Tout pour bien utiliser les Huiles essentielles

Les huiles essentielles sont bien connues pour leurs propriétés et leur utilisation pour la création de produits home made.

Cependant ces huiles essentielles sont extrêmement concentrées en actifs végétaux, il est donc extrêmement important de les utiliser avec précaution et dans les bonnes proportions et aux sujets en mesure de les tolerer. 

Voici donc a qui ne sont pas destinés les huiles essentielles :

  • Les huiles essentielles sont à éviter pour les femmes enceintes, les personnes âgées ou fragiles et les enfants de moins de 3 ans.
  • Les personnes présentant un terrain allergique connu doivent faire attention a leur choix. Un certain nombre de molécules potentiellement allergisantes peuvent être présentes dans les huiles essentielles : cinnamaldéhyde, cinnamate de benzyle, alcool cinnamique, citral, citronnellol, eugénol, isoeugénol, farnésol, géraniol, d-limonène, linalol, coumarine, alcool para-anisylique, alcool benzylique, benzoate de benzyle, salicylate de benzyle.
  • Les personnes souffrant d’insuffisance rénale et hépatique
  • Les personnes âgées.
  • les chats ne supportent pas du tout, elles peuvent même s’avérer mortels pour eux.

Les personnes dont l’utilisation peut s’avérer risquée

  • Les personnes souffrant de pathologies lourdes et de longues durées doivent impérativement demander un avis médical avant de se lancer.
  • Les enfants de plus de 3 ans ne peuvent utiliser que certaines huiles spécifiques.
  • Chez les personnes allergiques ou asthmatiques, la diffusion d’huile essentielle est déconseillée sauf avis médical.

Quelques précautions nécessaires

  • N’appliquez jamais d’huiles essentielles sur les muqueuses ou autour des yeux.
  • Avant d’utiliser une huile essentielle, effectuez un essai d’application dans le pli du coude: appliquez 1 goutte d’huile essentielle diluée dans 1 cuillère d’huile végétale à la pliure du bras. Si vous observez une réaction dans les 24h, renoncez à son utilisation.
  • Les huiles essentielles contenant des phénols sont hépatotoxiques (origan, sarriette, thym à thymol…) .
  • Certaines huiles comme les agrumes sont photosensibilisantes (ne pas s’exposer au soleil après leur utilisation).
  • Les huiles essentielles s’ emploient en général très dilué sur la peau et non pure sauf pour certaines d’entre elles et à un dosage spécifique.

Les huiles essentielles suivantes peuvent être toxique, elles ne doivent etre utilisées sans avis médical ou conseil d’un spécialiste.

Les Champs d’application

  • En diffusion dans l’air par voie respiratoire
  • Dans tous les soins cosmétiques et en balnéotéhrapie : huile de massage, creme de soins, shampooing, gel douche etc …  par voie dermique cutanée et transcutanée
  • En cuisine pour donner de la saveur par voie orale

Les usages les plus usuels des huiles essentielles sont :

  • l’automédication de confort, le calme et la relaxation (bains, massages, cosmétique) et la préparation à l’endormissement;
  • une des composantes des médecines traditionnelles et de la naturopathie, (Ayurveda, etc.)
  • une utilisation aromatique en psychologie

en médecine

  • la désinfection et la cicatrisation des plaies ou le traitement de traumatismes (brûlures, …);
  • la complémententation à un traitement médical chronique ;
  • la dermatologie et la cosmétique dermatologique
  • mais aussi le choix thérapeutique fait par un thérapeute qualifié aromathérapeute médecin, pharmacien, ou naturopathe

Les propriétés des huiles essentielles sont multiples :

  • anti-infectieuses : antibactériennes (due au carvacrol, au thymol, à l’eugénol, à l’aldéhyde cinnamique, aux monoterpénols, etc.), antimycotiques (due aux alcools et aux lactones sesquiterpéniques), antivirales (due aux monoterpénols, monoterpénals, etc.), antiparasitaires (due aux phénols, à l’ascaridole, etc.), insectifuges et insecticides (citronnelle de Ceylan, camphre du camphrier du Japon, etc.)
  • anti-inflammatoires (due aux aldéhydes, au chamazulène, etc.)
  • anticatarrhales : expectorante (due au 1,8-cinéol), mucolytique (due aux molécules cétoniques et aux lactones)
  • anti-histaminique
  • antispasmodiques (due aux éthers et aux esters)
  • antalgique, analgésique et anesthésique
  • calmante, hypnotique et anxiolytique
  • propriétés endocrinorégulatrices : œstrogène-like, cortisone-like, etc.
  • propriétés vasculotropes et hémotropes : hyperémiante, phlébotonique, lymphotonique, anticoagulante (due aux coumarines) et fibrinolytique, antihématome (HE d’hélichryse italienne), hémostatique, hypotensive
  • propriétés digestives : eupeptique, carminative, cholagogue et cholérétique (due à la menthone, la carvone et la verbénone)
  • antitoxique
  • antivenimeuse
  • antirhumatismale
  • stimulante ou apaisante
  • aphrodisiaque

La liste n’est pas exhaustive !…

 

Dilution et dosage

Les huiles essentielles ne se dilue pas dans l’eau. Il faut donc les diluer dans des solubilisants spécifique ou dans de 

  • l’huile végétale
  • du miel
  • des soins dermo cosmétiques

Pour connaitre le dosage approprié regarder en bas de l’article. 

Ou se les procurer et comment bien les choisir

Les huiles essentielles sont de nos jours en vente dans bien des endroits.
Les pharmacies bien sûr, mais aussi boutiques bio, parfumerie, marchés, mais également dans les boutiques régionales et touristiques.
Aussi, il convient d’être très vigilant sur la qualité.

Pour cela, l’étiquette est la première source d’information ; celle-ci doit mentionner l’origine géographique, la contenance en mL, son nom en latin afin de bien savoir de quel type de plante elle a été extraite, la méthode d’extraction, s’il s’agir d’un huile pure et naturelle ou bien biologique, enfin un numéro de lot afin de permettre de garantir une tracabilité.

S’il s’agit d’un huile biologique, le nom de l’organisme certifiant cette qualité doit également figurer (Ecocert est l’organisme agréé en Europe).

Pour ne pas acheter « au hasard », il convient de prendre conseil auprès de votre praticien, du vendeur conseil, ou de la documentation qui bien souvent est vendue dans le même rayon que les huiles.
Pour ce qui es
t du prix, il faut savoir que les huiles essentielles sont des produits très cher du fait de leurs coûts de fabrication élevés. Selon le type d’huile, celui-ci peut parfois varier de 1 à 10 sans difficulté.

Une fois vos achats effectués, il est important de bien conserver vos huiles essentielles.
Placez vos flacons dans un endroit à l’abri de la lumière et refermez bien les flacons afin d’éviter l’évaporation.
Maintenez vos flacons bien droits afin d’éviter un contact prolongé des huiles avec le bouchon en plastique.

Pour savoir comment les acheter, c’est là

Pour connaitre le dosage dans les préparations cosmétiques, regarder ici

Pour savoir lesquelles correspondent au mieux avec votre type de peau, c’est la

Pour savoir lesquelles  correspondent au mieux avec votre type de cheveux, c’est ici

Pour découvir toutes les huiles en fonction de leur propriété, consulter cet article

Pour apprendre a faire la cuisine avec les huiles essentielles, reportez vous a cet article

Pour apprendre a se soigner avec les huiles essentielles, c’est ici

Source : Wikipédia

Des plantes de bonnes volontés

Passeport Santé

Codina

19 thoughts on “Tout pour bien utiliser les Huiles essentielles

  1. Michoko

    Super comme d’hab tes explications Caly! Je rajouterai dans les contre indications les épileptiques, car certaines HE peuvent provoquer des convulsions… Les gens autour de moi sont toujours étonnés qu’il y ait des précautions à prendre avec quelque chose de naturel, donc il vaut mieux être prudent! Bises et bonne journée!

    Reply
  2. caly

    Fidji 😉 Merci je te fais de grosses bizouilles et te souhaite une très bonne journée aussi !

    Michoko : oui tu as tout a fait raison

    Loux : 😉 c’est gentil poulette

    Reply
  3. La Nature dans la Peau

    Merci pour cet article très complet, et pour le lien vers notre site 😉

    Effectivement, ce n’est pas parce que les huiles essentielles sont naturelles qu’on peut faire n’importe quoi avec. Elles sont très puissantes, et bien utilisées, elles font des merveilles.

    Bonne continuation,
    Camille

    Reply
  4. Mélanie

    Bon ça j’imprime 😉 Je complète studieusement mon grimoire Caly Beauty…
    T’ai-je remercier de m’avoir fait découvert le beurre de cranberry???
    Nan? Et bien MERCI
    Gros bisous ma belle 😉

    Reply
  5. helene

    Toujours des articles interressants ;-), moi je limite les HE dans mes produitsà cause de mes chats, la dernière fois j’ai fait un baume pour les pieds avec l’HE de menthe poivrée mon petit chaton voulais à tout prix me lecher les pieds, il est très attiré par les HE, pareils pour les cheveux comme il me les mordilles je peux pas me permettre de mettre des He, où alors je fais attention quand il est là. C’est vraiment chiant c’est pour cela que je limite les HE juste au visage en sureillant bien qu’il ne me le leche pas lol.
    C’est ce qui est dommage avec le HE, elles sont interressantes mais dangereuses pour beaucoup de monde!
    Gros bizous calinette

    Reply
  6. Sev

    Toujours trés interressant petite Caly!!
    merci pour ce travail fait pour nous!

    bonne soirée
    bizzzzz

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *