certaines tambouilleuses n’aiment pas utiliser l’alcool.
    je voulais vous proposer des deux recettes.

    Grosses bizzz

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.