Focus sur le Psoriasis

Qu'est-ce que c'est ?

C'est une maladie chronique et bénigne de la peau, caractérisée par des lésions érythémato-squameuses. Le psoriasis est fréquent, aussi bien chez l'homme que chez la femme. 2 % de la population mondiale souffre de psoriasis. La maladie est très rare chez les personnes à la peau noire.

La maladie n'est pas grave mais son évolution par poussées est très longue et désespérante. Elle peut avoir des conséquences sur la qualité de vie des sujets, à cause des modifications physiques parfois importantes. Elle n'est absolument pas contagieuse.

La cause de la maladie reste inconnue malgré toutes les recherches actuelles. Des antécédents familiaux de psoriasis sont fréquents.

Les signes de la maladie

Le début de la maladie est progressif, le plus souvent entre 10 et 40 ans, sans altération de l'état général. La lésion élémentaire est le placard psoriasique, arrondi ou ovale, bien limité, formé d'une base érythémateuse (rougeur) surmontée de nombreux squames en tache de bougie. Les squames correspondent aux cellules mortes en excès qui s'accumulent. Le renouvellement cellulaire est en effet accéléré dans le psoriasis.

Le grattage de la lésion avec une curette fait apparaître une mince pellicule transparente qui, une fois arrachée, découvre un derme congestif (signe de la rosée sanglante). Le prurit (démangeaisons) est rare.

Chez le sujet jeune, l'éruption forme parfois un psoriasis en goutte, de début souvent brutal, pouvant récidiver sur le même mode ou se transformer en forme classique.

La topographie des lésions est très caractéristique, atteignant la face d'extension des membres (genoux, coudes), le dos, les fesses, le pourtour du nombril et le cuir chevelu.

Les lésions évoluent par poussées, régressant et réapparaissant spontanément, sous l'influence d'un stress ou lors d'une infection.

En effet un stress émotionnel, un choc psychoaffectif, une infection (streptocoques), une plaie, une insolation intense, des médicaments locaux, un traitement par la chloroquine, l'arrêt d'une corticothérapie générale, une infection ORL sont parfois retrouvés à l'origine de la maladie ou d'une poussée.

Des formes particulières sont décrites :

  • Le psoriasis du visage souvent amélioré par le soleil ;
  • Le psoriasis de l'ongle ;
  • Le psoriasis palmoplantaire ;
  • Le psoriasis généralisé érythrodermique avec altération de l'état général ;
  • Le psoriasis pustuleux.

Le rhumatisme psoriasique réalise une polyarthrite chronique ou un tableau ressemblant à la spondylarthrite ankylosante. Les lésions articulaires prédominent aux doigts et au rachis. Les lésions cutanées peuvent survenir avant, pendant ou après le début des douleurs articulaires.

Le diagnostic est important car les traitements habituels de la polyarthrite (cortisone, sels d'or, anti-paludéens de synthèse) sont ici contre-indiqués.

Ne pas confondre avec…

L'atteinte du cuir chevelu doit être distinguée de la dermite séborrhéique avec sa desquamation diffuse, grasse et jaunâtre (pellicules).

La confusion est également possible avec :

  • Un épithélioma spinocellulaire ;

  • Une syphilis secondaire ;

  • Une mycose ;

  • Un lupus ;

  • Un eczéma ;

  • Un lichen plan ;

  • Une dermite de grattage.

La biopsie est parfois utile pour affirmer le diagnostic.

Traitement Classique

Le traitement du psoriasis passe par une prise en charge de l’atteinte cutanée bien sûr mais aussi de la dimension psychique de la maladie.

Selon la forme de l’atteinte, son étendue et sa gravité, différents traitements pas uniquement médicamenteux sont possibles.

Pour le psoriasis le plus commun, peu étendu, le traitement consiste à appliquer des pommades décapantes plus ou moins associées à des anti-inflammatoires corticoïdes. Ces pommades, lotions, crèmes, etc. sont généralement à base d’acide salicylique qui a des vertus kératolytiques.

D’autres médicaments dits réducteurs sont aussi utilisés en application locale. Ce sont des goudrons de houille (ichtyol) ou d’huile de cade ou le dithranol. Ils ont l’inconvénient d’être très tachants.

Par ailleurs, des analogues de la vitamine D sont kératorégulateurs et peuvent aussi être utilisés en application locale : calcipotriol et tacalcitol.         

Un dérivé rétinoïde est aussi utilisé localement, le tazarotène. Son action inhibe la prolifération cellulaire qui est excessive dans le psoriasis.

Pour finir, des médicaments cytostatiques très puissants peuvent être très efficaces mais sont mal tolérés.

Le prurit peut être amélioré par la prise d’antihistaminiques.

L'exposition au soleil est conseillée et les cures thermales peuvent aussi avoir une certaine efficacité.

En cas de psoriasis très étendu, il est fréquent d’utiliser la Puvathérapie. Cette technique consiste à administrer par voie orale au patient des agents photosensibilisants (généralement des psoralènes) et de l'exposer aux rayons ultraviolets de forte intensité. L'administration per os de rétinoïdes comme l'acitrétine pendant la durée de la puvathérapie permet de diminuer la quantité de rayons UV nécessaires pour obtenir la rémission (RePuva : association de Rétinoïdes et de Puvathérapie).

Dans les psoriasis sévères, la vitamine A et d'autres médicaments sont associés à la puvathérapie. Des dérivés du rétinol (vitamine A1) actifs par voie orale : l'acitrétine est efficace dans le psoriasis pustuleux. Leur risque tératogène (malformations du foetus) chez la femme enceinte ou en voie de l'être en limite l'utilisation.

Les formes graves sont traitées en milieu spécialisé par des substances très puissantes telles que des antimitotiques (méthotrexate) ou des immunosuppresseurs (ciclosporine).

La corticothérapie par voie générale est contre-indiquée en raison du grave rebond à l'arrêt

8 conseils pour vaincre naturellement le psoriasis

Faire une cure de désintoxication:
Cette cure se fait à l'aide de jus de fruits ou de légumes, et aussi avec les plantes dépuratives. Tous les jus alcalinisant sont recommandés. Il faut pour ceci choisir surtout des fruits peu acides tels que: melon, banane, pomme douce, raisin sucré. Quant aux légumes, on recommande surtout les jus de carotte, de betterave, de chou ou de céleri. On peut aussi faire un jeûne de quelques jours. Il est préférable de suivre ce jeûne dans une maison spécialisée.


Éviter la constipation:
Il faut avoir soin de consommer des fibres, de boire suffisamment d'eau (minimum 1 litre par jour) et de faire de l'activité physique, surtout de type abdominal.


Alimentation:
Les personnes qui souffrent de psoriasis auraient intérêt à manger davantage de fruits et de légumes et réduire à une consommation minimum ou nulle, la viande rouge, les charcuteries et les hydrates de carbone raffinés (pain, pâtes, céréales) remplacez les par des grains entiers. Attention au sucre blanc, au café, à l'alcool. Favorisez le poisson, particulièrement le saumon, les sardines, le maquereau. Consommez des aliments fermentés riches en probiotiques.


Protifer de l'ensoleillement:
Il n'y a rien de mieux pour les personnes qui souffrent de psoriasis que l'ensoleillement. Ce fait s'explique par les propriétés alcalinisantes du soleil. Il convient donc de prendre suffisamment de soleil, en évitant toutefois les coups de soleil, même légers. Comme l'ensoleillement n'est pas toujours praticable sous notre climat, on peut recourir aux lampes solaires (UVA) durant la saison froide. Ce sont surtout les parties atteintes qu'on doit exposer aux rayons ultra violets, mais comme toute la surface cutanée du corps peut profiter de ces rayons, aussi bien généraliser l'exposition au corps entier.


Prendre des bains à l'eau de mer:
Les bains dans l'eau de mer conviennent aux personnes atteintes de psoriasis. Comme la mer n'est pas à la portée de tous, on peut avantageusement utiliser le sel de mer qu'on ajoute à l'eau du bain. On peut ajouter aussi à l'eau du bain, du vinaigre de cidre dans le but de redonner à la peau son pH normal.
On peut également appliquer des compresses d'eau de mer ou d'algues marines (on trouve dans les commerces spécialisés en produits naturels, des algues en sachets de toile, qui sont parfaites pour cet usage).


Éviter les savons qui débalancent le pH:
On doit plutôt utiliser un savon au pH légèrement acide. On peut se frictionner sous la douche avec une brosse douce ou un gant de crin.

Utiliser les plantes et suppléments:
Certaines plantes conviennent bien dans le traitement du psoriasis, soit en application topique sous forme de crèmes, soit sous forme de gélules en usage interne.

Particulièrement les plantes qui ont une action sur le foie, telles que le radis noir, l'artichaut, le boldo et surtout le chardon-Marie.

Une crème contenant de la camomille, de l'aloès, du millepertuis et de l'hamamélis, contribuera à humidifier la peau et soulager l'inflammation de même que les démangeaisons. Le vinaigre de cidre peut également être utilisé en application externe de même qu'être consommé à raison d'une cuillère à table pour un verre d'eau. Boire une à deux fois par jour.

Des suppléments d'huile de poisson riches en Oméga-3, d'huile d'Onagre (pour sa richesse en acide gamma-linolénique) et des capsules de yogourt pour les probiotiques.

Du côté des vitamines, des suppléments de vitamine A (10.000 U.I par jour ou de bêta-carotène (25.000 U.I. par jour), de la vitamine C (1000 mg par jour), de la vitamine E (400 U.I. par jour), de la vitamine D (400 U.I. par jour) un supplément de vitamines du groupe B (50 mg) et du zinc (50 mg par jour pendant 3 semaines et ensuite réduire à 1 jour sur deux pendant 2 semaines).


Gérer le stress.
Les facteurs émotifs et le stress exercent une grande influence sur l'apparition et l'évolution du psoriasis. Toutes techniques de contrôle mental et de relaxation contribueront à améliorer cette affection. Des techniques d'étirements, la pratique de la respiration profonde, et même une simple marche à la campagne ou en forêt, contribuera à réduire le niveau de stress.

Les médecins considèrent que l'on ne peut guérir complètement du psoriasis. Il peut y avoir une accalmie de plusieurs mois et brusquement le mal réapparaît. Le naturopathe, au contraire, considère que les modifications au mode de vie, l'utilisation des suppléments et de certaines plantes et finalement le contrôle su stress par des techniques appropriées permettront de réduire considérablement les effets désagréables de cette maladie et même dans de nombreux cas de la vaincre.

Les médecins considèrent que l'on ne peut guérir complètement du psoriasis. Il peut y avoir une accalmie de plusieurs mois et brusquement le mal réapparaît. Le naturopathe, au contraire, considère que les modifications au mode de vie, l'utilisation des suppléments et de certaines plantes et finalement le contrôle su stress par des techniques appropriées permettront de réduire considérablement les effets désagréables de cette maladie et même dans de nombreux cas de la vaincre.

Remèdes Naturels

Les plantes

Faites préparer en pharmacie le mélange à base d'extraits fluides standardisés de plantes fraîches suivant :

  • EPS de Bardane 1/3
  • EPS de Fumeterre 1/3
  • EPS de Scrofulaire 1/3

La posologie de ce traitement est de 1 à 2 cuillerées à café par jour pendant 3 mois, éventuellement renouvelable.
Ce traitement s'adresse aux adultes et aux enfants de plus de 12 ans.
L'E.P.S de Bardane a des propriétés anti-infectieuses cutanées (conseillée également en cas d'acné) et des vertus anti-inflammatoires. L'extrait est obtenu à partir des racines de bardane (Arctium lappa). Cette extrait est déconseillé aux femmes enceintes (action ocytocique) et aux personnes diabétiques (diabète insulino-dépendant).
L'E.P.S de Fumeterre est anti-eczémateuse. L'extrait est obtenu à partir des parties aériennes fleuries de Fumaria officinalis.
L'E.P.S de Scrofulaire (Scrofularia nodosa) a une action anti-inflammatoire et analgésique (contre la douleur). Elle est extraite des parties aériennes de la plante. La scrofulaire est contre-indiquée chez la femme enceinte, chez l'enfant de moins de 12 ans, chez les personnes souffrant d'ulcère gastro-duodénal ou d'insuffisance cardiaque sévère. L'association est à prendre en compte en cas de traitement anti-coagulant ou anti-arythmique.

L'ortie

Mixer un sac d'orties fraîchement cueillies et en filtrer le jus que l'on boit frais. Le broyat retenu par le tamis ou le filtre peut servir d'emplâtre ou de cataplasme à appliquer sur le cuir chevelu si l'on souffre d'alopécie, de psoriasis, de pellicules, d'eczéma.

Les Huiles essentielles

Le Géranium rosat ou Pelargonium X asperum est une plante aux vertus médicinales nombreuses. Elle est, à la fois, anti-bactérienne, fongicide, anti-inflammatoire, tonique cutanée et astringente. Elle sera très utile dans le traitement du psoriasis en association avec d'autres huiles essentielles ou diluée dans une huile végétale (de l'huile d'argan ou de nigelle dans le cas du psoriasis).

C'est une huile essentielle riche en composés phénoliques, déconseillée chez la femme enceinte et chez les enfants de moins de 6 ans.
Quelques modes d'utilisation de l'huile essentielle de Géranium rosat dans le traitement du psoriasis :

  • En bain aromatique : une trentaine de gouttes par baignoire. Comme l'huile essentielle n'est pas soluble dans l'eau, utilisez une base neutre pour le bain ou, à défaut, dispersez-la dans un peu de lait entier. Les bains aromatiques se prennent toujours à distance des repas.
  • En crème traitante : ajoutez 2 gouttes d'huile essentielle de Géranium rosat dans votre crème traitante habituelle.
  • En massage : 2 gouttes d'huile de Géranium dans deux gouttes d'huile végétale d'Argan en friction sur les zones affectées.
  • En préparation aromatique pour friction : 1 goutte d'huile essentielle de Géranium rosat, 1 goutte d'huile essentielle de Lavande fine, 1 goutte d'huile essentielle de Laurier noble, 1 goutte d'huile essentielle de Néroli bigaradier et, si vous avez, 1 goutte de cette huile essentielle rare, le Nard de l'Himalaya, le tout dans 5 gouttes d'huile végétale (Argan ou Calophylle).

Les Hydrolats

En vaporisation :

  • HA Rose de Damas 50 ml
  • HA Hélichryse italienne 50 ml
  • HA Ciste ladanifère 50 ml
  • HA Nard de l'Himalaya 50 ml
  • HA Bois de santal 50 ml

Utilisation : Vaporiser la zone affectée 2 à 3 foie par jour.

Par Voie interne :

  • HA Hélichryse italienne 100 ml
  • HA Romarin à verbénone 50 ml
  • HA Lédon du Groënland 50 ml

Utilisation : 1 cuillère à soupe dans 1 litre d'eau chaude, à boire au cours de la journée pendant 21 jours ; faire une pause de 9 jours et recommencer si nécessaire.

C'est idéal aussi après une maladie ou si l'on souhaite se libérer d'une dépendance (tabac, alcool, chocolat,…)

Recettes de Lydia Bosson

Le savon

Le savon surgras hypoallergénique d'Alep donne de très bons résultats dans le traitement de la forme bénigne du psoriasis, notamment dans les atteintes du cuir chevelu : Savonner le cuir chevelu avec la savon Alep, puis frictionner avec les doigts. Laisser agir une minute, rincer.

Source : Doctissimo, Ma santé naturelle

16 thoughts on “Focus sur le Psoriasis

  1. brin de paille

    Je viens ici partager mon expérience.
    Atteinte de pso depuis mes premiers mois de vie, je vis avec cette affection avec plus ou moins de bonheur. Placé uniquement,actuellement et depuis toujours aux genoux et aux coudes, j'en ai eu aussi sur le coup de pied il y a quelques années, sous les seins au niveau du soutif, jeune fille et sur le bas ventre etant bébé.J'ai essayé pendant des mois du goudron de cade en application sur les zones. Outre le fait d'un aplat odorant à la limite de l’écœurement, son efficacité a été nulle. Je me suis retrouvée avec des plaques de goudron en lieu et place des plaques de pso (à 10-12 ans, difficile pour l'intégration sociale). J'ai baissé les bras pendant des années et en changeant de médecin, il m'a été proposé du diprosalic (comme à Sabrina plus haut dans les comm'). Je suis enchantée, je revis! Effectivement si l'on arrête ça revient mais le pso est à ce jour inguérissable. Il est donc utopique de vouloir s'en débarrasser définitivement. Je complète mon traitement au diprosalic par des cosmétiques maison comprenant HE de nard, de géranium, HV de kukkui,hydrolat de verveine, etc… (les conseils de Caly sont là bons à prendre) car il est utile de bien hydrater par une crème nourrissante mais pas trop grasse car à ces endroits, la peau à du mal à absorber. les huiles sèches (comme l'est le kukkui) sont idéales.
    Bon courage à tous les malades atteint de psoriasis.

    Reply
  2. caly

    Renistemen pour vérifier le ph il faut le mesurer avec des bandelettes de ph.
    Oui ceux sont des bons ingrédients !

    Reply
  3. Renistemen

    Bonjour, je viens de voir votre article et il est en effet intéressant de savoir certaines choses… J’ai du psoriasis des oreilles, des bras et cuir chevelu depuis la puberté, mais il a empiré avec les corticoides. J’ai arrêté ces crèmes, lotions, shampoing.
    J’ai découvert que l’HV de kukui pouvait faire contre cela, comme l’aloès, l’HE de camomille et l’hydrolat de thym à linalol.
    Qu’en pensez-vous?
    Comment savoir le PH d’un savon par ses ingrédients?

    Merci

    Reply
  4. vert citron

    merci caly pour ce lien!! j’ai lu ton article, je lirai demain les commentaires! car là c’est dodo! apres un bon bouquin!

    je vais voir ce que je lui concocterai…! 😉

    bis!

    Reply
  5. Sabrina

    bonjour, je suis ateinte depui 2 ans du psorasis aux ongles il nest pas important du tout mais sa me gene tout de meme !! je consulte un dermato qui me donne une lotion qui sappelle diprosalic sa marche super bien mais quand je larrete sa revient !! Jaimerai le vaincre une fois pour toute !! Alors si vous avez un remede naturel je serai prete a lessayer !!

    Merci de me repondre

    Reply
  6. Mély du quebec

    oh parfait alors ma belle je te remercie, tu est toujours de bons conseils.
    ton blog est tout pleins de trucs efficaces, lorsque je veut me documenter sur quelque chose je vient tout chercher ici et en général je trouve tout. 🙂 bisous ma belle

    Reply
  7. Mély du quebec

    quand tu parle de la lotion c’est la lotion pour le psoriasis??
    celui avec la cire d’abeille mais ca ne fera pas trop gras.

    j’avais pensée me faire un masque avant shampooing a utiliser genre 1 fois pas semaine avec du rhassoul, de l’hydrolat d’hamamélis, hydrolat de tea tree, huile de nigelle, huile de millepertuis, huile esssentielle de géranium rosat.
    cela devrait etre bien.

    je n’ai pas d’huile d’émeu, pourrais-je mettre autre chose a la place??
    pour les actifs je vais chercher du coté d’aroma zone dans les fiches descriptives tres pratiques.
    bisous et merci pour ton aide.

    Reply
  8. caly

    Mély : quand je parle de lotion ceux sont celles que je donne a la fin de l’article avec des hydrolats tout simplement.

    Je te conseille d’utiliser le ghassoul plus tard quand le cuir chevelu sera un peu apaisé. Bon tampis pour l’huile d’émeu, prends du nigelle, ou de l’argan…

    Je te bizouille, soigne toi bien

    Reply
  9. caly

    Mély : très bien pour le jus de fruit en interne 😉

    Tu peux faire un shampooing un barre au sel de mer et alterner avec du savon d’alep, je te conseille de faire la lotion que je donne qui est efficace :-).

    Tu devrais faire des masques avant shampooing sur ton cuir chevelu et laisser poser le plus longtemps possible (si tu veux un effet complètement non gras, utilise les proportions de la recette de baume pour cheveux que j’ai donné la semaine dernière a haute rincabilité). Utilise dans ton baume du miel, de l’huile d’émeu, de nigelle, de carthame, et des actifs apaisant et hydratant.

    Tiens moi au courant et bon courage ma douce

    De grosses bises

    Reply
  10. Mély du quebec

    coucouc Caly, je sais que ca fait déja un bon bout de temps que tu as écrit ce post, mais je vient de découvrir que j’ai du psoriasis sur le cuir chevelu.
    je vient de lire ton article sur les contre indications, je vais me faire des jus maison, j’en prenais un l’été dernier qui donne de l’énergie et qui est bon pour la santé il contien 1 pomme, 1 rhizomme de gingembre 2 branche de céleri et 1 carotte.
    tu parlais de carotte et de céleri, cela doit pouvoir faire.
    ensuite prendre des capsules de yogourt, des omégas 3 j’ai justement des capsules d’huiles de poisson bio a la maison.
    ensuite réduire de beaucoup ma consmmation de café et augmenter de beaucoup ma quantité d’eau a boire.
    tu parle de sel de mer mais si je me fait un savon maison au sel de mer surgraissé pour mes cheveux, croit tu que cela pourrait etre bon.
    peut etre aussi faire des masques pour mes cheveux, contenant actifs et huiles végétales ainsi que de l’aloé vera, un truc pas trop gras pour ne pas surgraisser mes cheveux et me retouver avec une bouteille d’huile végétale sur le crane lol.
    merci a toi

    Reply
  11. caly

    Sensation Nature, non je n’en souffre pas, c’est a la demande de Corinne (une de mes lectrices) que j’ai décidé de me pencher davantage sur la question car je pense que ce sujet intéresse pas mal de personnes.

    Biz

    Reply
  12. sensationnature

    Vraiment super tout ce travail!!c’est exactement ce que tu decris.. ( 4 generations de la famille l’ont eu) je l’ai depuis la puberte, et ca ne me quittera jamais. au moindre stress, j’entre en crise et il me faut au moins 3 semaines pour arriver a gerer et refaire tomber la crise.
    je me suis faite une raison.
    Pour les cheveux, le viaigre de rincage avec he de lavande et tea tree, est tres efficace. le vinaigre retablis le PH et attenue du coup les montées de psoriasis
    merci Caly!
    (tu l’as aussi???)

    Reply
  13. Mélanie

    On m’avait dis que le gel d’aloé vera marchait bien en application locale, qu’en penses-tu Caly?

    Reply
  14. miss lollipop

    Comme d’habitude un excellent article 😀 écoute moi c’est mon cuir chevelu qui gratte, c’est une horreur, je sais plus quoi mettre dessus pour calmer les démangeaisons !!! tu penses que ton hydrolat lui ferait du bien ??? bon je vais dégainer mon savon d’alep je crois ! merci Caly

    Reply
  15. CHRISTINE

    Mon eczéma aussi et dû au stress, j’essaierai!! Voilà, j’ai lu dans le désordre, comment on obtient le jus d’ortie!!

    Reply
  16. caly

    Merci beaucoup Denise
    Sois la bienvenue, et si tu as des questions, surtout n’hésite pas !

    Biz"

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *