Recettes naturelles : pour se déabarrasser des petits insectes embêtants

Enfin des remèdes simples pour ne plus subir les assauts de puces, tiques, fourmis, ou blattes…

 

Se débarrasser des puces, tiques et fourmis

Pour éliminer les puces, les Chinois utilisaient déjà, il y a plus de 4 000 ans, de la poudre de diatomées, diatomaceous earth. C’est un abrasif fait de diatomées, une forme d’algues unicellulaires microscopiques dont la membrane est entourée de silice. Cette poudre est inoffensive pour les vertébrés et mortelle pour les insectes. On en a administré au bétail, à des chiens, des chats et même des humains, sans effets secondaires. Puisque ce produit tue par des moyens mécaniques, il est impossible que les insectes puisse s’en immuniser.

  • Si vous trouvez des pucerons sur un oiseau nouvellement acquis, saupoudrez-le de poudre de diatomées sous les ailes et à la base de la queue. Vous pouvez aussi vous servir de cette poudre sur un chaton ou un chiot comme poudre anti-puces. Faites preuve de précaution usuelle en cas d’usage de poudre : évitez que votre animal ne la respire.
  • Un autre produit anti-puces naturel : la levure de bière. Comme la précédente, elle peut être utilisée sur tout animal, peu importe son âge. Les flocons de levure ne tuent pas les puces, mais les repoussent; ils sont, en plus, une source de vitamine B.

Un dernier truc pour les puces, tiques et fourmis

  • Une vaporisation de mixture au citrus.

Couper fin la pelure de deux citrons (ou tout autre agrume) à l’aide d’un robot culinaire.

Ajoutez-les à un litre d’eau bouillante.

Coupez le feu et laisser mariner 24 h.

Enduisez l’animal de cette eau en évitant les yeux et les muqueuses.

Les zestes de citrus contiennent du linalole et du d-limonene qui sont des ingrédients actifs pour repousser et tuer les puces et les fourmis.

Certains magasins de produits naturels offrent un concentré de citrus pour mille et un usages, appelé Ecolonet. Attention au dosage, ce produit est parfois offert en super concentré !

Se  débarrasser des vilaines blattes


Un des parasites les plus difficiles à éliminer est sans nul doute la coquerelle (« blatte », de son nom français). Cet être primitif n’a pratiquement pas changé depuis l’époque des dinosaures et est probable-ment parmi les plus résistants du règne animal, entre autres en s’adaptant aux produits chimiques destinés à le tuer.

Les fourmis et les coquerelles emportent de la nourriture dans leur nid.

Éliminez la prochaine génération en préparant vos propres appâts.

  • mélangez une pâte d’acide borique avec de l’eau et un peu de sucre ou gelée (la menthe est très populaire).

Déposez-en des petits tas hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

  • Une mixture sèche qui est aussi efficace peut être faite de parts égales de sucre et de bicarbonate de soude.


Si les fourmis vous envahissent, saupoudrez les lieux qu’elles fréquentent de cannelle.

Ça les repousse et ne doit être appliqué qu’une fois de temps à autre, tous les trois, quatre jours. Le sel, la poudre de Cayenne, la craie et la poudre de talc et la poudre d’os sont d’autres barrières efficaces contre les fourmis. Il reste aussi le concentré de citrus dont vous pouvez “ peindre ” le pas de la porte, les comptoirs et autres lieux où elles se promènent. Pour faire des pièges à fourmis, vous pouvez recycler des boîtes format boîtes de thon et les remplir de gras animal.

Valable pour l’intérieur de la maison, à la condition de garder hors de portée des animaux domestiques.

Se débarrasser des mouches


Vous ne désirez pas convier les mouches à votre repas ? Qu’à cela ne tienne.

Voici une recette qui les attirera loin de votre table cet été

  • Versez simplement un fond (1/2 pouce) de mélasse dans une bouteille d’un litre environ et entrez dans le goulot un entonnoir de papier. Les mouches ne sauront pas ressortir de cette trappe. Ce truc vaut aussi en cas de pique-nique.


Les fameux rubans attrappe-mouches jaunes sont connus de presque tout le monde. Si le cœur vous en dit, voici comment faire les vôtres.

  • La couleur étant un facteur attirant, badigeonnez des bouts de papier jaune de miel et suspendez-les sur un fil.
  • L’huile de clou de girofle et de citrus repousse aussi les mouches.

Et sinon, il reste la bonne vieille méthode de la tapette à mouches !

Se débarrasser des Moustiques


Les moustiques sont porteurs de maladies. Pour les éloigner de vos oiseaux et vous, il existe maintenant des espèces de plants de citronnelle, génétiquement conçus, qui opéreront ce miracle pour vous. Chaque plant couvre un rayon d’environ 3 mètres (10 pieds).

  • Vous pouvez en écraser quelques feuilles et vous en frotter. Mieux vaut cependant d’abord tester sur une petite parcelle de peau, puisque certaines personnes sont sensibles à la citronnelle. Attention, cette plante est non comestible et doit être gardée hors de portée des becs curieux.
  • Les copeaux de cèdre aromatique dans le sac de l’aspirateur tuent les mites et autres insectes. Il est facile d’en utiliser quelques planches pour couvrir une partie de votre garde-robe ou vos tiroirs où sont rangés vos lainages. Après quelque temps, il peut s’avérer nécessaire de sabler la surface pour faire renaître cette odeur précieuse.

Pour résumer

Pour la maison, des sacs en mousseline contenant des clous de girofle, du fenouil, de la lavande, de la menthe poivrée, de la menthe verte, du romarin, et du thym dans vos armoires de cuisine éloigneront les insectes.
Les insecticides de plantes naturelles ne tuent pas que les insectes nuisibles ; malheureusement, les insectes utiles feront aussi partie des victimes.

Alors, utilisez-les avec discernement. En tout temps, assurez-vous de vous servir des produits dans un lieu bien ventilé ou, s’il s’agit de vaporiser une plante, le mieux est encore de le faire dehors.

Pour le jardin maintenant,tout d’abord, débarrassez-vous de toute source d’eau stagnante. Celle-ci est le nid des moustiques.
Plantez des bosquets, arbustes ou arbres qui attirent les oiseaux se nourrissant des insectes que vous considérez nuisibles.

Les geais bleus consomment d’énormes quantités de ceux-ci. Pour les banlieusards, les faucons-crécerelles le jour et les chouettes-effraie la nuit limitent les insectes et les rongeurs.

Les nids de ces petits prédateurs sont relativement faciles à faire. Vous pouvez consulter le bureau de conservation de la faune et de la flore de votre région pour leur demander conseil sur le type de nid et le lieu où le placer pour attirer des locataires. Et, n’oubliez pas la charmante chauve-souris, qui n’est pas forcément de l’espèce vampire. Elle consomme en moyenne 500 insectes par heure ! Non négligeable, ça ! Surtout qu’elle “ retourne ” le tout sous forme de fertilisant pour le jardin. Encore une fois, informez-vous auprès d’une société de préservation de la chauve-souris (ou tout autre nom officiel) sur les habitudes de nidification de cet animal bienfaisant.

Source : Bird Talk

 

9 thoughts on “Recettes naturelles : pour se déabarrasser des petits insectes embêtants

  1. Laetichoup

    Ouaiiiiis une recette d’anti puce ^^ mon chien se gratte presque à sang et on a du mal à s’en debarasser, j’envoi la recette immédiatement à mes parents !!

    Pour les blattes/cafards je connaissais cette recette avec une légère variante le sucre remplacé par du lait concentré sucrée ( même fonction de toute façon) et pour mélanger avec l’acide borique parfait pour faire des ptites boulettes 😉

    Reply
  2. Arkonielle

    Coucou Caly!!!

    Vraiment top ton article sur les bébêtes, dans l’ensemble je ne les vois pas trop a part les moustiques et encore cette année ils sont rares dans ma région..

    Part contre tu aurais une solution contre les guêpes? Mon propriétaire a des arbres fruitiers qui les attirent, mais ma cuisine leur plait aussi énormément 🙂 le piège est une solution à court terme car ces malignes comprennent vite le manège…

    Reply
  3. caly

    Sounie oui le plan de citronnelle, c’est une bonne idée lol :-);

    Mel, jsuis un peu comme toua… j’aime pas trop les bebetes non plus !

    Puchao, ma pauvre, je te plains ! j’ai une recette de bougie anti-insecte 😉 que tu peux tester !!!

    Cosméto, Magicgigi, Létis merci 🙂

    Reply
  4. sounie

    waou c’est interessant !!! je vais me greffer un plant de citronnelle, alors !!!

    Reply
  5. Mélanie

    Ah parfait pour moi qui n’aime pas trop les bestioles ;-);
    Je sais que c’est bête mais je ne supporte pas les bestioles chez moi (à part mon Bb chien chéri) j’ai l’impression que ça fait sale…
    Je vais me servir de Monsieur Chien pour tester tes recettes anti puces, Merci!

    Reply
  6. magicgigi

    J’ai beaucoup aimé ton article, très complet, il répondait à de nombreuses questions !
    Moi qui vit à la campagne, j’ai pu observer les différents moyens naturels pour venir à bout de ces bestioles. Il y en a beaucoup que j’ai envie d’essayer !

    Reply
  7. puchao

    je suis un anti moustique à moi toute seule
    mon copain ne s’est plus jamais fait piqué la nuit depuis qu’on est ensemble !
    je me fait piquer tous les soirs … je m’étais fait une huile anti moustique, ça ne suffit pas (huile d’andiroba, huile de neem, he citronnelle);
    le cinq sur cinq ou l’autan (je sais plus comment ça s’écrit) en lotion spray ne marchent pas non plus sur moi !
    la seule chose qui fonctionne (hélas) c’est le diffuseur électrique .. Comme mon chien dort dans la chambre , je ne le branche pas !
    Résultat : plusieurs piqures par nuit !
    si tu as une autre recette , je suis preneuse!

    énormes bisous

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *