La transpiration – Perspiration

 

 

La sécrétion sudorale obéit à des incitations nerveuses qui arrivent de l’hypothalamus jouant un rôle de thermostat, et qui est situé dans le cerveau. La sécrétion se fait au niveau des glandes sudoripares.

Les glandes eccrines fabriquent une sueur composée à 99% d’eau venant des 2 à 3 litres d’eau que l’homme possède en réserve dans son organisme, et de 1% de sels minéraux. Cette sueur inodore s’évacue plus particulièrement au niveau des paumes, plantes des pieds, aisselles, front et poitrine.

Quant aux glandes sudorales apocrines, elles réagissent à l’incitation des fibres nerveuses dont le médiateur chimique est l’adrénaline. Ces glandes se situent dans les régions mal ventilées comme les aisselles. Ces régions étant propices à la macération, les microbes décomposent la sueur apocrine contenant des graisses, de l’ammoniaque et des acides gras volatils, engendrant des odeurs plus ou moins fortes.

L’excrétion se fait à l’aide des vaisseaux sanguins qui se dilatent et laissent passer la sueur dans les canaux sudorifères qui obéissent à un message du cerveau.

L’aisselle (axilla, axi  = axe en grec) est une zone de peau possédant des propriétés physiologiques particulières. Le nombre élevé de glandes sudoripares, l’effet d’occlusion et une transpiration accrue donnent à l’aisselle un pH de 6,5, ce qui est très nettement supérieur à la valeur physiologique normale de 5,5. Ceci provoque l’apparition d’une brèche dans le manteau acide protecteur. Dans cet environnement particulier, certaines bactéries se multiplient et s’épanouissent sur la peau. Elles produisent des substances générant une forte odeur grâce à la métabolisation du sébum et de la sueur. Cette odeur a du mal à s’évaporer en raison de l’effet occlusif de l’aisselle.

Les déodorants servent à prévenir efficacement l’odeur corporelle et son développement. Pour y parvenir, on utilise divers principes d’action et associations d’ingrédients :

  • Les substances antibactériennes (antiseptiques) et la création d’un pH acide empêchent le développement de bactéries générant une odeur.
  • Les anti-perspirants réduisent la transpiration.
  • Certains principes actifs fixent les substances générant une odeur.
  • Les parfums masquent les odeurs corporelles.

 Les actifs de vos déodorants

The sweat secretion obeys incentives nerve coming from the hypothalamus acting as a thermostat, which is located in the brain. Secretion occurs at the level of the sweat glands.

The eccrine glands produce sweat composed of 99% water from 2 to 3 liters of water that man has in reserve in his body, and 1% mineral salts. This odorless sweat drains more particularly on the palms, soles, armpits, chest and forehead.

As for the apocrine sweat glands, they respond to the incentive of nerve fibers whose neurotransmitter is adrenaline. These glands are located in poorly ventilated areas such as armpits. These regions are conducive to maceration, microbes decompose apocrine sweat containing fats, ammonia and volatile fatty acids, resulting in more or less strong odors.

Excretion is through the blood vessels that dilate and let in plenty of sweat in the sweat ducts which obey a message from the brain.

The armpit (axilla, axi = axis in Greek) is an area of ??skin with special physiological properties. The high number of sweat glands, the effect of occlusion and increased sweating in the armpit give a pH of 6.5, which is significantly above the normal physiological value of 5.5. This causes the appearance of a breach in the protective acid mantle.
In this particular environment, some bacteria grow and thrive on the skin.

They produce a strong odor generating substances through metabolism of sebum and sweat. This scent is hard to evaporate because of the occlusive effect of the armpit.

Deodorant used to effectively prevent body odor and development. To achieve this, we use various principles of action and combinations of ingredients:

* The antibacterial substances (antiseptic) and creating an acidic pH prevents the growth of bacteria that generate odors.
* Anti-perspirants reduce sweat.

* Some active substances set generating an odor.
* The perfumes mask body odor.

Deodorant s assests

 

 

Source Rene Jacquemet

3 réflexions au sujet de « La transpiration – Perspiration »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.