#InfoCosméto : Non au lobbyisme de l’industrie cosmétique

 

Il semble qu’un vent nouveau souffle sur la cosmétique naturelle dernièrement ! D’une part, je voudrai informer pour ceux qui l’ignorent, mais surtout je vous invite à vous mobiliser pour faire front ensemble et revendiquer le droit à une Cosmétique Home Made libreLa FEBEA a lancé dernièrement une grande campagne alarmiste traitant de la cosmétique fait maison.

Qui est elle ?

La FEBEA regroupe plus de 300 sociétés opérant en France et qui ne sont autres que les grands industriels de la beauté conventionnelle.
La FEBEA défend donc leurs intérêts au quotidien et comment elle l’annote sur son site  « nous mettons toutes nos ressources à leur disposition pour les aider à se développer » ou encore « Rejoindre la FEBEA, c’est aussi prendre part aux grandes orientations économiques, dialoguer avec de nombreux interlocuteurs clés pour votre métier et agir sur la stratégie du secteur, que vous soyez une TPE ou un grand groupe« .

Son rôle est avant tout autre chose de défendre les intérêts du secteur cosmétique en France auprès des pouvoirs publics, de la communauté économique et scientifique et de la société civile. Elle intervient aussi bien dans les ministères, les agences, les administrations que les ONG, les associations de consommateurs ou encore les cercles scientifiques. Ils tiennent les pouvoirs publics informés de l’évolution du secteur pour que leurs intérêts soient pris en compte lors de l’élaboration des lois et des réglementations. 

Porte-parole des entreprises, elle parle d’une seule voix face aux médias et reste l’interlocuteur privilégié de la presse pour les informer sur l’évolution du secteur et les activités de ses adhérents. Elle a donc un pouvoir fort !

Quel message est diffusé ?

Il semble certainement que les adhérents de cet organisme voit la cosmétique maison de travers ! Déjà plus de 8 ans que je blogue et le Home Made n’est pas un petit effet de mode passager comme certains le croyaient au début. C’est donc évidement de plus en plus gênant que les consommateurs se tournent vers les produits naturels, bio et qui plus est vers le fait maison ! Certaines parts de marché diminuent, du profit se perd…. Quel dommage pour eux ! Je compatis…

Il faut dire aussi que dans la grande majorité des cas, la cosmétique faite maison a bonne presse. Les articles, les reportages télévisés consacrés aux recettes naturelles sont tres fréquents. Il était donc temps j’imagine que l’industrie de la beauté conventionnelle se réveille et agisse. C’est donc là que la FEBEA prend le relai pour délivrer au grand public des pseudos consignes de sécurité et mises en garde diverses et variées dans leur article La cosmetique maison pas si simple.

Notez bien que je suis parmi les premières a faire des articles de 30 kilomètres de long pour faire respecter les bonnes pratiques de fabrication, rappeler qu’on ne peut absolument pas vendre ses produits et comment les conserver au mieux etc… Du coup la notion de vigilance ne me dérange absolument pas, au contraire, je trouve la sensibilisation indispensable !

Par contre, j’y ai vu bien autre chose. Je vous invite d’ailleurs à regarder leur chaine Youtube ou des vidéos en formats courts sont disponibles et toutes sur le sujet #InfoCosméto : coût de fabrication, matière première, recette & fabrication, règles d’hygiène, effets indésirables, réglementation, tout y est abordé…

Mais au final au lieu de mettre dans des conditions optimales le novice pour qu’il s’initie en toute sécurité, j’ai eu l’impression que c’était très dissuasif !

Quelles solutions ?

J’ai donc moi aussi publié une « vidéo réponse » ou en quelques secondes je mets en avant les avantages de la cosmétique faite maison !  Là voici :

Après le lancement de cette série de vidéos, la FEBEA organise un atelier à destination des médias le 14 novembre mais bien entendu aucun acteur de la cosmétique faite maison n’est convié (fournisseur, blogueur, formulateur etc…)  La FEBEA pourra tranquillement faire passer son message et attendre qu’il soit relaye et diffuse en masse par les différents médias. D’autant que c’est Anne Dux, directrice des affaires réglementaires,  qui s’est déjà magnifiquement illustré dans ce sujet , ou elle défend par exemple le phénoxyéthanol qui est en charge de la conférence ! Très prometteur !

Je crains véritablement que le but soit de nuire à l’image de la cosmétique à faire soi-même. Cette campagne la présente comme une pratique dangereuse. Je vous encourage tous a me rejoindre pour prendre position sur le sujet ! N’hésitez pas a le faire partout : facebook, twitter, instagram, blog, youtube ! Avoir la possibilité de prendre soin de soi, de ses proches, et de l’environnement avec des matières premières naturelles, en maîtrisant la composition de ses produits de beauté; est une liberté à protéger.

Je vous laisse aussi le code

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/nFPn3wLmjjg » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

que vous pouvez insérer, dans vos articles, si vous avez envie de relayer ma vidéo.

17 thoughts on “#InfoCosméto : Non au lobbyisme de l’industrie cosmétique

  1. Timutisa

    Bonsoir,

    Ayant un pied dans le home-made et l’autre dans l' »industrie » (je vends mes produits depuis plus d’un an), j’ai regardé les messages de la FEBEA : personnellement, j’y ai vu plus de bon sens qu’une réelle remise en cause de la cosmétique maison.

    Je suis à 100% pour la cosmétique maison et bien sûr que cela fait peur aux fabricants (la campagne FEBEA en est la preuve) car de plus en plus de personnes commencent à lire les étiquettes (même si on reste encore qu’une vraiment toute petite minorité). Publier une recette que l’on a pas testée sur soi parce qu’on l’a offerte à sa copine et comportant autant d’ingrédients que la crème d’un fabricant très connu ne me semble pas une attitude très responsable.
    Ce n’est pas parce que l’ingrédient est vendu sur un site bien connu de tous qu’il est inoffensif, lisez bien les descriptifs et surtout respectez les dosages indiqués. Ce n’est pas toujours l’ingrédient en lui-même qui pose problème mais plutôt les « impuretés associées » qui elles ne sont évidemment jamais détaillées dans les descriptifs (sauf quelques sites étrangers qui fournissent les bulletins d’analyse et autres fiches de sécurité).
    Idem pour le conservateur, ce n’est pas parce que vous en mettez un et que vos instruments sont passés à l’alcool que votre préparation est bien protégée. Cela limite le risque mais ne l’annule pas, certaines bactéries sont nuisibles bien avant que l’aspect de la crème ne change et certaines pollutions proviennent des ingrédients et pas de la fabrication.

    Il n’y a pas d’un côté les gentilles cosméteuses (et aussi les quelques cosméteurs) et de l’autre les méchants industriels, il faut juste être bien conscients de ce que l’on fait et de comment on le fait. Pour moi, la loi doit s’appliquer à tous de la même façon. Alors, de même que vous rappelez les BPF, je vous conseille d’insérer une petite phrase stipulant que la recette n’a pas été validée par un évaluateur de la sécurité et qu’elle est donc publiée en déclinant toute responsabilité de votre part. Cela fera taire les grincheux qui voudraient s’en prendre à vous et montrera qu’au moins vous connaissez la règlementation, ce qui ne peut être qu’un gage de sérieux.

    Bonnes tambouilles !

    Reply
    1. Caly Post author

      Timutisa Merci pour ton témoignage.
      Pour moi au contraire il y a clairement les groupes de cosméto conventionnels face au Home Made qui les gène mais je crois que j’ai exprimé clairement mes opinions sur la question
      En ce qui me concerne la petite phrase dont tu parles figure sur mon site, ceci étant elle n’a juridiquement pas beaucoup de valeur, quand a la legislation j’ai publié il y a bien longtemps un article consacré a ce topic qui est tres détaillé. Bonne tambouille a toi

      Reply
  2. LilyP

    Il fallait bien qu’ils réagissent un jour. En espérant que leur démarche pousse les gens à en savoir plus sur la cosmétique home made via des sites comme le tien oú les recettes sont claires et précises plutôt qu’à dépenser dans des produits industriels poisons (je vis au pays des Bisounours…)
    David VS Goliath ou comment vivre dans le règne des lobbies :'(

    Reply
    1. Caly Post author

      Et oui LilyP mais pas certain du tout que les gens cherchent quoi que ce soit ! Hélàs
      Quand tu vois que notre communauté que j’ai appelé a agir et qui est la première concernée peine a relayer l’article ou partager la vidéo…
      Je me pose des questions !
      Je ne crois pas que le consommateur lambda soit si curieux que cela.

      Reply
  3. starfish

    C’est aussi ridicule que si la fédération des professionnels de la restauration mettaient en garde contre les dangers de la cuisine faite à la maison. Bravo pour ton combat Caly.

    Reply
  4. marie

    Hello Caly,
    First of all BRAVO for this atitude!!!! Someone had to do and you are the right person!
    I watched on youtube the video ‘infocosmeto- risque DIY-effects indesirable!!!!!!!!!!’
    They talk about risk of geting sick due to inappropriate practices!!
    I think everyone of us who is making own cosmetics, we know the rules!!! and nobody is crazy to get conscious!!!
    I personally sterilize everithig!!! using gloves,and I take the ingredients with spoon etc never with my hands!!!
    I remembered that about 3 years ago ,I told to a friend of mine that I had used in the past creams,lotion,etc. from so many famous brands and I never kept the packaging! On my birthday she offer me a cream from a big brand- I will not give her name
    I threw the contents( the cream smell divine) but I put a very little amounth on my neck,decolette.
    After a few minutes I felt a disturbance and when I lloked in the miror the whole area was like a red pepper and burning my skin!!!!!!!
    I washed quickly and put some calendula cold cream( I took a photo but I do not have the phone now!!!! SIN!!)
    I would like to know how this lady explain this reaction?
    Is not from the hygiens condition,am I right? We talking about big companies who know how to do this!!!!
    So I will say myself what is it!!! My skin did NOT stand it anymore all the chemicals, the silicones, the polymers, PEG, etc. I have not put on my skin this type of ingredients for a long time and my skin REACTED!!!!
    This lady should be more careful with what she says because she opening THE PANDORA’s BOX!!!!
    The internet is a powerful weapon and we can talk about each ingredient used in the cosmetic industry!!
    The difference between us and the big companies is the passion,the pleasure you have when you make these creams with your hands!!!!!; is a very creative area and for us is a huge source of pleasure not a huge source of money, then they feel now it is in danger!!!(their products will never be able to contain the percentage of active ingredients we put in our products, and our products have a self life of 3 months so we use them FRESH ,they not stay on the shelfs for years!!!)
    This lady can talk to me as much as she want : I NEVER EVER buy a cosmetic product from a store!!!
    I’ve got enough of it!!
    Have a nice day Caly!

    Reply
    1. Caly Post author

      Thank you so much Marie 😀
      Unity is strength so even if I can try my best to explain what s happening here and to fight against it.
      Our community needs to react !

      Reply
  5. Mascret

    Totalement d’accord avec ton intervention, Caly ! Ça fait un moment que je m’attends à ce genre d’attaque de la part des grandes marques de cosmétiques. Il faut dire aussi que certaines personnes adeptes du DIY leur donnent un peu raison en faisant n’importe quoi (Pas de désinfection du matériel, pas de balance, style « moi je fais ça au pif » et, pire, j’offre mes tambouilles faites au feeling à tout va ou même je fais payer…) Il va finir par y avoir un gros accident ou un procès un jour ou l’autre et des interdictions risquent de suivre. Comme si on voulait interdire les marteaux sous prétexte que certains s’en sont servis pour taper sur la tête du voisin !

    Reply
    1. Caly Post author

      Mascret je te rejoins sur ce point ! Mais pour tous les ignorants qui font des mélanges hasardeux, il y en a tellement de personnes sérieuses qui font tout au carré ! Comme je le dis dans l’article je suis la premiere a rabacher les BPF; la necessité d utiliser un conservateur costaud!
      Ils font passer cela pour de la sécurité alors qu’en fait l’intérêt est purement économique ! Plus de HomeMade plus de ventes pour l’industrie…

      Reply
  6. Jeanine B

    Coucou Caly et les Calynettes,
    J’adhère entièrement à cette position de qualité, liberté et plaisir de fabriquer nos « propres… »(LOL) produits de beauté, maison etc… J’ai découvert ce qui est vite devenu mon credo: DIY et HM!!!!
    Je remercie les « cosméteuses » comme Caly, Cristine, Louiza et les autres, pour toutes les recettes que vous concoctez, plus ou moins simples, dont je me sers abondamment.
    Je tiens aussi à signaler qu’il y qques mois, cherchant de nouveaux sites de matières 1°, j’ai découvert que Notre Aromazone avait été absorbé (pour partie ou en entier?) par un site suisse: si çà ne valait pas le coup-coût, le home made, je ne pense pas que les Suisses investiraient! Et je ne cite pas les autres gros distributeurs européens…
    Bises à toutes: comment organiser la contre attaque?????

    Reply
    1. Caly Post author

      Bonjour Jeanine B

      Merci pour ton intervention !
      Le but est double, informer notre communauté car je crois pour le moment être la seule a en avoir parlé sur la blogosphère ! Mais surtout nous devons tenter de rectifier le tir avant que ces industriels n’entachent notre réputation et potentiellement nuisent même encore davantage en entravant carrément notre liberté de pouvoir faire nos cosmétiques !

      Donc il faut faire du bruit, du buzz : c est la que l’info circule 😀 et qu’elle devient accessible au plus grand nombre de gens.
      Tu peux relayer mon article, la vidéo de réponse qui promeut la cosméto HM et poster un peu partout sur les réseaux sociaux.
      La vidéo commence déjà a tourner sur Facebook, elle est « épinglée » en haut de ma page professionnelle, n’hésite pas à la faire circuler.

      Grosses bises

      Reply
  7. Rosa canina

    Tu as raison de réagir. Je pense comme toi. Ceci dit je pense que de surcroît, ils craignent de plus en plus que l’on arrive à vraiment dupliquer leurs produits. Il est vrai que la recherche est onéreuse, je ne le nie pas.
    Et, je ne sais pas si certaines l’on constater comme moi, mais ils semblent qu’eux aussi savent rebondir sur des « ingrédients » miraculeux dans les publicités * !!! Ils ont découvert les bienfaits de l’huile de ricin et du sirop d’érable pour les cheveux !!! Et les masques aux argiles de couleurs différentes pour le visage suivant son type de peau !!
    Quelles découvertes !!!
    Certaines publicités me font un peu sourire !
    J’ai envoyé à mes contacts l’info, avec ton lien.
    Merci pour cette alerte, et bonne journée à toi. Bises

    Reply
    1. Caly Post author

      Merci pour ton commentaire Rosa Canina 😀 Il est primordial de s’unir pour la préservation de l’image de notre communauté et de la cosmétique naturelle !

      Reply
      1. Rosa canina

        C’est bien naturel. Il faut se mobiliser au maximum.
        Ils n’y a pas qu’eux qui s’y mettent !
        Je viens de voir l’injonction de l’ANSM du 24 octobre 2017.
        Cela ne va pas être simple. L’industrie cosmétique et celle des médicaments !

        Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *