Comment bien choisir ses Plantes : Plantes commencant par les lettres N,O, P,Q, R,S,T,V

Comment bien choisir les Plantes : Plantes commencant par la lettre N,O, P,Q, R,S,T,V

Narcisse des poètes

le bulbe contient des substances émétiques (c'est-à-dire qu'ils provoquent des vomissements, et, à petites doses, l'expectoration) ; ses fleurs peuvent être utilisées contre la fièvre (surtout contre les fièvres intermittentes), antispasmodiques et anticonvulsives.


Nénuphar blanc

les rhizomes contiennent des substances anaphrodisiaque (il combat l'excessive excitation sexuelle : priapisme, satyrisme, nymphomanie, etc.); astringent dans les diarrhées aigués et chroniques ; sédatif des inflammations bronchiques, rénales et de la vessie.


Nénuphar jaune

le rhizome contient des substances hypotensives et antidiarrhéiques.


Oeillet des chartreux

les fleurs contiennent des substances calmantes et décongestionnantes. L'Oeillet des chartreux était essentiellement cultivé dans les jardins de ces derniers, qui l'utilisaient pour la préparation de différents produits.


Olivier

l'écorce est fébrifuge et astringente, les feuilles sont hypotensives, diurétiques, fébrifuges et antidiabétiques. On les recommande contre l'hypertension, l'artériosclérose, le diabète, l'angine de poitrine, les calculs de la vessie et des reins et comme hépato-protecteur.


Ononis épineuse

les vertus diurétiques et adoucissantes des voies urinaires de la bugrane sont connues depuis l'Antiquité.


Ononis jaune

les vertus diurétiques de la bugrane sont connues depuis l'Antiquité la plus reculée. On la préconise contre les rétentions d'urine, les ascites, les néphrites, les cystites et les calculs des reins et de la vessie. Son pouvoir diurétique, et par conséquent dépuratif, la rend utile aussi contre les rhumatismes et certaines dermatites.


Orchis à feuilles tachetées

le tubercule contient des substances émollientes.


Orchis mâle

son tubercule contient des substances émollientes. Tenus pour aphrodisiaques, ses tubercules ont été longtemps exportés d'Asie mineure pour entrer dans des préparations pharmaceutiques (Salep).


Origan sauvage

les fleurs contiennent des substances stomachiques, carminatives, expectorantes, antiseptiques des voies respiratoires, sédatives (l'origan excite d'abord, puis calme le système nerveux).


Orpin blanc

la plante contient des substances diurétiques et hypotensives (elle fait baisser la tension artérielle). Cette propriété permet son emploi contre l'artériosclérose dont un des symptômes est souvent l'hypertension.


Oseille sauvage

la racine est diurétique et les feuilles sont antiscorbutiques, adoucissantes et rafraîchissantes.


Oxalis des bois

la plante contient des substances astringentes, dépuratives et diurétiques antithermiques, dégorgeantes et décongestionnantes du foie ; efficace contre les néphrites et les oliguries (diminution de l'urine).
N.B. :L'acide oxalique que la plante contient sous forme d'oxalate acide de potassium empêche l'acquisition du calcium de la part de l'organisme.


Panicaut des champs

sa racine possède des substances diurétiques, efficaces contre les calculs des reins et de la vessie, contre les rétentions d'urine, les oedémes, les ascites ainsi que pour diminuer le lait des nourrices.


Pâquerette

les fleurs contiennent des substances expectorantes, vulnéraires, sudorifiques et dépuratives.


Pariétaire officinale

les feuilles possèdent des substances expectorantes, diurétiques, pectorales, émollientes, dépuratives.


Parisette à quatre feuilles

toniques cardiaques, narcotiques et antispasmodiques.


Parnassie des marais

toute la plante contient des substances astringentes et diurétiques.


Pêcher

les feuilles sont toniques, apéritives et digestives, diaphorétiques (c'est-à-dire qu'elle stimulent la transpiration) et purgatives. Les fleurs sont laxatives, sédatives et sudorifiques.
Les
fruits contiennent des principes moins actifs et ils sont surtout indiqués pour les enfants.


Peigne de Vénus

la plante contient des substances astringentes, anti-inflammatoires et diurétiques.


Pensée des Alpes

les racines sont irritantes et vomitives. Les fleurs possèdent des substances émollientes et expectorantes des catarrhes bronchiques, béchiques, sudorifiques.


Pétasite officinale

la plante contient de l'huile essentielle, du chicotin et des tanins.


Petite Bardane

la plante contient des substances dépuratives et sudorifiques.


Petite Buglosse

les sommités et les feuilles contiennent des substances diurétiques, sudorifiques et émolientes.


Petite Centaurée commune

la plante contient des substances fébrifuges, décongestionnantes du foie, toniques amères, digestives, carminatives, apéritives et toniques de tout l'appareil digestif.


Petite Mauve

la plante contient des substances béchiques et antiinflammatoires.


Petite Oseille

plante riche en vitamine C, mais trop petite et trop amère pour être consommée.


Petite Pervenche

les feuilles contiennent des substances astringentes, dépuratives, toniques, apéritives et antidiabétiques.


Peucédan impératoire

le rhizome contient des substances carminatives, aromatiques amères, stimulantes des fonctions digestives, carminatives (elle prévient la formation des gaz dans l'intestin), adoucissantes et expectorantes, excitantes et sudorifiques.


Pied de chat dioïque

toute la plante contient des substances expectorantes et cholagogues.


Pimprenelle commune

la plante contient des substances astringentes et antihémorragiques.


Pin sylvestre

toutes les parties de cet arbre contiennent une huile essentielle riche en principes actifs qui déploient leur action bienfaisante surtout envers l'appareil respiratoire et l'appareil urinaire. C'est un antiseptique puissant de ces voies ainsi que du foie, il stimule les glandes surrénales notamment dans leur partie extérieure, celle qui sécrète les hormones sexuelles, et à l'action utilisatrice des hydrates de carbone et de l'eau et du sel.
On le préconise, partant, contre les affections de l'appareil respiratoire telles que les bronchites, les pneumonies, les rhumes, etc.; contre les affections des voies urinaires comme les cystites, les pyélites, etc.; contre les calculs biliaires et l'impuissance. En applications externes, on l'utilise contre les rhumatismes, la goutte et les bronchites avec catarrhes.


Pissenlit

les feuilles et les racines contiennent des substances diurétique, toniques, cholagogues et dépuratives.
Elle est riche en provitamine A (14 000 UI/100g) et en calcium (76 mg/100g). Elle contient également du fer, du calcium, du potassium, du sodium et de la silice.
Il serait impossible de dresser une liste des propriétés thérapeutiques attribuées au pissenlit, tant elles sont nombreuses. C'est d'ailleurs l'une des plantes comestibles et officinales les plus connues et utilisées.
Depuis bien longtemps on lui reconnaît la vertu de stimuler la fonction
hépatique. Cette propriété lui a été reconnue par des savants insignes tels que Rutherford et Vignal.
On l'utilise avec succès contre les insuffisances
hépatiques, les calculs de la vésicule biliaire, l'hypercholestérôlémie. certaines dermatoses en rapport avec une insuffisance hépatique, les hémorroïdes ainsi que pour combattre la constipation et l'obésité.


Plantain corne de cerf

les feuilles contiennent des substances astringentes, dépuratives et émollientes.


Plantain lancéolé

la plante contient des substances astringentes, décongestionnantes, antidysentériques et antidiarrhéiques.


Polygala commun

toute la plante contient des substances émétiques, astringentes et expectorantes, toniques, liquéfiantes des catarrhes, emménagogues.


Polypode commun

anticatarrhales, expectorantes, laxatives et cholagogues (qui activent et stimulent la sécrétion biliaire).


Potentille dorée

toute la plante est riche en tanin et possède donc des substances astringentes et antidiarrhéiques. On l'utilise également contre l'inflammation des gencives.


Potentille rampante

les feuilles et le rhizome contiennent des substances astringentes, digestives, fébrifuges et toniques.


Potentille tormentille

le rhizome contient des substances astringentes et toniques.


Poule grasse

elle était utilisée pour cicatriser les gerçures du sein : d'où son surnom d'Herbes aux mamelles.


Prêle des champs

par voie interne, c'est un diurétique efficace ainsi qu'un bon hémostatique et un reminéralisant. Elle est précieuse lorsqu'il est nécessaire de faire augmenter le volume de l'urine une augmentation jusqu'à 30 O/~~ a été constatée, dans l'hydropisie, les hémorragies de n'importe quelle nature saignements du nez, hémoptysie, ulcères, etc.), dans les métrorragies, ainsi que contre les hémorragies des hémorroïdes et de l'utérus.
Elle exerce encore une action bienfaisante comme reminéralisant dans les cas de tuberculose et il ne faut pas oublier son action sur les organes producteurs de globules blancs et rouges ainsi que sa capacité de stimuler l'activité des cellules.


Primevère farineuse

les racines contiennent des substances expectorantes.


Primevère officinale

toute la plante contient des substances expectorantes antispasmodiques et antirhumatismales.
Grâce à ses propriétés
antispasmodiques, expectorantes et antirhumatismales, la primevère est indiquée pour soigner les bronchites, les toux quinteuses, les céphalées et les migraines, les rhumatismes, la goutte, les vertiges et les manifestations hystériques.


Prunellier

les fruits : astringentes et antidiarrhéiques. Les fleurs : diurétiques, laxatives et dépuratives. L'écorce et les feuilles : antiasthmatiques et antidiabétiques.