Remèdes naturels pour les enfants et les bébés eczéma, erythème fessier,psoriasis, dermatite…

Focus sur les problemes de peaux de nos cheres petites têtes blondes… 

Du point de vue des médecines naturelles, les maladies de peau sont le signe de

perturbations qui concernent tout l’organisme. La peau est un organe excréteur et

elle fait souvent office de soupape.

La phytothérapie utilise aussi cette propriété pour

éliminer des substances toxiques via la peau en utilisant des méthodes de déviation

et d’évacuation.

En médecine traditionnelle chinoise (MTC), la peau fait partie de l’ensemble

fonctionnel poumon gros intestin, ce qui souligne encore plus le rôle excréteur de cet

organe.

Samuel Hahnemann, père de l’homéopathie, pensait que les maladies de la peau

n’étaient pas des affections locales, mais la manifestation de disfonctionnements

internes perturbant l’équilibre biologique.

Si l’on occulte les maladies de la peau, la conséquence peut être le déplacement des symptômes

vers les organes internes.

La phytothérapie considère que les maladies de la peau sont l’expression d’un

disfonctionnement de tout l’organisme. Les thérapies naturelles ont donc pour

objectif de stimuler l’élimination des toxines et de changer les dispositions de

l’organisme.

 

Les traitements se concentrent sur

  • la phytothérapie
  • La spagyrie
  • l’homéopathie – traitement constitutionnel
  • Un soutien psychologique peut en outre aider à atténuer les troubles psychologiques qui accompagnent souvent les changements d’apparence de la peau.

C’est un facteur important, en particulier chez les enfants.

 

 

Quelles causes peuvent être à l’origine des maladies de peau

  • Des facteurs irritants: par ex. savon, contacts répétés avec l’eau, laine,

tissus synthétiques, crèmes, transpiration (isolation hermétique), urine, selles,

toxines ambiantes (peintures, laques, matières synthétiques, etc.).

  • Des aliments : sucre, farine blanche, lait, agrumes, agents de conservation.
  • L’activation du système immunitaire: vaccins, infections, irritants microbiens (par ex. staphylocoques, herpès simplex).
  • Des facteurs psychiques

Le passage à l’allergie est fréquent. La cause principale de l’apparition d’une allergie cutanée est l’eczéma de contact.

Les allergies alimentaires peuvent aussi provoquer un eczéma atopique.

 

 

 

Eczema, dermatite ou névrodermite

C’est la dermatose la plus fréquente, non contagieuse, probablement allergique de l’épiderme.

Un eczéma guérit sans cicatrices ; il se manifeste par des poussées et

s’étend sur des surfaces délimitées. Dans la phase aiguë, l’apparition de vésicule en

pointes d’épingles est caractéristique, alors que la phase chronique est caractérisée

par des rougeurs et des desquamations.

Pratiquement tous les eczémas sont accompagnés de prurit.

En conséquence, on retrouve souvent, des traces de grattage sur la peau

eczémateuse.

 

Classification des eczémas selon leur étiologie

  • eczéma atopique

 

De cause interne, endogène, dépendant des dispositions constitutionnelles.

Symptômes spécifiques : prurit et peau sèche

Sa 1ère phase se manifeste généralement par une croûte de lait

puis celui-ci va se développer (2ème phase) dans les plis de flexion des membres

pour aboutir, à l’âge adulte, à un eczéma prurigineux.

Parallèlement ou en alternance, le patient peut souffrir d’asthme ou d’une rhinopathie

vaso motrice (maladie du nez)

A partir de la cinquantaine, une nette amélioration se manifeste.

 

  • eczéma de contact :

formé par des facteurs extérieurs (allergiques ou toxiques)

LA DERMATITE FESSIERE se retrouve chez les bébés.

C’est une réaction cutanée inflammatoire non-allergique située dans la zone des langes, due

à des agents nocifs extérieurs.

Favorisé par l’humidité, les frottements et la chaleur.

Peut s’accompagner de candidose.

 

  • Psoriasis : maladie inflammatoire chronique de la peau qui survient par poussée et présente une hyperprolifération de l’épiderme.

Prédisposition génétique, forte influence des facteurs psychiques.

 

Les traitements en cas d’eczéma (selon Swissmedic)

 

  • L’urée = substance hydratante
  • Acide gras essentiels (linolénique et linolique, oméga) = Vitamine F
  • Plantes médicinale : bourrache – onagre (Efamol) – cassis (acide gama-linolique), etc.
  • Bains médicinaux huileux (effets liporestituants)
  • Médicaments homéopathiques : (cardiospermum …)

 

Remarque : diverses études ont pu démontrer la possibilité que divers aliments, tels

les protéines de lait et d’oeuf, pouvaient déclencher une dermatite atopique chez les

enfants. Des discussions contradictoires sont toujours en cours pour savoir si

l’alimentation exerce une influence décisive sur le déroulement d’une névrodermite.

 

 

Quelques Recommandations

Traitement et soins de la peau

  • Eviter le savon, les bains huileux sont préférables ;
  • Veiller à la liporestitution pour la peau, pommade, lotions, crèmes :
  • En cas d’inflammation, bains au permanganate de potassium ;
  • Les rayons UVA exercent un effet bénéfique.

 

Elimination des facteurs environnants irritants

  • Pas de fumée de tabac ;
  • Elimination de la poussière de maison, moisissures
  • Pas d’irritation par des poils d’animaux ;
  • Eviter les toxines de l’habitat, comme par exemple le formaldéhyde.
  • Eliminer le lait de l’alimentation des nourrissons
  • Alimentation au soja en cas de manifestations dermiques légères et non spécifiques

En cas d’allergie confirmée au lait de vache, utiliser des aliments à base de protéines hydrolysées (H.A.)

La peau typiquement sèche des personnes souffrant de névrodermite a tendance

à se dessécher davantage encore par une température ambiante froide à faible

teneur en humidité, particulièrement en hiver, ainsi qu’à la suite de lavage ou de

douches fréquentes.

Important : Pour prévenir des récidives ou des aggravations, la personne atteinte

doit savoir que, malgré l’élimination de tous les facteurs importants déclencheurs

de la névrodermite (voir encadré ci-dessus) et un traitement symptomatique

réussi, il devra traiter toute sa vie durant, sa peau à l’aide de préparations

dermatologiques appropriées.

 

 

Maladies de la peau et plantes curatives

Eczéma / Dermatite

 

La thérapie ne vise pas la cause de la dermatite mais ses manifestations, c’est-à-dire

les douleurs symptomatiques. L’avantage d’un traitement phytothérapeutique, seul

ou en accompagnement, réside dans la possibilité de l’appliquer longtemps sans

provoquer d’effets secondaires indésirables.

 

dermatite légèrement inflammatoire 

  • Cardiospermum, graines de fenugrec, fleurs de
  • camomille, hamamélis
  • dermatite moyennement à fortement inflammatoire
  • cardiospermum, graines de fenugrec, fleurs de
  • camomille

 

dermatite purulente

  • écorce de chêne, son d’avoine, fleurs de
  • camomille, feuilles de thé noir et vert, feuilles et
  • écorce d’hamamélis

 

eczéma léger 

  • écorce de chêne,
  • feuilles de thé noir et vert

 

eczéma moyen à fort

  • cardiospermum,
  • fleurs de camomille,
  • feuilles et écorce d’hamamélis

 

eczéma bactérien infectieux

  • écorce de chêne,
  • fleurs de camomille, feuilles et écorce d’hamamélis

 

eczéma séborrhéique

  • écorce de chêne, son d’avoine, fleurs de
  • camomille, pensées, feuilles de thé noir et vert,
  • feuilles et écorce d’hamamélis

 

croûtes de lait

  • orties,
  • souci,
  • pensée,
  • feuilles et écorce d’hamamélis

 

prurit lié à l’eczéma

  • écorce de chêne,
  • son d’avoine,
  • plantain
  • lancéolé, ortie blanche, feuilles de thé noir et vert

peau sèche

  • fleurs de camomille,
  • feuilles et écorce d’hamamélis

 

 

Eczéma atopique

On distingue précisément deux formes de névrodermite

 

· les croûtes de lait, la forme infantile

· eczéma des zones de flexion qui correspond à la névrodermite intégrale :

le corps entier peut être atteint !

On observe des prédispositions héréditaires, et une forte influence des facteurs psychiques.

 

  • ecorcé de chene et son d’avoine à utiliser en lavement
  • fleur de camomille en tisane en usage interne ou en décoction en usage externe.
  • huile de bourrache en usage interne et externe, la vitamine E améliore l’état de la peau en usage externe

Erythème fessier

C’est une réaction cutanée inflammatoire non-allergique située dans la zone des langes, due

à des agents nocifs extérieurs.

Favorisé par l’humidité, les frottements et la chaleur. Elle peut s’accompagner de candidose.

 

  • écorce de chêne à utiliser en lavement dans les cas graves, avec de nombreuses lésions ouvertes et beaucoup d’humidité
  • fleur de camomille en tisane en usage interne ou en décoction en usage externe.
  • fleur de souci en tisane en usage interne pour stimuler le métabolisme , ou en décoction en usage externe
  • Et application de crèmes et pommades

 

Les traitements en cas de dermatite fessière du nourrisson

 

 

Le développement d’une dermatite fessière est favorisé par une occlusion trop

parfaite produite par les langes ou l’usage de préparation graissant de façon trop importante.

La cause d’une dermatite fessière réside donc dans la volonté

d’empêcher l’élimination libre de l’urine et des selles.

Les spécialistes reconnaissent qu’il est très difficile de guérir une dermatite fessière.

Une dermatite grave ou une candidose doivent être traitées par le médecin.

L’indication qui peut être traitée en automédication devrait donc être appelée

 

Règle de base :

  • Changement de langes – nettoyage de la peau – soins de la peau –
  • protection de la peau
  • Laver, sécher, changer les langes.

Lors du traitement de la dermatite fessière on prend en premier lieu des mesures hygiéniques.

Les langes sont à changer fréquemment et la peau doit souvent être lavée à l’eau tiède.

A part les langes à jeter d’un bon pouvoir absorbant, les langes en coton (lavables)

peuvent également être utilisés, pour autant qu’ils ne contiennent plus de résidus

de poudre à laver ni de désinfectants.

 

Dans des cas graves, on devrait renoncer à mettre des langes par période d’une

heure environ et toujours sécher à l’aide du sèche-cheveux la peau après les soins.

 

Mesure préventive : Recouvrir la peau à l’aide d’une pâte de zinc molle, ce qui,

dans une large mesure, empêche l’irritation de la peau. Une dermatite fessière ne

tolère pas de pommade fortement grasse et couvrante car, par la rétention de

chaleur et de l’humidité, les symptômes peuvent être renforcés.

 

Attention à l’alimentation !

 

Psoriasis

Maladie inflammatoire chronique de la peau qui survient par poussée et présente une hyper prolifération de l’épiderme.

Prédisposition génétique, forte influence des facteurs psychiques.

  • fumeterre
  • dent-delion
  • chardon marie
  • La vitamine E
  • huile de chanvre
  • huile de millepertuis
  • huile d’onagre Grasse

 

 

Plantes médicinales pour la peau des enfants

 

  • Coeur des Indes (Cardiospermum halicacabum)

Crème ou pommade avec 10 % de teinture mère homéopathique.

Pénètre dans la cascade d’acide arachidonique et diminue la libération de médiateurs inflammatoires.

Cela normalise le processus inflammatoire.

  • dermatite aiguë, purulente et chronique, par ex.
  • eczéma
  • prurit
  • névrodermite
  • eczéma de contact allergique
  • dermatite de stase séborrhéique microbienne

 

  • Ortie

Tisane, teinture ou jus pour stimuler le métabolisme.

Lorsque le métabolisme est activé, l’élimination des

toxines est meilleure.

 

  • Graines de bourrache

Contiennent de longues chaînes d’acides gras essentiels insaturés (acides linolénique et linoléique).

Elles ont une action antiphlogistique et immunomodulatrice. Leur effet n’est perceptible qu’après 4 à 12 semaines.

Le produit semble plus efficace chez les enfants que chez les adultes.

Il a été démontré que l’utilisation interne et externe d’huile de bourrache est efficace en cas de névrodermite.

  • Ecorce de chêne qui contient des tannins et agit surtout en cas d’eczéma purulent.

Pas d’utilisation de longue durée car l’écorce de chêne peut aussi occulter les symptômes.

  • dermatite
  • névrodermite
  • cas graves de vulvite (à court terme)  

 

  • Fumeterre

Pour stimuler le métabolisme et la purification du sang en présence d’eczéma et d’éruptions cutanées.

Pour stimuler le foie, il est préférable de donner de fines

impulsions plutôt que de sortir la grosse artillerie.

  • Son d’avoine

Activation de la respiration cutanée. Atténue les affections cutanées inflammatoires et séborrhéiques, les dermites aiguës, purulentes et

chroniques comme l’eczéma ou la névrodermite.

 

 

  • La vitamine E, bonne pour traiter les squames des croûtes de lait.

en usage interne et externe, est aussi utile en cas de névrodermite et de dermatite exfoliante.

 

  • Millepertuis

Tisane et teinture améliorent le traitement lorsque les problèmes de peau ont des causes psychiques.

L’huile de millepertuis intervient dans le traitement des eczémas secs et des peaux irritées.

 

  • Fleurs de camomille

En bain pour toutes les affections cutanées, y compris la vulvite et l’érythème fessier.

  • Les dermatites aiguës,
  • purulentes et chroniques, notamment l’eczéma.
  • Les névrodermites.

Attention: la camomille peut provoquer ou amplifier des réactions inflammatoires ou allergiques!

 

  • Dent-de-lion

Plante qui stimule efficacement le métabolisme.

Agit en finesse.

 

  • Impératoire

Très efficace contre tous les symptômes d’empoisonnements chroniques dus à des substances organiques.

 

 

  • Mélisse

Usage interne : tisane ou teinture.

Calme, peut soigner les blessures psycho émotionnelles.

Favorise la confiance.

 

  • Huile d’onagre

Toutes les huiles contenant des acides gras insaturés sont importantes pour la biosynthèse.

  • en cas de démangeaison
  • en usage interne et externe contre la névrodermite

 

  • Souci

En tisane et teinture pour stimuler le métabolisme. Active doucement les fonctions hépatiques.

Bains et crèmes contre toutes les irritations cutanées, y compris la vulvite ou l’érythème fessier.

 

  • Cumin noir

Renforce l’immunité. Effet anti-inflammatoire en cas de réactions allergiques et de maladies de la peau. Antiviral et

fongicide. Usage interne et externe. Convient aux enfants à condition d’adapter le dosage.

Agit aussi contre les démangeaisons.

 

 

  • Pensée

Tisane ou teinture .

Excellente plante pour les enfants !

Stimule l’élimination rénale et apporte à la peau des

substances régénérantes spécifiques.

Utiliser en ablution contre toutes les affections cutanées, y

compris la vulvite et l’érythème fessier. En cas

d’inflammation cutanée aiguë, purulente et chronique, surtout en pédiatrie.

 

  • Géranium

Propriétés de la plante selon Ceres : purifiante, détoxifiante, soulage en cas de choc, bonne pour la lymphe.

  • Lamier

Légèrement astringent, donc anti-inflammatoire et antiprurigineux. Contient un peu de tannins.

En bain ou ablution en cas d’inflammations cutanées aiguës, purulentes ou chroniques, y compris la vulvite et

l’érythème fessier.

 

  • Feuilles de noyer

Contiennent des tannins, sont particulièrement efficace en cas d’eczéma aigu purulent. Ne pas utiliser en cas de

traitement de longue durée car les feuilles de noyer peuvent aussi occulter le problème.

Dermatite et névrodermite.

 

  • Huile de germes de blé

contenant des acides gras insaturés sont importantes pour la biosynthèse.

Convient aussi en cas de prurit.

 

  • Hamamélis

Substance tannique très astringente. Forte action antiinflammatoire.

  • érythème fessier
  • vulvite
  • inflammations cutanées aiguës, purulentes
  • névrodermite

 

  • Prêle

Contient 5 à 8% de silice. Bains externes pour activer la guérison des plaies et usage interne pour fortifier les tissus.

Son action diurétique favorise l’élimination des toxines.

 

 

 

 

La peau miroir de l’âme

La peau est le plus grand organe humain et remplit de multiples fonctions.

Elle :

  • protège les tissus internes
  • règle l’évaporation (perspiration)
  • sert de régulateur thermique (transpiration)
  •  est l’organe du toucher

L’humeur du moment et les états d’âme se reflètent sur la peau. La peau est le miroir de l’âme

Elle est douce et belle quand l’âme est heureuse, et lorsque l’âme et le corps ne sont

pas en harmonie, cela se voit tout de suite.

La peau est en outre une interface importante entre l’organisme et le monde extérieur.

Elle absorbe des substances et les élimine par ses pores.

Les médicaments à usage externe par exemple, pénètrent dans l’organisme à travers la peau.

 

La Spagyrie

 

Quand on tombe malade, les symptômes, quels qu’ils soient, sont la traduction d’une

disharmonie, d’un manque de cohérence entre : Notre corps physique, nos émotions et notre mental

CORPS / AME / ESPRIT

Cette disharmonie peut trouver son origine à tout instant de la vie suite à des chocs,

des émotions, des petits riens qui sur le moment nous semble sans importance,

avant et durant une grossesse, des facteurs héréditaires….

Certains paramètres de notre époque accentuent encore le terrain par de très

nombreuses pollutions provenant de l’air, de l’eau, de l’alimentation, du stress et des

médicaments que notre civilisation consomme en nombre toujours croissant.

UNE MEDECINE NATURELLE A LA BASE DES MEDECINES NATURELLES

La spagyrie est une médecine naturelle qui se base sur l’utilisation en usage interne

ou externe d’extraits de plantes appelés essences spagyriques ou élixirs

spagyriques.

  • Plante médicinale dans son intégralité
  • Mode de fabrication bien spécifique
  • Ses substances actives (teintures mères ou huiles essentielles)
  • Ses sels minéraux et oligo-éléments de constitutions
  • Son potentiel énergétique

On peut donc dire que la spagyrie apporte les aspects essentiels d’une plante

médicinale sous une forme assimilable de façon optimale par l’organisme

 

 

Plante traditionnellement à Effet curatif observé Domaine d’application utilisée

 

  • Cardiospermum calme les démangeaisons allergies cutanées
  • Halicacabum « phytocortisone »
  • Okoubaka désintoxiquant allergies, intolérance
  • Aubrevillei antibactérien diverses
  • Hypericum calmant allergie solaire
  • Perforatum calme les peaux hypersensibles
  • Propolis calme les démangeaisons allergies antiallergique
  • Rhus toxicodendron active le métabolisme, inhibe les inflammations démangeaisons
  • Urtica dioica dépuratif, détoxiquant eczéma
  • Viola tricolor active le métabolisme eczéma – croûtes de de la peau lait – spécial enfants
  • Belladonna inhibe les inflammations piqûres d’insectes
  • Calendula inhibe les inflammations lors de blessures , active la cicatrisation et cicatrices
  • Sarsaparilla smilax dépuratif – nettoyage éruptions cutanées avec démangeaisons – psoriasis

Source : F.Favre Kuonen

 

26 thoughts on “Remèdes naturels pour les enfants et les bébés eczéma, erythème fessier,psoriasis, dermatite…

  1. Esperanza

    Bonjour Caly!

    Votre article est très intéressant. Je commence à comprendre que ce qui m’arrive depuis la naissance de mon premier enfant est plus que ce que les médecins veulent me faire croire. Apparemment j’ai développé un lichen au niveau de la vulve et je souffre depuis 8 ans et ne trouve pas de solution.

    Pensez vous que ce soit possible de se soigner avec un naturellement? Est-ce que cette cortisone naturelle pourrait m’aider? je ne supporte plus les corticoïdes prescrits par ma gynéco et je refuse de croire que c’est à vie comme ma gynéco aime bien dire.

    Merci!

    Bonne journée!

    Reply
    1. Caly Post author

      Bonjour et merci Esperanza, malheureusement je ne suis pas médecin et je ne peux pas vous aider pour ce probleme tres spécifique. Je vous conseille de vous adresser a un professionnel de sante.

      Reply
  2. soniaseyana

    cet article m’a aidé à soigner mon fils de 15 mois d’une dermatite, survenue suite à une réaction allergique d’un composant contenu dans un gel douche du commerce ! très grosse réaction , le médecin m’a prescrit une crème à base de corticoïde, mais ce qui l’a vraiment soulagé c’est la graine de NIGELLE , je l’ai massé avec de l’HV d’olive et HV de nigelle , quelques heures après les rougeurs et les démangeaisons se sont atténuées visiblement,
    signé un bébé et une maman soulagés !
    merci pour ce post 🙂

    Reply
  3. titi

    bonjour,
    voila, je vous ecris car ma fille de un ans(qui porte des couches lavables) a attrapee des bouttons au dessus de son vagins,(est ce que l'on appel ca aussi dermatite fessier???), cela fait deja plus d'un mois que cela part tres legerement mais reviens souvent en force!
    je met du calendula zinc, et je vais essayer de commencer la camomille!
    penssez vous qu'il faudrait visiter un docteur(en sachant que ici le pays dans lequel je vis, RAAAAAAAARE sont les medecins homéopathe et en plus de ca, la consultation est obligatoirement pour les bébé dans des centres precialisé!
    qui de plus n'hésite pas a prescrire de la courtisone pour des nourissons alors je ne veux pas non plus de produit chimique pour ses petites fesses!
    conseiller moi s'il vous plait
    (ps, nous n'avons pas non plus de magasin biologique a portée de main dans la régions!)
    merci pour d'avance votre aide

    Reply
  4. brin de paille

    Bonjour Caly,
    Je m'élève contre le fait de considérer un état psychologique comme étant un facteur aggravant des eczémas atopiques. L'atopie est purement et uniquement une maladie liée à un déficit en un certain type d'anti-corps. C'est une maladie génétique organique (rien de psycho la dedans). Cette idée très largement répandue est colportée depuis des lustres et complètement erronée. On m'a même dit que mon état nerveux était responsable de la maladie de ma fille bébé atopique allaité de 1 mois! Mon état de détresse morale était pourtant une résultante de la maladie de ma fille et non l'inverse. Cette idée de lien psy/maladie colle aussi à la peau du pso dont je suis atteinte mais pour lequel, pour ma part, je n'a jamais constaté non plus de rapport direct. Cela dit, je ne saurais être aussi catégorique que pour l'atopie, le pso étant une maladie moins bien connue et moins bien étudiée.
    J'ajouterai à ta liste comme soin pour le pso, HE de nard et l'HV de kukkui.
    Merci pour l'article

    Reply
  5. aline

    Voilà des semaines que je me posais des tas de question, sur les plaques d’eczémas qui sont apparue cet hivers sur les joues de mon fils … je cherchais des solutions, et là tu dis tout !!!
    Une vraie mine d'information, d'aide et d'idée ton site !!! sa fait 3 jour que je navigue d'une recette a l'autre .
    Merci beaucoup !!!

    Reply
  6. claude

    Bonjour !,

    ou pourrais-je , en France, trouver de la pommade a base de Cardiospermum Halicacabum (oui , je sais, le nom est une blague a lui seul!) contre les eczemas et irritations, acr bien des gens en dise le plus grand bien, sans produit chimique, sans cortisone, et parfaite pour les legeres dermatites. Merci de me donner quelques noms, ou adresses ou references !

    Reply
  7. sounie

    coucou Caly !! j’ai eu la mauvaise idée de faire un tatouage au henné noir, pensant que le seul risque était d’avoir des démangeaisons. or, les symptomes appraraissent 15 jours apres avec risque d’eczema plus ou moins important. Tu as quelque chose de naturel à me conseiller pour anticiper et eviter ou minimiser la chose ?

    Reply
  8. caly

    Sounie tu peux mélanger un peu de gel d’aloe vera à de l’huile de callendula en prévention… Ajoute aussi éventuellement quelques gouttes d’huile essentielle de lavande 🙂

    Reply
  9. caly

    Merci Christine 🙂 en plus tu m’aides a répondre !!! que demander de plus :-);
    J’avais répondu a sounie par mail, mais là au moins, elle a l’avis d’une pro sur la question 🙂

    Reply
  10. christine

    Sounie, je ne sais pas si Caly arépondu à ta question, mais va voir ses recettes bébé, je peux te dire que la lotion douce bouille est extraordinaire pour visage et fesses, quand il y a problème : poudre de change à alterner avec crème de change et liniment, j’ai testé sur les bébés que j’ai en garde, (je suis nounou) , ça marche super bien!!

    Reply
  11. caly

    A ma connaissance ce n’est pas facile a trouver Chrsitine, par contre je sais que des graines bio sont vendues… cela peut etre bien pour compléter ton jardin ! Et avoir le tien 😉

    Reply
  12. christine

    cardiospermum, tu as un tuyau pour se procurer cette plante anti démangeaisons ?

    Reply
  13. christine

    ça m’énerve lol y aura-t-il un jour une question à laquelle tu ne sauras pas répondre!!!!!

    Reply
  14. sounie

    et une recette d’eau de rinçage pour les fesses de bébé , une eau qui nettoie les petits microbes qui macèrent dans la couche, tu as ça ?? car à la maison, j’utilise eau et savon, mais en sortie, l’eau de rinçage est plus pratique. Et ma fille ne supporte pas les lingettes !!!

    Reply
  15. caly

    Blue, comme tu préfères moi j’ai cîté l’auteur…ce qui me semble autant exact.
    Merci de ton intervention, les "sources" dont parle christine, c’est un private joke entre nous… ;-);

    Reply
  16. christine

    Mais où vas-tu chercher tout cela, tu donnes tes sources, c’est bien, lol!!! Cet article m’intéresse tout particulièrement tu penses bien, pour mes petits hôtes, pour notre dernière bébée (allergique au lait de vache) qui fait facilement de l’eczéma, pour moi qui ai souvent des plaques d’eczéma depuis qq années. Grand merci à toi

    Reply
  17. caly

    LOL Christine 😉 Je suis bien contente que cela t’intéresse (je savais bien),
    comme j’avais plus abordé jusqu’à présent des problemes des grands jme suis dit qu’il fallait aussi quelque chose de spécifique pour les ptits loups…

    Grosses bises

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *