Huile fondante de massage bébé – Baby oil massage

 

 

Ingrédients % gram
Beurre de mangue – Mangifera indica 10 22
Huile de coco fractionnée (caprylis) – fractionated coconut oil – Caprylic / capric triglycerides 5 11
Coco silicone- Coco-caprylate 3 6,6
Huile de coco – Cocos nucifera oil 55 121
Glycéryl Stéarate (émulsifiant ve) – Glycéryl Stéarate 5 11
Huile de jojoba – immondsia chinensis oil 20 44
Lécithine de soja – lecithin liquid 2 4,4
Total Amount 100 220

  

Procédé

Réaliser une Emulsion « One Pot » en plaçant les ingrédients au bain marie jusqu’à une fonte homogène de la préparation.  Puis oter du bain marie et fouetter énergiquement. 

Verdict

Une huile a la texture un peu épaisse qui permet d’effectuer un long massage.

Passer un moment cocooning avec bébé avec cette huile fondante qui nourrit et protege la peau fragile et sensible des nourrissons.

Process

Do a « One Pot » Emulsion by placing the ingredients in a water bath until the homogeneous melt of the preparation. Remove the water bath and whisk vigorously. 

Verdict

This oil have a little thick texture that allows long massage.

This melting oil nourishes and protects the fragile and sensitive skin of your baby.

 

14 thoughts on “Huile fondante de massage bébé – Baby oil massage

  1. Ilhiona

    Bonjour Caly,
    Il y a bien longtemps que j’ai réalisé cette très belle recette qui permet d’offrir de doux et longs massages à ses enfants.
    J’aimerais la refaire, mais je n’ai plus de VE. Penses-tu que cela peut le faire si j’augmente tout simplement la part de beurre de mangue? Sinon, j’ai une flopée d’émulsifiants (presque tous ceux d’AZ sauf le VE et la cire n°3). Merci Caly.
    PS: j’espère que tu passes de bonnes vacances 😉

    Reply
    1. Caly Post author

      Non ilhiona je te conseille plutôt de prendre de l’alcool cetearylique 🙂

      Reply
  2. Eric

    Bonjour Caly!

    Merci pour ce partage de recette!

    Dans un autre registre, j’avais idée d’utiliser l’huile de coco comme lubrifiant intime maison pour éviter les allergies.

    Il paraît que ce produit est très efficace comme lubrifiant et peut se conserver longtemps à température ambiante.

    Cependant, pour éviter les taches de gras, serait -il possible de réaliser une émulsion avec de l’eau ou un autre produit non tachant?

    Ou bien, en utilisation pure de l’huile de coco, existe-t-il un type de diffuseur adapté pour ce type de produit?

    Merci beaucoup pour votre aide!

    Bravo pour votre site!

    Reply
    1. Caly Post author

      Bonjour Eric,
      Bienvenue 😀
      Si tu souhaites utiliser un lubrifiant huileux, laisse tombe l’huile de coco et utilises a la place le coco silicone 😀 la glisse sera bien supérieure !
      Et tu n’auras pas ce coté gras que procure l’huile du meme coup 😉 A tester vite donc…

      Reply
      1. Eric

        Bonjour Caly!

        Merci pour votre réponse.

        En fait, l’idée d’utiliser l’huile de coco comme lubrifiant était pour limiter au maximum les risques d’allergies.

        Il semblerait que le coco silicone puisse contenir des conservateurs potentiellement allergisants…

        L’huile de coco ayant des vertus antibactériennes et antifongiques, le rajout de conservateur pourrait être évité.

        Mon objectif serait de réaliser un lubrifiant intime maison:

        – avec le moins de composants potentiellement allergisants
        – facile d’utilisation
        – très lubrifiant
        – et très peu gras…

        En fait, je pensais réaliser une émulsion à partir d’huile de coco, avec de l’eau ou autre composé non dérivé du pétrole.
        Ceci pour fluidifier l’huile de coco solide, et diminuer son caractère gras et tachant.

        Qu’en pensez-vous?
        Auriez-vous d’autres pistes?

        Merci beaucoup pour votre aide!

        Reply
        1. Caly Post author

          Eric tu fais erreur, consultes la fiche technique de l’ingrédient que tu trouves sur Aroma-Zone.com. Il s’agit d’une fraction isolée de la noix de coco. Le produit est pur et sans aucun ajout ni conservateur ! Un corps gras par définition ne contient jamais de conservateur 😉

          Reply
          1. Eric

            Bonjour Caly!

            Merci pour vos précisions.

            En fait dans mon idée de lubrifiant maison idéal, j’ai oublié de vous indiquer un ultime critère: excellent rapport qualité/prix…

            L’huile de coco bio semble moins chère que la coco silicone, et également plus facile à se procurer en supermarché.

            D’où ma recherche de la recette adaptée…

            Qu’en pensez-vous?

            Merci beaucoup pour votre aide!

          2. Caly Post author

            Eric tu peux me tutoyer 🙂 Tout le monde le fait ici !
            Je crois t’avoir indiqué ce qui pour moi est le meilleur lubrifiant le coco silicone 😉
            Si le flacon te semble plus cher que celui d’huile de coco basique, il reviendra de toute manière plus rentable au final que les produits conventionnels et pétrochimiques du commerce.
            Si tu part sur une recette d’émulsion, il te faudra investir dans un conservateur (obligatoire des lors qu’un cosémtique contient de l’eau) et dans un émulsionnant qui auront eux aussi un cout supplémentaite et qui de toute façon ne se trouvent pas dans les supermarchés du coin… Par ailleurs une recette de creme ne risque pas de te donner satisfaction à l’usage…
            A toi de voir ensuite 🙂

          3. Eric

            Bonjour Caly!

            Je reviens vers toi suite à des expérimentations plus ou moins réussies…

            Mon objectif initial était de réaliser un lubrifiant intime maison:

            – avec le moins de composants potentiellement allergisants
            – facile d’utilisation
            – très lubrifiant
            – et très peu gras…

            J’ai tenté le gel à base de graines de lin, agréable mais à lubrification peu durable.

            Ensuite, l’huile coco, douce mais à lubrification encore moins durable.

            Dans tes précédents posts, tu me conseillais le coco silicone.

            Avant de tester ce produit, j’aimerais expérimenter une autre préparation.

            L’idée serait de réaliser un silicone végétal home made à partir de ta recette (http://www.calybeauty.com/post/mucilage-de-carraghenane.aspx), ceci pour avoir une lubrification aqueuse fluide, puis d’accentuer la durabilité et le pouvoir lubrifiant en ajoutant quelques gouttes de coco silicone.

            Que penses-tu de cette idée?

            Si cela te semble intéressant, quelle quantité de coco silicone proposerais-tu pour 100 ml de Mucilage de Carraghénane?

            Merci beaucoup pour tes lumières!

          4. Caly Post author

            Eric ecoute tente le coup… rien ne remplace l’expérimentation de toute façon 🙂 Par contre il faudra faire un mucilage de carraghénane plus concentré que dans la recette que tu mentionnes et passer à 5 g de gomme. Concernant le dosage de coco silicone, il faudrait au moins faire comme suit :
            10 g de coco silicone
            90 g de mucilage

          5. Eric

            Bonjour Caly!

            Merci pour ta réponse.

            Quand tu parles d’un mucilage de carraghénane plus concentré avec 5 g de gomme, c’est pour 500 ml ou 100 ml d’eau pure?

            Merci beaucoup pour ton aide!

  3. Marie-Neige

    J'avais envie de compléter un colis pour Bébé, c'est tout à fait ce dont j'avais besoin, Merci, Bisous.

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.