Category Archives: Video

[Vidéo] Dupe Gel Anti Calcaire

 

Voici un petit must have pour entretenir son intérieur naturellement !

La recette mentionnée dans la vidéo

 Ingrédients % gram    
Vinaigre – Acetum 97 970    
Gomme xanthane – Xanthan gum 1.5 15    
Sel de table fin – sodium chloride 0.5 5    
Ajouts        
Huile essentielle de citron – Citrus limonum essential oil 1 10    
Total Amount 100 1000    

 

[Vidéo] Beauté Flash – Soin Anti Imperfection

 

2ème soin la série Beauté Flash pour traiter tous les problèmes de peau efficacement en un tour de main ! Ce sérum efficace convient à tous les types de peaux aussi bien aux hommes qu’aux femmes 😉

Et n’oubliez pas que l’on se retrouve tous les 1er du mois sur Youtube  la vidéo sort en avant première sur ma chaîne !

[Vidéo] Dupe Pur & Dur Lush Like

 

Aujourd’hui je vous propose de tout « dé-gommer » !

La recette mentionnée dans la vidéo

 Ingrédients % gram    
Beurre de cacao – Theobroma cacao 21 42    
Bicarbonate de sodium – Sodium bicarbonate 5 10    
Creme de tartre – Potassium Bitartrate 2 4    
SCI – Sodium cocoyl isethionate 10 20    
Huile de ricin – Ricinus communis oil 2 4    
Colorant – Pigment 1 2    
Ajouts        
Sucre en poudre – Sucrose 57.8  115.6    
Fragrance Fleur de Vanille – Vanilia Fragrance 1.2  2.4    
Total Amount 100 200    

L’INCI du produit original

Granulated Sugar , Astrocaryum murumuru , bicarbonate de soude , laurethsulfate de sodium, Theobroma cacao , bitartrate de potassium , Ricinus communis , parfum , laurylbétaïne , Piper nigrum , Pogostemon cablin , Vanilla Planifolia , limonène , linalol , Rosie Red Lustre (Potassium Aluminum Silicate, Titanium Dioxide, Red 7) .

[Vidéo] Tout sur le savon a la soude

C’est un sujet qu’on m’a beaucoup réclamé ces dernières années, je vous propose donc de découvrir tous les rouages de la saponification à la soude dans les moindres détails.

Je vous laisse aussi un article écrit très détaillé qui reprend les points essentiels de la vidéo, la recette et un pas a pas en images.

L’intérêt du savon à la soude

Ce type de savon permet d’obtenir un soin lavant particulièrement doux pour la peau et personnalisé. Aucun adjuvant chimique, en utilisant des matières premières nobles, naturelles et biologiques, vous maîtrisez complètement votre savon et pouvez le personnaliser en fonction de vos désirs.

Souvent les industriels ajoutent des conservateurs et des adjuvants synergistes de mousse qui ne sont pas nécessaires et néfastes pour la santé. De plus la glycérine naturellement produite est récupérée pour être commercialisée a d’autres industriels.

Votre savon fait maison sera naturellement pourvu en insaponifiable, en glycérine et surgraissé. De ce fait, il est naturellement très doux avec la peau qu’il lave sans la délipider. Au contraire il possède des propriétés nourrissantes et adoucissantes qui seront aussi appréciées aux peaux les plus sensibles et réactives.

Evidemment tout est permis en saponification : vous pouvez laisser aller votre liberté artistique et créative. Faire du savon peut devenir véritablement tout un art, ce qui est bien certain, c’est que c’est très vite une addiction ! Vous pouvez créer des savons très simples a l’allure nature, au tout au contraire vous amusez a réaliser des savons gourmands en formes de gâteaux, faire des marbrages très colorés ou des savons beaucoup plus sophistiqués.

 

Les Méthodes de Saponification

A chaud

Soit vous opérez a chaud en cuisant la pâte au chaudron, c’est a dire une fois le mélange de soude et de corps gras réalisé, vous placez le savon au bain marie ou crockpot pour accélérer le processus de saponification. Ainsi vous évitez le temps de cure, car la réaction de saponification sera complétée tout au long de la cuisson.  L’intérêt de cette méthode est de pouvoir ajouter certains ingrédients sensibles (huile végétale, colorant, fragrance ou huile essentielle) une fois la saponification complètement terminée et ainsi de les préserver. C’est aussi une méthode intéressante quand votre formule contient un fort pourcentage de beurres ou de cires.

On peut aussi placer sa pâte a savon, une fois coulée en moule, au four a la chaleur douce aux alentours de 80°. La aussi le processus de la saponification sera accéléré et complété. Du coup il n’y a pas besoin de laisser reposer en cure le savon. On peut l’utiliser des qu’on le souhaite.

A froid SAF

C’est le procédé que je vais détailler le plus dans ce tutoriel qui induit impérativement une cure de 4 semaines avant de pouvoir utiliser le savon. C’est une étape nécessaire pour que le pH du savon soit adapté a la peau (aux alentours de 9).

La soude

Pour réaliser un savon il faut impérativement utiliser de la soude. C’est l’hydroxyde de sodium combiné aux corps gras qui entraînent le processus de saponification ainsi que la production de glycérine. On ne peut donc utiliser que l’hydroxyde de sodium (soude caustique) pour faire un savon solide. Il faut veiller a trouver cet INCI bien spécifiquement ! Le bicarbonate de soude ou le percarbonate de soude ne permettent pas du tout de réaliser de savon !

La soude peut se trouver déjà diluer sous forme de lessive de soude toute prête a être utilisée ou bien sous forme solide en perle. Et là il faudra la diluer pour réaliser le savon.

Pour débuter la lessive de soude est pratique car elle minimise les manipulations. Toutefois, elle limite la partie créative. En utilisant la soude en perle, vous pouvez customiser votre lessive de soude en incluant les ingrédients de votre choix  : laits animaux, laits végétaux, alcool, infusion, soie etc… C’est aussi dans le cas ou vous souhaitez intégrer a la trace des ingrédients qui contiennent une forte proportion d’eau (purée de légumes et/ou de fruits), ou vous allez pouvoir pratiquer une réduction du liquide de dissolution de soude. Ainsi on peut contrebalancer la formule lors de l’incorporation de tels ajouts, ce qui est important pour que votre savon sèche rapidement et soit bien solide et dur.

Le surgraissage

C’est l’étape clé pour avoir un savon doux pour la peau ! Vous pouvez procéder de 2 manières différentes pour le calculer. La façon la plus simple est par réduction de soude. Cette méthode consiste a surgraisser l’ensemble des corps gras de votre recette en laissant une partie (pourcentage) des ingrédients insaponifiés. Cette méthode est celle que je préconise pour les débutants car elle requiert moins de calculs.

Sinon on peut également réaliser un surgraissage a la trace.  Généralement on pratique d’abord une petite réduction de soude de sécurité sur la base de la recette qui concerne donc l’ensemble des corps gras de la formule. Et on choisit de compléter ce surgraissage a la trace en ajoutant une huile végétale spécifique. On espère ainsi préserver cette huile végétale. Attention dans le cas ou vous utilisez une huile fragile, ajoutez impérativement de la vitamine E afin de la préserver du rancissement.

On préconise le plus souvent de surgraisser entre 5 et 10. Personnellement je trouve qu’il est bien plus intéressant et enrichissant d’expérimenter au fur et à mesure. Certains savons peuvent se comporter a merveille avec un surgraissage à 20%.

Les Calculateurs

On trouve en ligne des calculateurs qui permettent de cibler les dosages précis que l’on doit suivre pour concevoir les savons. Je vous propose un tutoriel en vidéo pour vous montrer comment vous en servir facilement.

Chaque corps gras utilisés, huiles et beurres végétaux, referment des acides gras différents tels que l’acide laurique, myristique, palmitique, stéarique, ricinoleique, oleique, linoleique, linolenique. Leurs quantités et variétés varient dépendamment du corps gras. Et ceux sont eux qui permettent de donner ces caractéristiques à votre savon fait maison.

Ces critères de composition en acide gras sont donc tres importants et à prendre en compte au niveau de la fabrication. Cela permettra de jouer sur la dureté, la douceur, l’onctuosité et la tenue de la mousse du savon obtenu etc… Il faut donc impérativement équilibrer la recette en fonction des différents acides gras pour avoir un savon de qualité optimale en jouant sur les huiles et beurres végétaux qui composent la formulation.

  • durete ⇒  acides laurique, myristique, palmitique et stéarique
  • mousse dense ⇒ acides laurique, myristique et ricinoléique
  • mousse abondante ⇒ acides palmitique, stéarique, ricinoléique
  • creme ⇒  acides ricinoléique, oléique, linolénique et linoléique

Les Ajouts

On peut varier les plaisirs ! Incorporer des ingrédients liquides de lors que l’on fabrique sa propre solution de soude (infusion, lait végétaux, aloe vera, alcool, jus de fruits et de légumes etc) mais bien entendu, on peut intégrer dans ses huiles ou la trace bon nombres d’ingrédients :

  • des actifs cosmétiques classiques
  • purée de fruits et de légumes
  • poudres de plantes
  • plantes séchées
  • miel, sirop d’agave
  • sucre
  • yahourt, fromage blanc, crème fraîche
  • œufs 
  • sel

Pour colorer, vous pouvez utiliser 

  • huiles végétales, et macérations huileuses colorées
  • colorants minéraux : oxydes minéraux, ocres, micas, argiles colorées
  • colorants végétaux : poudres de plantes, poudres ayurvédiques

Pour parfumer, vous pouvez utiliser : les huiles essentielles et les fragrances

Nota bene Attention si votre pâte à savon a une base colorée, vous devez en tenir compte pour obtenir les couleurs que vous désirez. Certains ingrédients précipitent la trace, c’est notamment le cas lorsque vous utilisez de l’alcool, du sucre, du miel, certaines huiles essentielles et fragrances.

Les Précautions

La soude est un produit dangereux :  ne la toucher pas. Voici quelques conseils de sécurité pour éviter tout désagrément.

  1. Travailler lorsque vous êtes tranquille et seul. Il est important de disposer de plusieurs heures pour pouvoir créer votre savon.
  2. Il est impératif d’utiliser des gants et des lunettes de protection.
  3. Manipuler la soude en extérieur ou dans un espace ventilé.
  4. Protéger le plan de travail avec des cartons ou des journaux. Les éventuelles projections de soude pouvant l’endommager.
  5. Versez toujours la Soude dans l’eau, jamais le contraire, sinon vous risquez de provoquer une réaction violente avec des projections de Soude.
  6. Attention pendant la dissolution de la soude des vapeurs se dégagent, il ne faut surtout pas les respirer, ni mettre les yeux au dessus. Versez lentement votre soude dans l’eau ou autre liquide de dissolution choisit, en mélangeant délicatement. Cela évite qu’un amas de soude ne se forme.
  7. Avant de mélangez la soude et les corps gras, vous devez attendre que les ingrédients soient tous à la même température. Vous pouvez travailler a froid, ou a une température aux alentours de 40 °C. Si vous avez une forte proportion de beurres ou de cires dans votre formule alors préférez une température aux alentours de 50° pour faciliter la mise en oeuvre. Si vous souhaitez respecter scrupuleusement la température de votre mélange, utilisez un thermomètre.
  8. Garder toujours à proximité du vinaigre d’alcool. En cas de projection sur la peau de soude ou de savon encore caustique, lavez abondamment a l’eau, puis appliquez le vinaigre.

La recette du savon de la vidéo

 Ingrédients % gram    
Phase Huileuse        
Huile de coco – Cocos nucifera oil 16.67 200    
Huile de ricin – Ricinus communis oil 16.67 200    
Beurre de mangue – Mangifera indica 33.33 400    
Huile d’avocat – Persea gratissima 33.33 400    
Sous Total  100 1200    
Ajouts dans les huiles    
Poudre de yahourt – Yogurt powder 5  60
Poudre de lait d’amande – Prunus dulcis 1  12    
  • Surgraissage à 10% ⇒ Soude 152.86 g
  • Liquide de dissolution 456 g ⇒ mélange d’eau et de granité de gel d’aloe vera frais
  • A la trace 5% d’une synergie parfumante ⇒ 60 g d’un mélange d’huiles essentielles et de fragrances

Caractéristiques du savon

Dureté – Hardness 29 – 54 37
Pouvoir Détergeant – Cleansing 12 – 22 11
Pouvoir Adoucissant – Conditioning 44 – 69 57
Mousse – Bubbly 14 – 46 26
Crème – Creamy 16 – 48 41
Indice de rancissement – Iodine  41 – 70 60
INS 136 – 165 141

Pas à pas en images d’un Savon SAF

Installation et recommandation

La soude est un produit dangereux :  ne la toucher pas. Reportez vous plus haut a la rubrique « précautions » avant de démarrez votre recette.

La Préparation du savon

1.    Préparer votre lessive de soude en respectant les précautions d’usage. Utiliser pour ce faire ces deux calculateurs : Soap Calc et MMS notamment mais vous avez aussi un tuto vidéo pour mieux comprendre leurs fonctionnements.

2.    Versez les corps gras (huile et beurre) dans un contenant en verre et les placer au bain marie pour qu’ils fondent.3.    Préparer les ajouts que vous voulez incorporer à la trace

3.    Rajouter le mélange eau/soude (lessive de soude) aux huiles

4.    Brasser jusqu’à obtenir la trace.
La trace est le moment où la surface du liquide commence à prendre de la consistance et à s’épaissir. C’est à ce stade qu’ il est possible d’ajouter certains additifs (colorants, arômes, huiles…).

 La trace

5) Ajoutez les ajouts en remuant jusqu’à incorporation

Couler en moule

1.    Graisser les moules avec de l’huile
2.    Verser la pâte dans les moules.
3.    Nettoyer tout votre matériel en vous protégeant.

Après la préparation du savon

1.    Laisser reposer le savon 1 ou 2 jours.
2.    Démouler le savon avec des gants lorsqu’il est suffisamment solidifié.
3.    Le laisser reposer dans un endroit très sec pendant un mois période de cure nécessaire pour que le ph s’abaisse. Attention pendant ce laps de temps, le savon reste toujours corrosif.

 Les images sont issues d’un de mes autres savons

Découvrir la saponification à la potasse

[Vidéo] How to : les calculateurs pour les savons a la soude

 

Aujourd’hui on se penche un peu sur les savons à la soude, je vous propose de voir comment utiliser les calculateurs pour faire votre recette. Et bien entendu d ici peu nous passerons à la réalisation 😉 en rentrant dans le vif du sujet.

Les calculateurs mentionnés

🌟 Soap Calc
🌟 Bramble berry
🌟 The Sage 

[Vidéo] Beauté Flash – Sérum hydratant capillaire

 

Voici la toute première recette de la série Beauté Flash !

Je vous avais promis des formulations accessibles a tous les débutants, les recettes sont donc exprimées en millilitre et en goutte pour vous permettre de les reproduires même si vous n’avez pas de balance de précision 😉

Je vous laisse donc a ce soin tout en un, hydratant et protecteur, que vous pouvez aussi bien utiliser sur cheveux secs ou mouillés, quotidiennement ou occasionnellement.

Et n’oubliez pas que l’on se retrouve tous les 1er du mois sur Youtube pour un tout nouveau DIY Beauté Flash !

 

Nouveauté de la rentrée !

Une nouvelle catégorie de recettes en vidéo voit le jour d’ici peu !

Il s’agit de recettes express particulièrement simples a réaliser et accessibles a tous les débutants. Je vous donne donc rendez vous sur ma chaine Youtube tous les 1er du mois.
Evidemment il s’agit d’une série bonus, tous les jeudi parait comme d’habitude un Do it yourself Beauty et le dernier vendredi de chaque mois un DIY Déco, recyclage.

J’espère que cela vous plaira !

[Vidéo] DIY Deco : Tableaux d’affichage

Avec un style nordique et naturel, ce sera le DIY parfait pour une chambre ou un bureau, septembre oblige, avec la rentré voici une bonne idée pour optimiser votre organisation !