Faire une crème Home Made : décodage de tambouille

 

Une crème est une émulsion. On mélange une phase aqueuse, de l’eau, avec une phase huileuse, des graisses, et pour avoir le liant on utilise un émulsifiant.

Ensuite, on rajoute différents éléments comme les principes actifs, les antioxydants, les parfums, les exfoliants, les pigments etc… Suivant le type de crème que l’ on veut obtenir, on peut réaliser soit une émulsion huile dans eau, c’est-à-dire avec des petites sphèresde gras prises au milieu de l’eau.

Soit une émulsion eau dans huile, où là ce sont les petites bulles d’eau qui sont emprisonnées dans la graisse. Et ça change tout au niveau de la manière dont la crème va se comporter sur la peau.

Si vous avez une émulsion huile dans eau, vous la passez sous l’eau et elle s’en va facilement car la phase aqueuse est la même que l’eau du robinet. C’est une crème typiquement nutritive où il y a une grosse phase aqueuse et une phase huileuse qui permet de nourrir la peau et de la réhydrater.

Si vous avez une phase inverse, donc de l’eau dans de l’huile, on arrivera moins à la laver, car l’eau va perler par-dessus la phase huileuse. Il y a un film lipidique qui reste sur la peau, que l’on arrive difficilement à enlever à l’eau. C’est une crème typiquement protectrice.

Lorsque la crème est bien émulsionnée, il faut encore qu’elle se conserve, malgré les mauvais traitements qu’on va lui faire subir avec ses doigts sales et sa vie trépidante.

Il faut dire qu’une crème a tout ce qu’il faut pour plaire aux germes, bactéries et autres champignons. Du gras, de l’eau, et la chaleur de la salle de bains, c’est un vrai paradis du microbe.  D’une manière générale, les crèmes eau dans huile, où l’eau est protégée des bactéries par la graisse, ont besoin de moins d’ agents conservateurs que les crèmes huile dans eau.

Les conservateurs, ce sont les agents qui permettent d’éviter la multiplication de toute une série de germes, que ce soient des bactéries ou des champignons, tout ce qui bouge dans ce domaine, à l’exclusion des virus. Tout ce qui peut croître est ainsi inhibé, donc la crème et ses propriétés vont être conservées relativement longtemps.

Le mieux c’est donc de se laver les mains avant de mettre de la crème, et de la conserver dans des endroits relativement frais et peu humides, et d’utiliser une spatule pour prendre la crème. En prennant quelques précautions, on peut facilement réduire quasi à néant les risque de propagation des bactéries. Alors a vous de choisir ce qui vous convient le mieux en fonction de votre nature de peau et de vos goûts.

Une idée des bonnes proportions :

Pour l’émulsion Huile dans Eau

– 75% d’eau, d’hydrolat, ou de décoction

– 20% d’huile végétale

 

– 5% de cire végétale

– conservateur

Pour l’émulsion Eau dans Huile

– 40% d’eau ou d’hydrolat, ou de décoction

– 50% d’huile végétale

– 5% de beurre végétale

– 5% de cire végétale

– conservateur

 

Pour mieux choisir le type d’émulsion qui vous convient, consulter cet article !

11 thoughts on “Faire une crème Home Made : décodage de tambouille

  1. Guylaine

    Caly, faut-il vérifier le ph d’une crème que l’on fait à chaque fois? Merci!

    Reply
    1. Caly Post author

      Guylaine C’est préférable oui 😀 Meme si tu ne changes pas ta recette ton fournisseur peut avoir des ingrédients légèrement différents d’un lot sur l’autre. Donc cela peut jouer et altérer le pH finale de ta préparation même si c’est généralement très léger.

      Reply
      1. Guylaine

        Je me suis fait une crème réparatrice pour les mains et depuis que j’y ai mis du bicarbonate de soude pour monter le ph de la crème, j’ai l’impression qu’elle n’est pas aussi hydratante…Est-ce une idée que je me fais ou est-ce possible? Merci encore Caly!

        Reply
        1. Caly Post author

          Non Guylaine 😀 c’est la recette qui ne doit pas te convenir. Avoir un pH adapté ne doit pas avoir d’incidence….

          Reply
  2. caly

    [i][b]Mélano je ne fais pas de recette sur mesure !
    Par contre il y en a plus de 2000 disponibles sur mon site donc tu peux toujours en reproduire une…
    Il n'y a pas de secret pour connaitre les dosages… Il faut bien étudier chaque ingrédient pour savoir comment l'intégrer et son intérêt dans une recette :-)[/i][/b]

    Reply
  3. Mélano

    Salut,
    Ton blog est vraiment sympa! mais une question me gêne, car je voudrais confectionner mes propres soins/masques/après-shampoo moi même, mais une chose me manque! comment je définis ma quantité de produit pour que le mélange soit idéal!
    je cherche à faire un soin hydratant et fortifiant, j'ai les ingrédients que je voudrais intégrer mais pas leur dosage, ce qui est problématique!
    il se composerait d'huile végétale de coco, hv d'avocat, hv ou de beurre de mangue, eau ou/et hy ylang ylang, he bay st thomas, he de romarin ou de lavande, de protéine de soie, de vitamine e, de BTMS et peut-être d'une fragrance cosmétique!
    svp aidez moi à faire mon dosage, le procédé je suis okay (grâce à ton blog) mais les quantités au secours!!
    aidez-moi svp je preneuse de toute réponse!

    Reply
  4. caly

    [i][b]Oizelle en one pot c'est le type d’émulsifiant utilisé ainsi que les proportions de la recette qui jouent /i][/b]

    Reply
  5. oizelle

    Bonsoir,
    Les émulsions eau dans huile ou huile dans eau…
    Mais quand on émulsionne en one pot ?
    Est-ce l'ordre des ingrédients qui détermine l'émulsion ?
    Merci de m'éclairer.

    Reply
  6. sylvie

    oh vraiment tres utile pour moi qui ai une peau mature seche, deshydratee….et qui absorbe les cremes les plus grasses il me faut la formule :eau dans huile? merci ton artcle tous tes articles sont interessants et tres bien faits !

    Reply
  7. christine

    C’est super clair, dommage que je ne t’aie pas lue quand j’ai débuté, j’aurais évité beaucoup de crèmes-poubelles! Tu es prof?

    Reply
  8. caly

    En fait je trouve cela dommage que certaines hésitent a franchir le pas à et se lancer dans la fabrication de produits Home Made parcequ’elles ont la mauvaise impression que cela va être trop compliquée…

    Je suis contente que soit clair 😉 et j’espere que ca aidera peu être des tambouilleuses en herbe.

    Mdr Christine pas prof, mais j’ai été formatrice dans un autre domaine !

    Des grosses bises & bon weekend

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.