Aurevoir Tartopom

Une grande Dame de notre communauté nous a quitté il y a quelques jours.

Il me tenait à coeur d’adresser à Tartopom ce petit poeme …

Dominique tu laisses un grand vide derrière toi, tu nous manqueras beaucoup !



« On lui a trop dit a ce pauvre petit ange
Qu’il est d’autres anges là-haut,
Que rien ne souffre au ciel, que jamais rien n’y change,
Qu’il est doux d’y rentrer bientôt;

Que le ciel est un dôme aux merveilleux pilastres,
Une tente aux riches couleurs,
Un jardin bleu rempli de lis qui sont des astres,
Et d’étoiles qui sont des fleurs;

Que c’est un lieu joyeux plus qu’on ne saurait dire,
Où toujours, se laissant charmer,
On a les chérubins pour jouer et pour rire,
Et le bon Dieu pour nous aimer;

Qu’il est doux d’être un coeur qui brûle comme un cierge,
Et de vivre, en toute saison,
Dans une si belle maison ! »

Recueil : Les contemplations – Victor Hugo

15 thoughts on “Aurevoir Tartopom

  1. getz

    très bel hommage à Tartopom avec ce merveilleux poème de circonstance….elle laissera un grand vide sur la blogosphère et un très grand vide dans bien des coeurs dont le mien.

    Reply
  2. Colchique

    Caly, très joli poème.

    Je suis extrêmement triste. Tartopom faisait partie des premières cosméteuses qui m’ont donné envie de me lancer dans le home made.

    Son souvenir sera toujours présent dans ma mémoire.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *